Aller au contenu
Accueil - Chtipecheur d'images - Photoreportage - En passant par le Chêne d’Allouville

En passant par le Chêne d’Allouville

Le chêne d’Allouville est un chêne pédonculé situé au centre du village d’Allouville-Bellefosse en pays de Caux et en Seine-Maritime. Il puise sa célébrité dans son étonnante longévité.
Agé de plus de mille ans, cela fait de lui le plus vieux chêne de France.

Le chêne d’Allouville-Bellefosse

Il se situe face au clocher-porche de l’église Saint-Quentin au centre du village d’Allouville.
Le gros chêne d’Allouville pousse à seulement quelques mètres du porche de l’église Saint-Quentin au centre du village d’Allouville. Par d’autres temps, cet endroit abritait le cimetière du village. On dit que celui-ci serait âgé de 1200 ans, cependant des estimations réalisées à partir de la taille du tronc et de sa vitesse de croissance lui attribut un âge de 700~800ans.
Cet arbre serait le plus vieux chêne de France et le plus âgé d’Europe.

La légende raconte qu’il aurait été planté en 911 à la naissance de la Normandie. Une autre que quarante enfants de l’école purent entrer au cœur même du chêne !
Finalement, son histoire débute lorsque le curé d’Allouville fit ériger un clocher en haut des 18m et décida d’installer et de sanctifier deux chapelles superposées dans le tronc creux de l’arbre.

Le chêne d'Allouville à côté de l'église, 2016
Le chêne d’Allouville à côté de l’église, 2016
Panneau routierAllouville-Bellefosse, 2016
Panneau routier Allouville-Bellefosse, 2016
Informations sur le site : Le chêne d'Allouville, 2016
Informations sur le site : Le chêne d’Allouville, 2016
Le chêne d'Allouville - 1/4 de tour, 2016
1/3 de tour – , 2016

La Chapelle du Bas

En 1696 l’abbé du Détroit curé d’Allouville fit aménager deux petites chapelles, la première dédiée à Notre-Dame de la Paix.

La chapelle du bas et son entrée - Le chêne d'Allouville, 2016
La chapelle du bas et son entrée – Le chêne d’Allouville, 2016
Panneau Notre dame de la Paix, Le chêne d'Allouville 2016
Panneau Notre dame de la Paix, Le chêne d’Allouville 2016
La Chapelle du bas - Le chêne d'Allouville, 2016
La Chapelle du bas, 2016

La chambre de l’Ermite ou Chapelle du Haut

Puis une seconde chapelle nommée Chambre de l’Ermite vit le jour, toujours sous l’impulsion de l’abbé du Détroit.

Pour la petite histoire, nous sommes en 1710 et le père du Cerceau transforma alors ce petit espace en chambre et y restera en ermite. Plus tard, l’espace redevint chapelle dite du calvaire .

La Chapelle du haut ou Chambre de l'Ermite, 2016
La Chapelle du haut ou Chambre de l’Ermite, 2016

Aspect actuel du vieux Chêne d’Allouville

Le vieillissement naturel de l’arbre, les intempéries, les réparations successives font que son aspect actuel est sans aucun doute bien différent de ce qu’il était à l’origine.

Une première restauration a été conduite au milieu du XIXème siècle.

La chapelle dédiée à Notre-Dame de la Paix fut à cette époque entièrement rénovée pour dessiner un espace octogonal de style gothique, couvert de lambris en chêne, aménagé d’un autel surmonté d’une statue de la Vierge.
Dans le même temps la chambre d’ermite était transformée en chapelle dite « du calvaire ».

L’archevêque de Rouen bénissait en 1854 les deux chapelles à l’issue d’une grande et solennelle procession. Beaucoup plus proche de notre époque, en 1988, le chêne présentait des signes de dépérissements et l’escalier conduisant à la seconde chapelle commençait à s’écarter de l’arbre. Un étayage du tronc stoppa l’aggravation du processus.

L’installation d’une semelle et d’un haubanage métallique renforce sa structure accompagnée d’un traitement spécifique. Depuis les années 1990 le sujet a repris une certaine vigueur et continue de vivre au rythme des saisons..

Exosquelette fait de tubes métalliques - Le chêne d'Allouville, 2016
Exosquelette fait de tubes métalliques

La Confrérie de l’ordre du Gland d’Allouville-Bellefosse

Un arbre classé monument historique depuis 1932.
Dans le but d’animer cette commune du Pays de Caux et de faire parler du chêne millénaire, des habitants ont créé la joyeuse confrérie du gland.

– Un reportage de France 3 Haute-Normandie

Cinéma – Ils sont fous ces Normands

Un petit village se mobilise pour empêcher qu’un chêne millénaire soit abattu.

Ils sont fous ces Normands, également connu sous le titre Le Chêne d’Allouville, est une comédie française réalisée par Serge Pénard en 1981.
Avec : Jean Lefebvre, Bernard Menez, Henri Guybet, Pierre Tornade, Philippe Nicaud, François Dyrek, Isabelle Gautier, Catherine Maurin.

Affiche du film le chêne d'Allouville, "Ils sont fous ces Normands".
Affiche du film le chêne d’Allouville.

Vous aimerez également

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Publication initiale: 2017.
Il constitue un outil de documentation de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.