Randonnées palmées pour l'amateur - Initiation à la plongée en apnée

L’univers sous-marin à quelques brasses... avec ou sans bouteille, c’est découvrir un peu plus ce monde fabuleux que beaucoup tentent d’imaginer tout en tenant fermement leur moulinet... pourquoi ne pas essayer?

La Plongée sous-marine en apnée

Le Monde du silence (Grand prix du Festival de Cannes en 1956), tourné par le Commandant Cousteau a été le point de départ d’un nouvel engouement : la plongée sous-marine. Mettre un masque et découvrir pour la première fois les fonds marins ont été pour beaucoup une révélation. Depuis les clubs de plongée fourmillent et désemplissent pas!

La plongée peut s’exercer de deux manières différentes : la plongée libre ou encore en apnée (sans bouteille) et la plongée en scaphandre (avec bouteille).

Aucune prétention dans cette discipline mais rien que de bons souvenirs : un 1er niveau de plongée sous-marine passé il y a déjà une bonne vingtaine d’années . Je descendais par 15-25 mètres de fond , les -30 mètres étaient un maximum pour l’amateur. De nos jours les amateurs descendent beaucoup plus bas, plus longtemps et avec beaucoup plus de sécurité grâce à l’évolution du matériel mais aussi aux actions des clubs.

Stage de plongée, 1972
Stage de plongée, 1972

L’apnée

Je continue à pratiquer modestement pendant les vacances simplement, avec un masque, un tuba et une paire de palmes.Le matériel : je viens de le résumer et il faut compter quelques dizaine d’Euros  pour s’équiper correctement. Avec cela vous aurez déjà un air d’un alien.

2002-08_116_SN_Sentier_sous-marin_de_Cerbere.jpg
 

Savoir nager est un minimum.

Canard et équilibrage des oreilles

Faire le canard c’est plonger!

  1. Cessez de palmer et joignez les jambes (A)
  2. Pliez vous pour former un ange de 90° (B)
  3. Levez les jambes tendues et jointes de manière à être totalement vertical; Le poids hors de l’eau vous fait couler.
    Aidez vous des bras pour descendre.
  4. Une fois que votre corps se trouve totalement dans l’eau, commencez à palmer.

canard.jpg

Equilibrer ou compenser

La pression de l’eau est de 1kg/cm2 par 10m de profondeur - on parle aussi d’une atmosphère. Malheureusement notre corps n’est pas fait pour subir ces types d’agressions. Les cavités gazeuses (sinus, oreilles) sont victimes de la pression. Le tympan a tendance à se bomber vers l’intérieur de l’oreille sous l’effet de la pression grandissante, aussi le but du plongeur est de compenser par de l’air injecté à l’intérieur : c’est l’équilibrage des tympans.

Comment

En se bouchant le nez et en soufflant par celui-ci!

Sécurité

  • Au minimum à 2 nageurs - nul n’est à l’abri d’un malaise ou d’un coup de froid
  • L’ennemi N°1 : le froid : sortez immédiatement dès que vous sentez des frissons, une chair de poule
  • Ne vous éloignez jamais trop du bord - Ne plongez pas par mauvais temps
  • Respectez les temps de digestion - ne sautez pas brutalement à l’eau après un bain de soleil mais progressivement
  • Si les lieux sont peu fréquentés, accrochez-vous une bouée de repérage - les petites embarcations ne vous voient pas forcément.

Enfin je le répète :n’y allez pas si vous n’en n’avez pas envie!


Le matériel pour la plongée amateur : masque, tuba et palmes

Un masque pour bien voir sous l’eau

Ne prenez pas le prix d’appel, bien souvent la qualité n’y est pas : longévité, étanchéité moyenne, manque de confort ( un masque embué quasiment en permanence vous oblige à le rincer tous les dix mètres!).. Le verre doit être de type Securit, la forme autour du nez doit permettre une bonne compensation des oreilles - Il ne doit pas y avoir de système respiratoire intégré (j’espère que c’est interdit!).

Test avant l’achat: Placez le masque sur le visage et aspirez par le nez: si le masque tient tout seul, il est bien étanche - on pratique de la même manière pour les lunettes de piscine.

Un tuba pour respirer sans sortir la tête de l’eau

Le tuba doit pouvoir nous procurer une respiration aisée, c’est pour cela qu’il n’est qu’un simple tube. ’étanchéité est réalisée par le bout de nos lèvres qui se referment autour de l’embout. Ne mordez pas l’embout: les tenons en caoutchouc ne sont pas là pour ça!

tuba.jpg

Apprendre à ne pas boire la tasse: En fin d’une plongée et lorsque vous faites surface vous constaterez que votre tuba s’est rempli d’eau. L’alternative est simple : vous buvez la tasse ou vous soufflez très fort par la bouche pour évacuer l’eau. Lorsqu’il y a beaucoup de vagues, le tuba peut se remplir à l’improviste. Sympa! Mais avec de l’entrainement vous aurez le réflexe de souffler. Courage!

Des palmes pour aller aussi vite que si on nageait mais pas plus vite

Les palmes favorisent la propulsion sur et sous l’eau . D’une certaine manière, ce sont nos chaussures et il faut les essayer avant l’achat : les prendre plutôt grandes que trop serrées (risque de crampes). La ressemblance avec les chaussures s’arrête là car si ces dernières sont faites pour marcher, nos palmes sont faites pour nager : ne marcher pas avec des palmes aux pieds vous risqueriez de les endommager.

