Pêche à la dérive

La pêche en dérive, une technique issue de la rivière qui permet de prendre de nombreuses espèces.

Pêche en bateau non ancré.

  • Pêche dans la zone des 5 milles nautiques.

La pêche à la dérive (ou en dérive) se pratique généralement à vue sur les chasses de poissons ou les plongeons d’oiseaux de mer, et pour les mieux équipés, avec un sondeur.

Le moteur du bateau est coupé et celui-ci dérive au gré du courant. Dans les règles de sécurité et aux abords de récifs, mieux vaut être à deux, l’un jouant le rôle de capitaine et surveillant la dérive, cette fois moteur au ralenti, l’autre jouant au pêcheur. Ceci est d’autant vrai lorsque l’on pratique dans les petites criques méditerranéennes.

Lancer-ramener et dandine

Les leurres utilisés sont des trains de plumes (mitraillettes) lestés par un plomb allant de 60 à 90 grammes ou une cuillère ondulante, mais rien n’empêche d’utiliser des appâts naturels. dans ce cas un montage palangrotte ou un classique 2/3 empiles feront l’affaire.

L’action de pêche consiste a approcher silencieusement le spot de pêche, bateau dérivant et moteur coupé. Lancer et dandiner le montage par à coups pour simuler la fuite d’un banc de poisson pourchassé.

Les poissons

  • Manche-Mer du Nord: maquereaux, bars, lieus, orphies, morues
  • Atlantique: maquereaux, bars, lieus, orphies
  • Méditerranée: maquereaux, loups, liches, bonites

Video : Pêche à la dérive en Méditerranée

Ajouter un commentaire




Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.