A propos de Perros-Guirec (Ploumanac’h)

Texte à développer

Cartes postales anciennes de Perros-Guirec

Phare des Sept Iles avant sa destruction par les Allemands le 3 août 1944
Phare des Sept Iles avant sa destruction par les Allemands le 3 août 1944
(Musée de l’histoire et des traditions de la Bretagne)
Phare de Ploumanac'h avant d'être dynamité par les Allemands en 1944
Phare de Ploumanac’h avant d’être dynamité par les Allemands le 5 août 1944
(Musée de l’histoire et des traditions de la Bretagne)

A propos des cartes postales anciennes illustrées

Premières tentatives - En 1873, les magasins parisiens «À la Belle Jardinière» font reproduire au recto des cartes postales officielles de petites illustrations en noir et blanc représentant leurs immeubles de la rue du Pont-Neuf. D’autres expériences suivirent en France.
Les Postes françaises décident à partir de 1904 de diviser le recto de la carte postale en deux parties, l’une réservée à la correspondance, et l’autre à l’adresse. La photographie peut librement occuper tout le verso.

L’âge d’or de la carte postale se situe entre 1900 et 1920 et particulièrement pendant la Première Guerre mondiale qui voit les autorités militaires encourager son utilisation.

A partir de 1920, c’est le début du déclin. Par souci de rentabilité, les productions sont de moindre qualité et connaissent un déclin continu pour finalement disparaître de la vie quotidienne.

Les cartophiles distinguent généralement trois annotations:

  • CPA (carte postale ancienne) : éditées jusqu’en 1920
  • CPSM (carte postale semi-moderne) : Éditées de 1920 à 1970
  • CPM (carte postale moderne) : éditées depuis 1970 à ce jour.

Vous aimerez également


Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.