Les sardines

Les sardines proviennent de chez notre ” poissonnier” local. Je les achète par petites quantités de cinq que je congèle immédiatement.

Il faut les congeler individuellement dans un sachet plastique sinon vous obtiendrez un bloc de 5 poissons à utiliser en une fois!

sardine2.JPG

Je les prépare sur place en filet ou en petits morceaux. N’oubliez pas que l’on pêche petit (N°8-10-12).
Je n’aime pas trop car trop fragile. J’en suis même arrivé à lier le morceau avec le fil de l’hameçon!

Vous piquerez oblades, petits saupes et autres poissons de roche.

L’huile de sardine

Odeur garantie…

Photo http://www.appatsdulittoral.com Initialement prévue pour la préparation du broumé pour la pêche à la traîne à partir d’un bateau, l’huile de sardine se révèle être un excellent additif odorant pour attirer les poissons.
On la trouve conditionnée en bidon de 1 à 2 litres. C’est énorme mais le produit ne coûte pas cher!
L’huile se conserve au frais, bidon bien fermé.

Vous vous en doutez, son principal atout se révèle être son principal défaut : l’odeur de poisson il faut le dire “pourri” ! Et cette odeur tient longtemps en s’incrustant entre les ongles : portez des gants lors des préparations et proposez-vous “Maître Laveur de vaisselle” pour la journée ( cela fera plaisir !).

On l’utilise mélangé au pain, à la pâte - Ou encore comme appâts dans un feeder : directement dans un peu d’ouate, ou dans une espèce de broumé ( mélange mixé de moule, sardine, pain …)

Photographies