Les marées

Un peu de théorie d’écolier

La mer monte avec le courant de flot et recouvre plus ou moins les plages jusqu’à son niveau maximal : la pleine mer, puis redescend avec le courant de jusant, découvrant à nouveau les plages jusqu’à son niveau minimal : la basse mer.

Ce sont les forces gravitationnelles exercées par les mouvements de la Lune tournant autour de la Terre et et ceux du couple Terre-Lune qui gravite autour du soleil qui génèrent ce mouvement des masses liquides.
Pour un point fixe sur la Terre, on constate qu’à partir d’ une heure donnée la marée est maximale, 6 heures plus tard minimale, 6 heures plus tard maximale de nouveau et enfin 6 heures plus tard de nouveau minimale. Il y a donc deux pleines mers et deux basses mers par 24 heures. On parle aussi de période semi-diurne de la marée.

maree_animation.gif

De nombreux composants font que l’amplitude de la marée est variable (facteurs de déclinaison et situation sur le globe) et que les heures des marées retardent d’un jour à l’autre de 30 minutes à 100 minutes (facteurs de rotation de la lune).
On comprend que le calcul est très complexe compte tenu du nombres importants de facteurs entrant en jeu comme les spécificités des lieux : grands fonds, courants marins, etc…
En France, seul le S.H.O.M fournit des chiffres fiables et officiels.

Les vives-eaux.

terre.gif

Lorsque la Lune et le Soleil sont alignés, les forces d’attraction qu’ils exercent s’additionnent.

Cet alignement se produit deux fois par mois et correspondent à deux configuration différentes Soleil-Lune-Terre et Soleil-Terre-Lune ( respectivement la nouvelle lune et la pleine lune) et se nomment syzygies.
Les marées se produisent 1 à 2 jours après la nouvelle lune et la pleine lune, temps nécessaire à l’onde d’attraction pour atteindre nos côtes. La mer recouvre alors plus de terre en montant et découvre du terrain habituellement en eau en descendant.

La différence de hauteur d’eau entre pleine et basse mer est importante et on parle de marées à fort coefficient (95). Ce sont des moments privilégiés pour la pêche à pieds.

Les mortes-eaux

Lorsque la Lune et le soleil forme un ange de 90° (quadrature), chaque astre exerce sa propre force d’attraction et ne s’additionne pas.

La différence de hauteur d’eau est faible et on parle de marées à faibles coefficients (45) - Les coefficients diminuent pendant 1 à 2 jours après le premier et second quartier de lune.

Les grandes marées d’équinoxes

les 21 mars et 23 septembre de chaque année.

Le Soleil et la Lune sont en syzygie et la déclinaison du soleil et nulle ( soleil dans l’axe de l’équateur); c’est l’alignement optimal pour obtenir une grande marée!

Les différences de hauteur d’eau sont maximales (110). A noter que le jour et égal à la nuit.

Les coefficients de marée et les hauteurs d’eau

Les coefficients de marée sont exprimés en centièmes sur une échelle de 20 à 120. La valeur 100 représente une marée d’équinoxe moyenne. Ils représentent la variation des différences de hauteur d’eau entre la pleine mer et la basse mer et donne une idée de l’amplitude de la marée.

120 Vive eau
95 Vive eau moyenne
70 Marée moyenne
45 Morte eau moyenne
20 Morte eau

La hauteur d’eau - marnage

Elle est mesurée en mètres et dépend du lieu . Le marnage représente la dénivellation entre la pleine mer et la basse mer d’un lieu. Le Mont Saint Michel reçoit la palme d’or avec le marnage maximal de France (15m).

Le rythme d’une marée

Le rythme d’une marée peut se définir comme suit :

  • L’étale de basse mer ( période pendant laquelle la mer ne semble ni monter ni descendre - environ 20mn)
  • Le flot ( la mer monte- 5 à 6 heures)
  • La pleine mer ( la mer atteint son amplitude maximale)
  • L’étale de pleine mer (période pendant laquelle la mer ne semble ni monter ni descendre - dure environ 20mn)
  • Le jusant ( La mer descend - 5 à 6 heures)
  • La basse mer (la mer atteint son amplitude la plus basse)

Règle des douzièmes

L’amplitude d’une marée est “découpée” en 12 parties (d’une certaine manière la vitesse dont la mer monte ou descend). Le cycle s’accélère entre la troisième et quatrième heure.

1/12 première heure
2/12 deuxième heure
3/12 troisième heure
3/12 quatrième heure
2/12 cinquième heure
1/12 sixième heure

Et la pêche dans tout cela?

  • L’activité des poissons est maximale à marée haute , ils remontent le rivage afin de trouver de la nourriture ,coquillages, vers brassés par l’eau montante… La partie de pêche peut débuter dès le début du montant et pendant toute la durée de la pleine mer. Les bâches peuvent se remplir et vous piéger , prenez toutes les sécurités nécessaires pour ne pas vous faire surprendre.
  • Lorsque que les coefficients augmentent, la pêche est plus favorable - privilégier les forts coefficients (attention les courants sont aussi plus forts et les techniques utilisées doivent suivre!).
  • Éviter les mortes-eaux.