Quelques jours au Grau-du-Roi - Coins de pêche

Ce mois d’août, nous avions décidé de passer quelques jours au Grau-du-Roi. En plein mois d’août, les plages sont bondées tout comme d’ailleurs les restaurants.
Particularité du Gard, c’est l’unique commune maritime du département.

Le Grau-du-Roi, 2010
Le Grau-du-Roi, 2010

Le chenal du Grau et le port du Roi

Les pêcheurs y sont nombreux.
On y pêche à la ligne flottante et la plombée. Les pêches au lancer,au buldo, à la traîne ne sont pas autorisées au port et à l’entrée de la passe - idem pour le ramassage des coquillages sur les ouvrages du port.
Les vers de Corée - Néréides - y sont roi (si je puis dire).

Les poissons recherchés sont le mulet, la daurade, le sar et, dit-on, l’anguille.

  • La dorade se pêche au posé, frein non serré, une clochette en bout de scion prévient de la touche. L’hameçon sera fort de fer numéro 4, 6 ou 8.
    Le ver de Corée y est fréquemment utilisé mais on peut essayer le Bibi. Le petit crabe de roche semble également intéresser la dorade.
  • Le sar se fait prendre à la néréide, on le pêche proche de la digue avec des lignes plus fines en 20/100 et des hameçon fort de fer numéro 10.
  • Le mulet, tout comme le sar, avec une fine ligne et des boulettes de pain ou des vers de Corée.
Pêche le long du chenal du Grau-du-Roi,2010
Pêche le long du chenal du Grau-du-Roi,2010

Notre hôte, pêcheur avéré, préfère pratiquer de nuit, le poisson y serait plus "mordeur". Il pêche alors au posé avec un montage classique basé sur un émerillon pater-noster.
Un plomb poire d’environ 70~80 grammes est attaché à une boucle de l’émerillon (longueur du nylon 80cm en 35/100), le bas de ligne est armé d’un hameçon numéro 2 également relié à l’émerillon (nylon environ de 80 cm en 35/100).
Esche : morceau de sardine, calamar.

Totalement improbable mais pour l’avoir constaté ce jour là, une dorade royale se fait prendre en extrémité de digue avec une canne télescopique de 6 m et un morceau de pain Chaillou.

Pêche le long du chenal du Grau-du-Roi,2010
Une autre vue des pêcheurs le long du chenal du Grau-du-Roi,2010
Ici, le pêcheur à la bolognaise maintient une longue de 7 à 8 mètres, et surveille son flotteur, 2010
Ici, le pêcheur à la bolognaise maintient une longue de 7 à 8 mètres, et surveille son flotteur, 2010
Pêcheur côté port, 2010
Pêcheur côté port, 2010

Pont mobile

C’est un lieu culte de la pêche méditerrannéenne, on y prend le mulet avec une boulette de pâte de pain...à voir.
La canne à la verticale vers la surface tenue du bout des doigts, le pêcheur laisse descendre l’esche au fil du courant. Je n’ai pas vu de prise ce jour là mais c’est sûr, compte tenu des histoires qu’on y raconte, on est bien dans le midi. Certains parlent de prises de loups à cet endroit mais je n’ai pas plus d’information.

Personnellement, le cadre n’est pas plaisant (circulation intense de voitures, passage de nombreux curieux).

Pêche au pont mobile du Grau-du-Roi, 2010
Pêche au pont mobile du Grau-du-Roi, 2010
Les mulets narguent les pêcheurs, 2010
Les mulets narguent les pêcheurs, 2010

La plage du Boucanet - La plage Nord - la plage Sud

Il y a bien trop de monde sur la pérode estivale de début juillet à fin août pour pouvoir pratiquer notre loisir favori. On peut cependant apercevoir des mulets de belles tailles en se baignant.


La plage de l’Espiguette côté Grau-du-Roi

Je me suis finalement décidé pour ce spot. Tôt le matin (enfin disons avant dix heures), je me suis rendu à la plage de l’Espiguette à proximité du phare.
La plage de l’Espiguette est renommée pour les loups et les daurades en surf-casting.

Je décide de pêcher à la bombette en quête du mulet. La ligne, c’est à dire le nylon venant du moulinet, est une ligne fine en 28/100.
L’empile se doit être la plus longue possible car le mulet est un poisson méfiant, finalement elle mesurera environ 1,5 m en 18/100 et en fluorocarbone de couleur neutre.
L’hameçon N°8 est un modèle dit fin de fer.
La bombette utilisée est un modèle plongeant de 30 grammes.
Une dure de Corée (néréide) arme l’hameçon, simplement piquée à la tête, de manière à ce que le ver en entier tourne sur lui-même lors du ramener. Tenant compte de mes observations faites sur la plage, j’entre dans l’eau jusque la taille afin de pouvoir lancer délicatement ma bombette dans leur zone de confort. Il est difficile de se maintenir à l’eau plus de 10 minutes sans un maillot adéquat protègeant du froid. Un maillot néoprène utilisé pour le surf par exemple convient parfaitement en cette période de l’année.
Finalement, après une bonne demi-heure de pêche et après avoir cassé deux fois de suite, je sortais un magnifique exemplaire de mulet qui retourna à l’eau après la photo.

Un beau mulet de la plage de l'Espiguette, 2010
Un beau mulet de la plage de l’Espiguette, 2010
La plage de l'Espiguette, 2010
La plage de l’Espiguette, 2010
Le phare de l'Espiguette, 2010
Le phare de l’Espiguette, 2010

Le phare de l’Espiguette, bâti en 1869 sur la commune du Grau-du-Roi à la pointe de l’Espiguette, est une tour carrée de 27 mètres de haut. Il est classé au titre des monuments historiques en 2012.

Ajouter un commentaire




Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.