Apprendre à palmer : - Ne sortez pas les palmes hors de l’eau , vous vous fatigueriez d’avantage (les palmes sont plus lourdes à l’air libre) et feriez peur à la gente "poisson". -Palmez lentement et calmement pour ne pas se fatiguer. -Ne vous servez pas des mains, vous ne faites pas une nage indienne! les mains ne sont utiles que pour la préhension , croisez les derrière le dos pour commencer.

palme.jpg


Le matériel pour l’apnée

Une combinaison pour ne pas avoir froid!

Si vous êtes vraiment un fan , acquérir une combinaison n’est plus un luxe ( environ 200€) et elle vous permettra de "barboter" dans une eau de 21° bien plus longtemps.

Une ceinture de lest pour mieux descendre et pas forcément trop profond

Si vous souhaitez descendre un peu plus profond ( et plus facilement), optez pour une ceinture lestée de plomb. Sachez aussi que l’objectif est de pouvoir se stabiliser à un certaine profondeur. Le lest nécessaire est fonction de votre poids ( environ 4kg pour un individu de 75kg) . Toutes les ceintures de plongée sont "largable" en cas de danger. La règle est de se lester plutôt léger car vous serez toujours plus fatigué à la fin d’une plongée (donc en remontant) qu’au début. Remonter naturellement devient une réelle sécurité, pas l’inverse.

Le couteau

Pour un "barbotage" en apnée comme beaucoup d’estivant en été le font, le couteau n’est pas réellement nécessaire mais peut-être utile pour décrocher coquillages et autres.

Entretien

Une seule et unique précaution: rincer le matériel à grande eau après chaque partie sous-marine.

La photographie sous l’eau

Cette partie est obsolète avec l’arrivée du numérique

Qui n’a pas rêvé de prendre quelques clichés des fonds marins? Bien entendu le matériel photographique doit être protégé, on trouve des boitiers spécialisés dans lequel le reflex y trouve sa place, ou encore des appareils étanches prévus uniquement pour cet usage...onéreux tout cela me direz-vous. N’achetez ce matériel que si vous éprouvez une réelle passion pour la plongée et surtout que vous habitez une région propice à cette discipline.

Depuis quelques temps, les fabricants développent des produits jetables et de surcroît étanches, bon marchés et de bonnes qualités. J’ai utilisé pour ma part le QuickSnap Marine et toutes les photos sous-marines que vous pourrez voir sur le site ont été réalisées avec cet appareil. (attention, les photos de poissons en gros plan ont été prises en aquarium). Le comparatif des deux appareils présentés ci-dessous montre que l’un comme l’autre répond bien à nos exigences ...de plaisancier baroudeur!

FUJI QuickSnap Marine

quicksnap_marine

  • FUJIFILM
  • Appareil jetable
  • Format : 24x36
  • Sensibilité 800 ISO
  • Nombre de poses 27 vues
  • Focale 32mm
  • Ouverture f/10
  • Mise au point en extérieur : de 1m à l’infini
  • Mise au point sous l’eau : de 1m à 3m
  • Etanche jusqu’à 5m de profondeur
  • Vitesse d’obturation 1/100
  • Poids 170g
  • Prix environ 15€

Kodak Ultra Sport

kodak_ultrasport

  • KODAK
  • Appareil jetable
  • Format : Pré chargé du film Kodak Ultra
  • Sensiblité : Pré chargé du film Kodak Ultra
  • Nombre de poses 27 vues
  • Focale 2 lentilles, 30 mm
  • Ouverture ?
  • Mise au point en extérieur :
  • Mise au point sous l’eau :
  • Etanche jusqu’à 10m de profondeur
  • Vitesse d’obturation 1/100
  • Poids ?
  • Prix environ 15€

La luminosité

Rappelez vous que par mer belle et claire, vous pouvez prendre des photos sans appoint de flash à condition d’utiliser des films sensibles (800 ISO) et cela jusqu’à -40 mètres. Pour le cas où vous disposeriez d’un boitier reflex étanche, vous pouvez utiliser la règle suivante:

  • Entre 0 et -5 mètres vous perdez un dia (une ouverture)
  • Entre -5 et -10 mètres vous perdez 2 dia
  • Par 10 mètres suivants vous perdez un dia à chaque fois

Aucun soucis à nous faire avec le jetable, il fait ce qu’il peut (ouverture et obturateur fixes)! Si vous voulez prendre un fond ...profond en utilisant un jetable, le fond sera sombre.

L’effet loupe

La réfraction de l’eau à un pouvoir rapprochant, ainsi un objectif normal aura tendance à augmenter sa focale, à devenir un petit téléobjectif (j’exagère) . Votre sujet que vous pensez à 3 mètres se trouve en fait à 4 mètres. 
La distance minimale de mise au point du jetable, le minimum à respecter est de 1 mètre. 

La chasse sous-marine

Cette partie est obsolète

Arbalette

Je n’ai jamais pratiqué ce sport , lequel nécessite un entrainement régulier car les temps d’immersion relativement longs doivent vous permettre de vous embusquer et prendre le poisson en cible. Tout le matériel est nécessaire (combinaison, ceinture de lest, couteau), sans oublier l’arbalète sous -marine et de quoi accrocher le résultat de votre chasse

Source documentaire: les dessins proviennent de "La plongée sous-marine" Marabout Flash -1969

Ajouter un commentaire




Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.