Phares du département de l’Ille-et-Vilaine

Phare de la Pierre-de-Herpin - Phares de Saint-Malo (de Rochebonne, du Grand Jardin, des Bas-Sablons, de la Balue)

Phares du département de Côtes-d’Armor

En partant des Côtes-d’Armor vers la Mer d’Iroise:
Phare du Cap Fréhel - Phare du Grand Léjon - Phare des Roches-Douvres - Phare de L’Ost-Pic - Phare du Rosédo à Bréhat - Phare du Paon à Bréhat - Phare de la Croix dans l’archipel de Bréhat - Phare de Bodic - Phare des Héaux de Bréhat - Feu de Barnouic - Feu de la Horaine- Phare de Nantouar - Phare de Ploumanac’h - Phare des Sept-Îles - Phare des Triagoz

Phare de Nantouar

Situé sur le front de mer dans l’anse de Nantouar, le phare de Nantouar représente une architecture littorale particulièrement bien conservée et symbolique de la signalisation maritime en Côtes d’Armor.
Ce bâtiment se situe à moins de 10 mètres en arrière de la laisse des plus hautes marées mais les tempêtes répétées fragilisent le front de mer et à terme peuvent mettre en péril le phare.

Il fut construit en 1860 et participe ainsi à l’équipement de la rade de Perros : feux d´alignement de Nantouar, Kerjean, Kerprigent et du Colombier.
Le feu est éteint en 1976 après modification du feu de Kerjean.

Phare  de Nantouar
Phare de Nantouar

Môle Ouest de Perros-Guirec

Tourelle cylindrique blanche et rouge à son extrémité, le feu se situe à l’extrémité du môle Ouest du port de Perros. Sa hauteur est de 4 mètres et sa portée de 9 milles.

Le feu du môle Ouest du port de Perros-Guirec
Le feu du môle Ouest du port de Perros-Guirec

Le port de Perros-Guirec présente un bassin à flot pouvant recevoir 615 bateaux de plaisance. Une zone d’échouage jouxte le muret du bassin.

Port à flot de Perros-Guirec
Au port à flot de Perros-Guirec - les feux d’entrée Sud (vert) et Ouest (rouge) en second plan

Phare de Ploumanac’h

Le premier phare construit en 1860 a été détruit pendant la Seconde Guerre Mondiale en 1944. Il était alors en granit gris de l’île Grande et si on y regarde bien, on trouve encore quelques pierres en contrebas. Il a été reconstruit en 1947 et automatisé en 1980 et indique l’entrée de la passe menant au port de Ploumanac’h (commune de Perros-Guirec).

Au loin, il est possible d’apercevoir celui de Triagoz en pleine mer et celui de l’île aux Moines.

  • Hauteur de 15 mètres - Élévation de 26 mètres.
  • Portée de 12 milles pour le secteur blanc et de 9 milles pour le secteur rouge.
  • Ne se visite pas.
Phare de Mean Ruz sur la Côte de granit rose
Phare de Mean Ruz sur la Côte de granit rose, 2020
Phare de Mean Ruz construit en granite rose
Phare de Mean Ruz construit en granite rose
Le phare de Ploumanac'h avant d'être détruit par les allemands en 1944
Le phare de Ploumanac’h avant d’être dynamité par les allemands le 5 août 1944.
- Musée de l’histoire et des traditions de la Bretagne

Phare des Sept-Îles

Le phare des Sept-Îles, encore appelé phare de l’île aux Moines, se situe sur l’île aux Moines la seule île de l’archipel des Sept-Îles où l’on peut débarquer.
Le tout premier phare a été construit dans les années 1830, il s’agissait alors d’une tour ronde. Il a été remplacé en 1854 par une tour plus haute, carrée accolée à la première tour. Il fut détruit pendant la dernière guerre en 1944 et reconstruit en 1949 pour être allumé en 1952.

L’archipel des Sept-Îles est une réserve ornithologique qui compte l’une des plus belles colonies européennes de fous de bassan.

  • Hauteur 20 mètres - Élévation 59 mètres
  • Portée de 24 milles
L'île aux moines à Perros-Guirec
L’île aux moines à Perros-Guirec
Le phare de l'île aux moines,  Perros-Guirec
Le phare de l’île aux moines, Perros-Guirec
Phare de L'île aux moines à Perros-Guirec
Phare de L’île aux moines sous un autre angle, Perros-Guirec
Phare des Sept Iles avant sa destruction par les Allemands en 1944
Phare des Sept Iles avant sa destruction par les Allemands le 3 août 1944
- Musée de l’histoire et des traditions de la Bretagne
Le phare des Sept-Îles est situé sur l'île aux Moines
Le phare des Sept-Îles est situé sur l’île aux Moines, 2007

Phare des Triagoz

Phare en mer à 10 km au nord-ouest de Trégastel, il fut construit entre 1861 et 1864. Il s’agit d’une tour carrée en granite rose de Ploumanac’h basée sur la roche de Guen-Bras au centre du plateau des Triagoz. Il a été classé au titre des monuments historiques en 2017.

