6 poissons de mer à pêcher à Dunkerque

Quels poisons pêcher en bordure de littoral (Dunkerquois [voir note 1]) ? Vous voila équipé pour pêcher, vous vous rendez sur un lieu propice à la pêche et voila votre premier poisson.... Félicitations !
Problème... Qu’avez-vous pêché ?
Sur cette page, je vous présente les poissons de mer les plus courants, et que vous aurez certainement la chance de prendre lors de vos sorties.

Un ancien article remis au goût du jour.


Le Bar

L’espèce reine de la pêche, en raison de son prix

Poisson de la famille des Serranidés que l’on trouve un peu partout en mer, plus ou moins loin des côtes et ce, en toute saison. C’est un sportif vigoureux et méfiant.
Sa taille peut atteindre un mètre de long et son poids dépasser les 12 kg. Il vit en bandes et ne craint pas de remonter les rivières en zone basse. Au niveau de sa reproduction, son frai s’effectue de décembre à mars en Méditerranée et de février à mai dans le golfe de Gascogne. Sa nourriture se compose essentiellement de crustacés, mollusques, crevettes, insectes.

Techniques de pêche préconisées et conseils

Lancer, vif, surf-casting, bord, bateau, traîne,mitraillette

C’est un poisson qui offre une multitude de pêche différentes, sachant que la technique du Surf-casting reste une des plus sportives. En général, on utilise des esches comme le crabe, la sardine, la crevette ou encore l’encornet. Sinon on optera pour des leurres comme la mitraillette ou le poisson artificiel (surtout pour la pêche à la traîne, la vitesse du bateau devant être équivalente à celle d’un déplacement à la rame).

Le bar - Photographie prise à l’aquarium Estran, cité de la mer -Dieppe
Le bar - Photographie prise à l’aquarium Estran, cité de la mer -Dieppe

Le Carrelet

On l’appelle aussi la Plie

C’est un poisson plat de la famille des Pleuronectidés qui atteint facilement 50 cm. Cette espèce est quasiment absente en Méditerranée.
On la trouve sur les côtes et estuaires de la Manche et de l’Atlantique Nord. Elle navigue sur des fonds de vase ou de sable. Ce poisson est omnivore. Il se nourrit de sardines mais surtout de crevettes, de crabes mous et de vers de sable.

Le carrelet - Techniques de pêche préconisées et conseils

C’est un pêche qui s’effectue souvent au surf-casting, mais qu’on retrouve aussi dans les autres pêches "statiques" en mer (du bord et du bateau). On choisira plutôt un montage avec plusieurs hameçons (entre le n°3 et le n°6). Au niveau de l’esche, on peut utiliser des vers de sable (en particulier l’Arénicole qui s’avère très efficace), des crevettes, des crabes mous. A noter que quand ce poisson "mord", il avale profondément l’appât.

Carrelet - Nausicaa à Boulogne-sur-Mer, 2007
Carrelet - Nausicaa à Boulogne-sur-Mer, 2007

Le Flet

Le cousin du Carrelet

De la famille des Pleuronectidés, aussi appelé "Flondre", c’est un poisson plat que l’on associe très souvent à la Plie (ou Carrelet) de par leurs habitudes communes. Rare en Méditerranée, on le trouve surtout dans les fonds vaseux, sablonneux ou pierreux de la Manche et de l’Atlantique. Très répandu, dans les ports et les estuaires, il remonte volontiers en eau douce. Sa taille varie entre 20 et 50 cm. Quant à sa nourriture, elle se constitue essentiellement de vers, alevins, larves et crustacés.

Le flet - Techniques de pêche préconisées et conseils

Il se pêche comme la Plie, c’est-à-dire soit du bord, soit en bateau. On choisira plutôt un montage avec plusieurs hameçons (entre le n°3 et le n°6). Au niveau de l’esche, on peut utiliser des vers de sable (en particulier l’Arénicole qui s’avère très efficace), des crevettes, des crabes mous. A noter qu’on peut aussi le pêcher en eau douce où il remonte volontiers assez loin. On pourra alors utiliser des techniques de pêche en rivière, de fond.

