Surfcasting sur la plage des Escardines (Platier d'Oye)

Spot de pêche : A l’est de la plage des Dunes d’Oyes, plage dans le Pas-de-Calais, celle des Escardines au Platier d’Oye (réserve naturelle nationale).


Les Ecardines et la Réserve Naturelle du Platier d’Oye

Du temps où Astérix et Obélix se défendaient contre l’invasion romaine, une forêt marécageuse s’étendait autour de l’estuaire de l’Aa. Cette forêt fut entièrement détruite, recouverte par les flots marins au cours du IVème siècle. En 1953, le site est de nouveau noyé : un mètre d’eau recouvre les prairies.

Les années « seventies » voient un groupe d’investisseurs acheter le site afin d’y construire un lotissement de plus de 1000 maisons dans les dunes à l’ouest de Grand Fort Philippe. Les difficultés techniques rencontrées lors de l’installation des premières maisons ont heureusement stoppé net le projet. C’est ce petit lotissement qui a pris le nom « Les Ecardines ». Par la suite, l’État achète le terrain par l’intermédiaire du Conservatoire du littoral et de la ville d’Oye-Plage: la Réserve Naturelle du Platier d’Oye est créée en 1987. Une grande partie des dunes est maintenant protégée.

De nos jours, la commune d’Oye-Plage dispose de la plus longue plage du Nord Pas-de-Calais connue sous le nom de « Plage des Dunes » : près de 10km de dunes sans aucune construction sur le front de mer, s’étalant de Grand Fort Philippe jusqu’à la plage des Hemmes vers Calais.

Les Ecardines, 2009
Les Ecardines, 2009

Un accès à pied

La première impression est que l’accès direct à la plage n’est pas facile. Ne cherchez pas, il n’y en a pas : la préservation des lieux implique une limitation du genre humain.

Ainsi, à partir du petit parking qui se trouve à l’entrée du hameau Les Escardines, parking régulièrement visité par la gendarmerie, c’est à pied qu’il faudra amener tout votre matériel et pique-nique sur la plage. Le chemin menant à la plage n’est pas long : compter une dizaine de minutes.

L'accès à la plage, 2014
L’accès à la plage, 2014

Parties de pêche au Surfcasting

  • Août-Septembre-Octobre 2007 - 3 parties de pêche en journée et sur toute la durée de la montante.
  • Pour m’essayer à ce spot de pêche, je décide à adopter 2 cannes: la première équipée d’un montage Bréviniz traînard coulissant auto-ferrant et pour la seconde un montage standard à 2 empiles. Appâts :arénicoles prélevées sur place et une poignée de coques achetées à mon poissonnier.

Le traînard est sans conteste le montage "anti-bredouille" de la saison car, sans lui, deux des sorties se seraient soldées par un capot.
Les poissons sont pourtant présents mais de petites tailles.
Il est vrai que lorsque je suis seul sur la plage, je m’impose à ne pas entrer dans l’eau. La distance totale du lancer est réduite de plusieurs dizaines de mètres. Ne cherchons pas d’excuse, la pêche ne serait pas la pêche sans ses bredouilles...et ses réussites!
Cela dit, c’est à chaque fois une quinzaine de "mini" bars qui repartent après photo rejoindre leur domaine.

Petit bar pris sur la plage des Ecardines, 2007
Petit bar pris sur la plage des Ecardines, 2007

L’endroit est agréable, sauvage, la mer puissante. La plage y est relativement large et plate, la marée monte en 5 heures.

  • Pêcheurs de crevettes à marée basse.
  • Nombreux secteurs à arénicoles et couteaux (côté Gravelines).
  • A noter que pendant les mois d’hiver (janvier, février) de nombreux filets sont présents le long de la plage... Une histoire de soles derrière tout cela! Il est toutefois possible de pratiquer de jour et à partir de la basse mer afin de repérer au préalable les filets de pêche - (ajout 12/02/2008).
Pêcheurs de crevettes, 2009
Pêcheurs de crevettes, 2009
Plage des Ecardines, 2008
Plage des Ecardines, 2008
Surfcasting aux Ecardines, en arrière plan les brises lames, 2014
Surfcasting aux Ecardines, en arrière plan les brises lames, 2014

Espèces de poisson par saison

Renseignements auprès des pêcheurs et piqueurs de vers:

  • printemps : anguille, bar, poissons plats (sole, carrelet, flet),
  • été : anguille, bar, poissons plats (sole, carrelet, flet),
  • automne : anguille, bar, poissons plats (sole, carrelet, flet),
  • hiver : merlan, morue,

En fait rien de bien nouveau sous nos latitudes.

Note


Pêche à pied au platier d’Oyes

Une pêche à pied inattendue alors que j’étais venu pour piquer quelques arénicoles pour l’hiver.
La météo laissait quelques heures de répits, comme l’œil d’un cyclone, entre deux perturbations venteuses et pluvieuses...

Marée basse à 11 heures coefficient 76, samedi 4 octobre 2008
Plage des Escardines au Platier D’Oyes

Vers 9 heures du matin, il ne faisait guère plus de 10° malgré un soleil prometteur. La météo ne s’était pas trompée, de belles éclaircies avec un vent du sud-ouest léger mais froid, la mer descendait encore.
Une laisse de mer sombre contrastait avec le reste de la plage, plus qu’à l’habitude.

Laisse de mer, Les Ecardines 2008
Laisse de mer, Les Ecardines 2008

Etoiles de mer
Les étoiles de mer étaient échouées sur la plage, mélangées avec les carcasses de crabes, parmi les coquilles vides de solens. Et puis, je découvre un premier couteau demi-ensablé, puis un second, un troisième... des coques, des clovisses (ça y ressemble), des moules, des bulots.

Etoile de mer, 2008
Etoile de mer, 2008
Une huitre vide attestant de la violence de la mer, 2008
Une huître vide attestant de la violence de la mer, 2008
Bivalves à gogo, 2008
Bivalves à gogo, 2008
Couteau au platier d'Oyes
Couteau au platier d’Oyes, 2008

la Mye
Voilà un drôle d’animal, je le connais de par mes lectures mais je n’en avais jamais vu auparavant. J’ignorais qu’il y en avait sur les côtes du nord : la mye.

C’est un coquillage bivalve déjà de belle taille, les plus grands peuvent atteindre 15 cm. C’est sans doute le coquillage le plus grand que l’on peut trouver sur les côtes françaises. Un large et long siphon qu’il ne peut rentrer à l’intérieur de sa coquille en fait toute sa curiosité.

Mye ensablée sur la plage, 2008
Mye ensablée sur la plage, 2008
La Mye, coquillage le plus grand des côtes françaises, ici un petit exemplaire, 2008
La Mye, coquillage le plus grand des côtes françaises, ici un petit exemplaire, 2008

Surf-Casting
Côté pêche, rien de bon, rien que des algues engluées de sable et une mouette prise à la ligne. cet oiseau, sans doute pris à une patte ou à une aile a pu se libérer comme un grand, ramener le fil l’aurait noyé. Je dois admettre que j’étais désappointé!
La mer roulait avec force sur la plage. Vers 15h00, la pluie et les rafales de vent étaient de retour, près de 80 km/h en soirée.

Surf casting au platier d'Oyes
Surf casting au Platier d’Oyes, 2008
Des algues et du sable, 2008
Des algues et du sable, 2008

Ajouter un commentaire




Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.