Les appâts et les amorces pour la pêche

Pour le pêcheur en bord de mer se pose le problème des appâts et plus précisément de leur recherche puis de leur conservation. Cette difficulté est d’autant plus vrai que l’on habite loin de la côte où bien souvent ce souci se résout par un achat chez le dépositaire de pêche ou le poissonnier le plus proche de chez soi.
En eau douce et de nos jours, la situation est différente et dans 90% des cas les appâts et les amorces sont achetés au magasin de pêche. Il faut du courage pour élever des asticots!

Dans tous les cas, la première des qualités d’un appât doit être sa fraîcheur. L’appât doit également correspondre à la nourriture habituelle du poisson.


Pêche en étang
Pêche en bord de mer
Mer et eau douce
L’article contient des vidéos


Généralités sur les appâts et les hameçons

 Article du Chasseur Français de 1950 Les appâts pour la pêche en mer
 Comment choisir son hameçon Les hameçons

Les Céphalopodes - pieuvres, calmars et seiches

Les lanières de seiches ou d’encornets, ou leurs tentacules peuvent être utilisés pour la pêche (les bars adorent cela). Pêchés vous-mêmes ou achetés chez votre poissonnier, ils devront être frais. Ne les congelez que si vous êtes certains qu’ils sont bien frais et qu’ils n’ont pas été préalablement congelés.

Il n’y a pas encore d’article sur cet appât.

Les Coquillages - moules, coques, couteaux, myes, amandes

Les coquillages sans doute les plus utilisés sont les coques et les moules, crues ou cuites. Pour les cuire, les coquillages sont simplement mises à ouvrir dans une casserole à feu vif.

Très coriaces, Les couteaux tiennent très bien à l’hameçon et peuvent faire l’objet de lancers appuyés. Leur pêche est assez amusante car il suffit de verser une pincée de gros sel à l’intérieur du trou, d’y verser un peu d’eau de mer, puis d’attendre que le couteau remonte.

Lorsque vous n’avez pas la possibilité de pêcher vous-même vos appâts, vous pouvez acheter des amandes de mer, des coques chez votre poissonnier ou en grande surface. Les amandes de mer sont de gros coquillages très fermes,qui constituent de bonnes bouchées et plaisent beaucoup aux bars, surtout à l’automne.


Les Crustacés - crabes, crevettes

Toutes les espèces de crabes croissent par des mues successives. Les jeunes peuvent muer plusieurs fois par an alors que les plus vieux ne mueront qu’une seule fois dans l’année. Lors de cette étape, ils se débarrassent de leur ancienne carapace pour laisser place à la nouvelle qui sera plus grande. Durant les quelques heures qui suivent la mue, le crabe devient complètement mou et très vulnérable vis-à-vis de ses ennemis. Il dégage aussi des odeurs (phéromones) irrésistibles pour les poissons. Le crabe mou est donc un appât exceptionnel. Vous le trouverez à marée basse dans les mares de faible profondeur.


Les Poissons - en morceau et comme vif

Les poissons gras, vivant ou mort, entier ou en morceau comme la sardine, le maquereau, le chinchard ou l’aiguillette, plaisent à la plupart des poissons carnassiers, à la condition d’être frais.
Vous pouvez donc utiliser les poissons que vous avez capturés pour en pêcher d’autres et en prenant garde de bien respecter les tailles minimales de capture. A défaut, vous pouvez aller voir votre poissonnier préféré, en faisant particulièrement attention à leur fraîcheur. Utilisés comme vif et donc bien vivant, ils attireront les carnassiers.

