Annélide, Gastéropode et Myriapode - Galerie photo-nature

Galerie photo-nature sur les Annélides (ver de terre), les Gastéropodes (escargot, limace, patelles, aplysies, bigorneaux, buccins) et les Myriapode (mille-pattes).


Photographies d’annélides de gastéropodes et de myriapodes

Astuce : cliquez sur n’importe quelle image pour lancer le passe-vue !


Notes sur la galerie photo

Les Annélides

L’ embranchement des annélides regroupe près de 14 600 espèces et vivent dans les milieux marins et sur les terre humides.
L’embranchement se divise en plusieurs groupes. Le plus important est celui des polychètes dont le corps possède de nombreuses soies (comme l‘arénicole) et celui des oligochètes dont le corps est cette fois grossièrement cylindrique constitué d’anneaux portant moins de soies que les précédents (comme le lombric).
D’autres espèces vivent dans des tubes (comme le spirographe) ou dans le sable et les sédiments.

Les Gastéropodes sont divisés en trois sous-classes: Les Prosobranches (qui regroupent tous les gastéropodes marins à coquille), les Opistobranches (qui sont des animaux presque exclusivement marins, nommés de manière générique limaces de mer) et les Pulmonés (comme les escargots et les limaces). On dénombre environ 40 000 espèces vivantes.
On les reconnait généralement par leur coquille univalve dorsale torsadée.

Les Gastéropodes

Les gastéropodes appartiennent à l’embranchement des mollusques. ils sont caractérisés par une coquille univalve à l’opposé de celle des bivalves. Une masse charnue appelée pied et sert à la reptation ou à la nage. La tête présente une ou deux paires de tentacules et de deux yeux portés par des pédoncules.

Les Myriapodes

Les Myriapodes communément appelés mille-pattes bien qu’il n’en possède rarement plus d’une centaine, sont des animaux au corps allongé et segmenté, pourvus de nombreuses pattes. Leur corps est composé d’une tête munie d’une paire d’antennes et de pièces buccales broyeuses, suivie de nombreux segments portant soit une ou deux paires de pattes. Pour distinguer les myriapodes, nous pouvons compter le nombre de paires pattes : 15 paires (lithobies et scutigères), 21 à 23 paires (scolopendres) et plus de 25 paires géophiles).


Vous aimerez également


Les aquariums visités pour cette galerie photo

  • Nausicaá à Boulogne-Sur-Mer

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le, c’est gratuit !


Articles similaires


Ajouter un commentaire




Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.


Catégories de la thématique