Gardon ou rotengle

Le gardon et le rotengle vivent dans le même milieu aussi est-il fréquent de les capturer sur un même poste de pêche.

C’est en regardant la bouche du poisson que l’on peut distinguer les deux espèces, le gardon se nourrit sur le fond et la bouche tend vers le bas. Le rotengle quant à lui se nourrit entre deux-eaux et la bouche tend vers le haut. Une autre façon de les reconnaître est de regarder les nageoires: la nageoire dorsale du gardon se situe à l’aplomb des nageoires ventrales alors que celle du rotengle est plus en arrière.

Il n’est pas toujours facile de les distinguer car les cas d’hybridation entre les deux espèces sont fréquents.

 

  1. Le gardon a deux mâchoires de même longueur.
  2. Le gardon a les yeux rougeâtre.
  3. Le gardon a la nageoire dorsale dans l’axe des nageoires ventrales
  4. Le gardon a les nageoires orange-rouge.
Les différences visuelles entre un gardon et un rotengle
Les différences visuelles entre un gardon et un rotengle
  1. Le rotengle a une bouche orientée vers le haut, la mâchoire inférieure est proéminente.
  2. Le rotengle a les yeux couleurs or avec des taches rouges
  3. Le rotengle a les nageoires ventrales en avant par rapport à la nageoire dorsale
  4. Le rotengle a les nageoires rouges sauf la dorsale qui est brun-rouge

Faut-il tenir compte de la couleur ? 
Point 4 . Certains gardons et rotengles présentent des nageoires qui ne sont pas colorées, la teinte virant entre le gris et le blanc. La couleur n’est donc pas déterminante.

Faut-il tenir compte de la hauteur d’eau où le poisson s’est fait prendre?
Le gardon vit spécifiquement sur le fond alors que le rotengle évolue entre deux-eaux ou en surface. Il ne devrait donc pas y avoir de doute.

Rotengle, 2017
Rotengle, 2017
Gardon ?, 2014
Gardon, 2014

 

Ajouter un commentaire




Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.