Comment escher une sardine entière avec une aiguille à locher

Le procédé m’a été expliqué par un pêcheur de la Côte Vermeille, à Banyuls-sur-Mer pour être précis. Il préconisait l’utilisation de sardines entières mais il est tout à fait acceptable de n’utiliser que des demi-sardines, tout dépend de leur taille.
Les sardines seront achetées chez votre poissonnier et devront être les plus fraîches possibles. Il sera nécessaire de réunir les outillages suivants : un couteau, une aiguille à locher et un chiffon.

couper la tête de la sardine
1. Couper la tête de la sardine
Transpercer à l'aide d'une aiguille à locher le corps de la sardine en suivant l'arête principale
2. Transpercer à l’aide d’une aiguille à locher le corps de la sardine en suivant l’arête principale - On doit la sentir frotter à l’aiguille
Passer le fil de l'empile à travers le chas et enfiler le fil à travers le corps de la sardine
3. Passer le fil de l’empile à travers le chas et enfiler le fil à travers le corps de la sardine
Positionner le triple dans les chairs de la sardine et le faire pénétrer en tirant dessus de manière à le cacher
4. Positionner le triple dans les chairs de la sardine et le faire pénétrer en tirant dessus de manière à le cacher
Fixer le fil d'empile par la queue de la sardine à l'aide d'une double-clé réalisée avec le bas de ligne.
5. Fixer le fil d’empile par la queue de la sardine à l’aide d’une double-clé réalisée avec le bas de ligne.

Un peu de savoir-faire évitera de la voir se décrocher pendant le lancer avec un plomb olive de 50 à 100 grammes.
La taille du triple dépend de la taille des sardines.

Un additif odorant l’huile de sardine

Initialement prévue pour la préparation du broumé pour la pêche à la traîne à partir d’un bateau, l’huile de sardine se révèle être un excellent additif odorant pour attirer les poissons de roche en Méditerranée comme les saupes et les oblades.

bidon d'huile de sardine
On la trouve conditionnée en bidon de 1 à 2 litres. C’est énorme mais le produit ne coûte pas cher

L’huile se conserve au frais, bidon bien fermé.
Vous vous en doutez, son principal atout se révèle être son principal défaut : l’odeur de poisson pourri. Cette odeur tient longtemps en s’incrustant entre les ongles. Portez des gants lors des préparations et proposez-vous “Maître Laveur de vaisselle” pour la journée ( cela fera plaisir).

On utilise cette huile mélangée au pain et à la pâte ou encore comme appâts dans un feeder directement dans un peu d’ouate, ou dans une espèce de broumé (mélange mixé de moule, sardine, pain …)


Les Vers

Le pêcheur du bord de mer s’intéresse particulièrement à 2 vers marins, le gros ver noir (arénicole) et la pelouse (néréide)

On les récolte à marée basse en repérant les gros tortillons qu’ils laissent à la surface du sable. Il suffit alors de creuser à l’aide d’une bêche, d’une fourche ou d’une pompavers, les vers se trouvant généralement à environ 30~40 cm sous la surface. On peut également se les procurer chez tout bon magasin de pêche

Une étude norvégienne semble avoir démontré que les invertébrés, tels que les vers, sont insensibles à la douleur.


Les Appâts d’origine végétale et les appâts composés

Le Pain Chaillou, le seul qui tienne à l’hameçon

Le pain Chaillou est le seul pain spécifique pour la pêche, c’est le seul que je connaisse. Il est utilisé pour la pêche au coup en étang, en eau douce pour le blanc (gardon, rotengle). En bord de mer, le saupe et le mulet seront intéressés par cet appât.
La particularité du Chaillou est de tenir à l’hameçon, et ce sera donc pour escher que l’on pourra l’utiliser.
Mode d’emploi

  • Couper des tranches de pain de 2 cm environ,
  • Envelopper ces tranches dans un linge mouillé,
  • Les presser fortement après ramollissement.

Ne jamais détremper le pain.

pain chaillou mode d'emploi
Le pain chaillou mode d’emploi
emballage pain chaillou
Emballage pain Chaillou - La Sirène

Accrocher de la pâte à pain à l’hameçon

Ou comment escher la pâte à pain. Il suffit de prélever l’équivalence d’une petite bille que vous aplatissez légèrement. Il ne reste qu’à le présenter à l’hameçon et le recouvrir avec la pâte.
A renouveler après chaque touches et prises.
Ce procédé est utile lors des pêche du mulet, des poissons de roche, des poissons blancs et des truites en étangs.

Comment escher la pâte

Commentaires

1.Le vendredi 12 janvier 2018, 13:53par Dr maboule

Boëtes pour la mer

Ajouter un commentaire




Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.