A propos de Stella-Plage

[voir note 1] En 1837, Alphonse Daloz et Rigaux achètent les garennes de Cucq et de Trépied. En 1858, Daloz prend 1 250 hectares, (le territoire actuel de la commune du Touquet) et Rigaux constituera le domaine de Stella.
Le domaine de Stella constituera la création d’un des plus grands lotissements de France, en forme d’étoile d’où le nom de Stella, devenu peu après la station qu’elle est aujourd’hui. La fondation de Stella-Plage est malheureusement suspendue par la Première Guerre mondiale.
En 1925, Stella-Plage inaugure sa nomination en « station climatique » qui entraîne la création du premier syndicat d’initiative en 1930.


La commune de Cucq va connaître des années difficiles pendant la Seconde Guerre mondiale: toutes les villas sont détruites ou gravement endommagées à l’exception de deux villas. Depuis, de nombreuses installations voient le jour : poste, aménagement de voiries, écoles, digue de Stella, station d’épuration.
Chaque saison les estivants affluent, surtout sur l’impulsion du syndicat d’initiative qui organise fêtes et manifestations diverses.

Cartes postales anciennes

Carte postale de Stella-Plage - Coucher de soleil sur la mer
29 STELLA-PLAGE (P.-de-C.) Coucher de soleil sur la mer.
GAM Gambier, Photo-Editeur, Etaples - Le Touquet

A propos des cartes postales anciennes illustrées

Premières tentatives - En 1873, les magasins parisiens «À la Belle Jardinière» font reproduire au recto des cartes postales officielles de petites illustrations en noir et blanc représentant leurs immeubles de la rue du Pont-Neuf. D’autres expériences suivirent en France.
Les Postes françaises décident à partir de 1904 de diviser le recto de la carte postale en deux parties, l’une réservée à la correspondance, et l’autre à l’adresse. La photographie peut librement occuper tout le verso.

L’âge d’or de la carte postale se situe entre 1900 et 1920 et particulièrement pendant la Première Guerre mondiale qui voit les autorités militaires encourager son utilisation.

A partir de 1920, c’est le début du déclin. Par souci de rentabilité, les productions sont de moindre qualité et connaissent un déclin continu pour finalement disparaître de la vie quotidienne.

Les cartophiles distinguent généralement trois annotations:

  • CPA (carte postale ancienne) : éditées jusqu’en 1920
  • CPSM (carte postale semi-moderne) : Éditées de 1920 à 1970
  • CPM (carte postale moderne) : éditées depuis 1970 à ce jour.

Vous aimerez également

Notes et références


[1] - Texte remanié extrait de Wikipedia



Veuillez prendre un moment pour signer la page de contact. Merci pour la visite.