  • Hauteur 15 m, Élévation 29 m
  • Portée de 14 milles
Phare des Triagoz vu de la pointe de Toul Ar Staon
Phare des Triagoz vu de la pointe de Toul Ar Staon

Phares du département du Finistère

En bord de Manche :
Phare de la Lande à Carantec - Phares de la baie de Morlaix - Phare de l’île Noire à Morlaix - Phare de l’Île Louët - Phare de Roscoff - Phare de l’Île de Batz - Phare de Pontusval à Brignogan-Plages - Phares de Plouguerneau - Phare de l’Île Vierge - Phare de Lanvaon - Phare de l’Île Wrac’h - Phare du chenal du Four à Porspoder - Feu de l’Aber-Ildut à Lanildut

En bord d’Atlantique :
Phares de l’île d’Ouessant (Feu de Men Korn - Phare du Stiff - Phare du Créac’h - Phare de Nividic - Phare de Kéréon - Phare de la Jument) - Feu des Trois Pierres à Molène - Feu des Plâtresses - Phare des Pierres Noires - Phare de Trézien à Plouarzel - Phare de la pointe de Corsen à Plouarzel - Phare de Kermorvan à Le Conquet - Phare de Saint-Mathieu à Plougonvelin - Phare du Petit Minou à Plouzané - Phare du Portzic à Brest - Phare du Toulinguet à Camaret-sur-Mer - Phare de Morgat - Phare de l’Île Tristan à Douarnenez - Phare du Millier à Beuzec-Cap-Sizun - Phares de l’Île-de-Sein ( Grand phare - phare de Tévennec - Phare de Men Brial - Phare d’Ar-Men - Phare de la Vieille - Tourelle de la Plate - Phare de Lervily à Lervily - Phare de Kergadec à Audierne - Phare de Trescadec à Audierne - Phare du Raoulic à Audierne Phare de Pors Poulhan à Plouhinec - Phare d’Eckmühl à Penmarc’h - Phare du Guilvinec au Guilvinec - Phare de Langoz à Loctudy - Phare de Sainte-Marine à Combrit - Phare de Bénodet - Iles du Glénan (Phare de l’Île aux Moutons - Phare de Penfret) - Phare de La Croix à Concarneau - Phare de Trévignon à Trégunc - Phare de Port Manec’h - Clohars-Carnoët (Phare de Doëlan Amont - Phare de Doëlan Aval)

Phare de la Vieille - Pointe du Raz

Pour répondre aux besoins des liaisons transatlantiques, il est décidé en 1860 d’ériger un phare sur la roche Gorlébella, la roche la plus éloignée.
Sa construction débute à partir de 1882 pour s’achever en 1887 quand enfin s’allume le premier feu fixe de la Vieille. Le phare est automatisé en 1995. Télécontrôlé depuis l’île de Sein, il ne se visite pas.

Le phare de la Vieille et la tourelle de la Plate devant la Pointe du Raz
Le phare de la Vieille et la tourelle de la Plate devant la Pointe du Raz, 2008
Notre-Dame des Naufragés et le sémaphore - Pointe du Raz
Notre-Dame des Naufragés et le sémaphore - Pointe du Raz
Carte postale de la Pointe du raz
Pointe du Raz (Finistère) L’éperon et le phare de la Vieille.
Les Editions d’Art Yvon, 1951

Le phare du Guilvinec

Le phare portuaire du Guilvinec est également appelé feu du môle Nord.
Construit en 1922, il éclaire et sécurise l’entrée du port dès l’année suivante. Trois autres feux protègent les environs :

  • le Lost-Moan, feu actif au-dessus du niveau moyen de la mer construit sur un récif à peine immergé à environ 800 mètres au sud de l’entrée du Guilvinec,
  • le Feu postérieur construit dès 1871, toujours en fonction, est une tour carrée d’environ 17 mètres de hauteur ( façade blanche avec une large bande verticale rouge au centre).
  • le Feu du môle est accessible à pied et se situe à l’extrémité du môle nord. Il fonctionne depuis 1923, avec un plan focal de 11 mètres.
Phare du Guilvinec
Phare du Guilvinec, 2008

Le feu de la jetée du Cap Coz - La Forêt Fouesnant

Le feu de la jetée du Cap Coz a une hauteur de 8 m et propose une portée de 6 milles.

Le feu de la jetée du Cap Coz - La Forêt Fouesnant
Le feu de la jetée du Cap Coz - La Forêt Fouesnant, 2008

Phares du département du Morbihan

Phares de l’Île de Groix (Phare de Pen-Men - Phare de la pointe des Chats) - Phare des Birvideaux - Phares de Belle Île (Phare de la pointe des Poulains - Phare de Sauzon - Phare du Palais - Phare de la pointe de Kerdonis - Phare de Goulphar) - Phare de Houat - Phare de Hoëdic - Phare de Port-Maria à Quiberon - Phare de la Teignouse à Quiberon - Phare des Grands Cardinaux au large de l’Île Hoëdic - Phare de Port-Navalo - Phare de Penlan à Billiers

Phare de Port-Maria

C’est sur la presqu’île de Quiberon que se trouve le phare de Port-Maria et pour être plus précis à Quiberon même. Il est légèrement en retrait du rivage, en ville, accolée à une maison. La lanterne est peinte en vert. Caractéristiques:

  • Hauteur: 24,80 mètres
  • Portée: 14 milles marins (environ 26 km)
  • Construction de 1892
  • Le phare ne se visite pas.
Phare de Port-Maria
Phare de Port-Maria

Feux d’alignement de Port-Maria

L’un des feux d’alignement de Port Maria se situe le long de la plage de Quiberon-Ville, porte sur 17 milles et mesure 11 mètres de hauteur.

Feu d'alignement le long de la plage de Quiberon
Feu d’alignement le long de la plage de Quiberon

Vous aimerez également


Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.