Flet, digue du Braek Dunkerque 2003
Flet, digue du Braek Dunkerque 2003

Le Lieu

Le Lieu Noir = le vrai Colin

Poisson de la famille des Gadidés, il en existe de 2 sortes: le lieu jaune et le lieu noir (qui fréquente surtout la Mer du Nord et la Manche. C’est le vrai Colin). Le premier a une taille qui ne dépasse pas 60 cm alors que le deuxième peut atteindre 1 m. Dans les 2 cas, c’est un poisson sportif, extrêmement vigoureux. Vivant en bancs, on le trouve sur les hauts-fonds rocheux. Il se nourrit de mollusques, de petits poissons et de crustacés.

Le Lieu - Techniques de pêche préconisées

Ce type de poisson peut se pêcher de différentes façons. Dans tous les cas, il vaut mieux utiliser, si c’est possible, des appâts naturels qui donnent bien souvent de meilleurs résultats que les leurres. Sinon on utilisera une anguille de caoutchouc (entre autre, dans le cas de la pêche à la traîne), mais l’utilisation de la mitraillette peut aussi s’avérer efficace. De toutes façons, lors de vos montages, pensez que c’est un poisson sportif mais aussi méfiant.

Pollachius virens
Pollachius virens

Le Maquereau

Le Maquereau - Le plus courant

Poisson de la famille des Scombridés, il a une taille qui ne dépasse pas les 45 cm. Il vit, la plupart du temps en bancs qui peuvent s’étendre parfois sur plusieurs km. On le trouve un peu partout sur nos côtes. Il apprécie les eaux claires, se rapprochant du bord à la fin de l’été. Il se nourrit essentiellement de petits poissons.

Le Maquereau - Techniques de pêche préconisées et conseils

C’est un des poissons marins les plus pêchés qui, de par son appétit, mord à tout ce qui est coloré ou brille. On peut donc le pêcher à travers une multitude de techniques, sachant que celles du lancer, de la traîne et de la mitraillette sont souvent les plus payantes ! On utilisera comme appât; soit du poisson (du blanc de maquereau), soit des leurres sans oublier la mitraillette, très prisée par cette espèce.

Un beau Maquereau
Un beau Maquereau

La Morue

La Morue - Producteur d’huile

Poisson de la famille des Galidés, connu aussi sous le nom de Cabillaud. Sa taille varie entre 50 et 90 cm. Absent de la Méditerranée, il vit dans les eaux froides. De couleurs jaune, il se mimétisme avec le fond sablonneux encombrés de varech, où il passe la plupart de son temps, en prenant un aspect rougeâtre. On peut rencontrer les plus grosses pièces, de juillet à octobre. Il se nourrit de tout ce qu’il trouve au fond: crabes, crustacés, coquillages, calmars...

La Morue - Techniques de pêche

Ce poisson peut offrir une pêche sportive selon la taille. Au surf-casting on utilisera une ligne en nylon 50/100 avec un hameçon n°2/0. sinon, au niveau des techniques à soutenir, on optera pour une ligne en nylon 60/100 avec un hameçon n°3/0. Pour la traîne, cherchez des fonds de vase ou de sable car il faut pêcher le plus possible au fond. Dans tous les cas, l’utilisation d’appâts naturels est la meilleure (poissons, mollusques...)

Morue, Maréis à Étaples
Morue, Maréis à Étaples

Vous aimerez également


Voila pour les espèces les plus communes, suivant les lieux de pêche vous trouverez certainement d’autres espèces.

Les pêcheurs étant en général des gens très conviviaux, vous pourrez toujours demander qu’elle est l’espèce de poisson que vous venez de prendre. Et vous découvrirez alors, le nom en patois du poisson..

Vous aussi, partagez vos astuces et vos connaissances des lieux en ajoutant un commentaire.


[1] - Source :

Il s’agit ici de la copie du texte de la page intitulée Les poissons de la Mer du Nord publiée à l’époque sur pechemaniac.ifrance.com/pechemaniac, site aujourd’hui disparu et qui était dédié à la pêche sur les jetées de Dunkerque. Un site référent pour le débutant de la région.

Articles similaires


Ajouter un commentaire




Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.


Catégories de la thématique