Techniques et cannes à pêche en Mer du Nord-Manche-Méditerranée


Pêche en Mer du Nord et Manche

Pêche du bord de mer : Pêche au posé, à la calée sur les jetées.

A cause des courants, vents et mers fortes, les parties de pêche nécessitent des plombs de 150 à 250 grammes qui servent à propulser les appâts et à éviter de "glisser" la ligne sur celle du voisin.
Déjà bien avancé en mer, le pêcheur ne privilégie pas forcément la distance de pêche, favorisant ainsi l’utilisation de montages comme à clipots et d’esches fragiles. Les cannes sont principalement à action semi parabolique ou à action de pointe.

Matériel:

  • Cannes à action semi parabolique de 3,90 m en 2 brins et d’une puissance de 100 à 250 grammes.
  • Cannes à effet de pointe de 3,90 m en deux brins d’une puissance de 100 à 250 grammes.
  • Moulinet à tambour fixe

Pêche du bord de mer : Surf-casting

De puissantes cannes sont utilisées, tant au niveau de la distance de pêche que des plombs utilisés.

Les pêches rudes liées aux courants, aux vents et aux mers fortes, nécessitent des plombs de 150 à 250 grammes qui permettent de propulser les arénicoles et autres appâts volumineux.
Il y a encore quelques années, la recherche de la morue imposait des distances de pêche importantes et l’on rencontre sur ces régions des lanceurs efficaces qui maîtrisent les techniques modernes de lancers (lancer pendulaire). Les cannes à répartition sont alors utilisées avec un moulinet à tambour fixe (le tournant restant en France une spécificité des concours de lancers).

L’éventail de choix est vaste :

  • Cannes à effet de pointe de 3,90 m à 5 m en deux ou trois brins d’une puissance de 100 à 300 grammes.
  • Cannes à répartition de 3,90 m en 2 brins d’une puissance de 100 à 250 grammes,
  • Moulinet à tambour fixe

20030914112530_digue-braek-dunkerque.jpg

Pêche en mer

Les techniques pratiquées dans le Nord sont des pêches à la dérive ainsi que les pêches sur épaves.
Dans le premier cas on utilise des cannes très sensibles d’une puissance de 50/100 grammes. Nous oscillerons dans les longueurs allant de 1,80 m à 3,00 m au maximum (2,4 m étant la longueur de référence).
Sont aussi employées des cannes dites « amont » en deux brins inégaux de 2,70 m à 3,00 m d’une puissance de 100/300 grammes destinées à être utilisées avec des plombs grappins pour lutter contre les forts courants présents dans ces zones de pêche.

Les pêches sur épaves (lieu, morue et autres galidés).
Les pêcheurs manient des cuillers lourdes de 300 grammes et plus pour descendre rapidement sur le poste sans subir les assauts des courants.Les cannes les plus couramment utilisées sont très puissantes :

  • Cannes stand-up mono brin d’une puissance de 20/50 lb montées en anneaux (et non pas en poulie),
  • Cannes amont en 2 brins plus classiques d’une puissance de 200 à 500 grammes environ.

Les tailles de toutes ces cannes oscilleront entre 1,65m et 2,70 m selon que l’on opte pour une canne stand-up ou une canne amont.


Pêche du bord en Méditerranée

La côte méditerranéenne peut être partagée en trois zones distinctes qui déterminent les techniques les plus pratiquées :

carte-sud.gif

Frontière Italienne/Marseille

Zone de pêche semi-rocheuses, zones très profondes, bandes de plages très étroites.

Les pêches en surf sont surtout concentrées sur des poissons comme le marbré, la dorade, ou le sar. Les conditions de pêche sont surtout favorables par temps calme, ce qui implique du matériel léger. On a souvent recours à des cannes télescopiques d’une puissance de 80 à 150 grammes maximum. Les longueurs varient de 3,90 à 4,50m. Les cannes à emmanchements sont peu utilisées.

Ce secteur où les pêches sont particulièrement fines subit fortement l’influence des italiens (de nombreux compétiteurs italiens se déplacent régulièrement sur Nice et toute la région).

imageson-org.png

« La partie de pêche à la ligne des excursionnistes sur les rochers dans les calanques. »
Auteur : anonyme, s.d. [vers 1900], © Archives de Marseille : 33 Fi 2676
Plaque de verre stéréoscopique positive 45x107 mm.

Marseille/Narbonne

Zones de pêche sableuses, de longues plages de sable constituent des lieux privilégiés pour la pratique du surfcasting. Le fond étant peu important, ces plages subissent immédiatement l’influence des vents et des courants.

Les cannes classiques à emmanchements sont alors des instruments de référence : puissance 100/200g pour une longueur de 4,50 à 5m. Durant les pêches estivales, les cannes télescopiques prédominent car elles sont moins encombrantes que les modèles en plusieurs éléments.
Les plombs utilisés varient de 80 à 150g maximum pour les grosses mers.
Il arrive également qu’en estuaire on soit contraint de monter à 175g.

Narbonne/Frontière Espagnole

Zones profondes et rocheuses.

De nombreuses falaises parsèment la côte rendant plus disparates les zones sableuses typiques pour la pratique du surf-casting.
On retrouve alors les cannes télescopiques ou à emmanchements légères d’une longueur de 3,90 à 4,20m pour une puissance de 80 à 150g, ainsi que quelques cannes à emmanchements classiques.

banyuls-surfcasting.jpg

« Partie de pêche à Banyuls-sur-Mer. »

Pêche en bateau en Méditerranée

La Mer Méditerranée offre une multitude de technique de pêche bateau pouvant aller de la simple palangrotte à la pêche au treuil.

Les cannes doivent avoir une puissance moyenne de 20 à 50 grammes pour les pêches à la dérive et de 100 à 200 g pour les pêches sur épaves.

Deux types de cannes se distinguent particulièrement pour les pêches méditerranéennes :

1 - Les cannes buscles

les cannes buscles (initialement bricolées par les pêcheurs marseillais) qui possèdent un scion souple en fibre de verre plein, irremplaçable parce qu’excellent pour la détection des touches.
Utilisées dans des fonds de 10 à 50m maxi (les profondeurs supérieures rendant plus délicat la transmission des touches).

On trouve sur le marché des cannes à buscles télescopiques ou à emmanchements qui possèdent plusieurs puissances de scion. On choisira sa canne dans des longueurs allant de 1,20m pour la pallangrotte à 3 m maximum pour les pêches à la dérive. Les deux tailles usuelles étant de 2,40m pour la palangrotte et de 2,70m .

2 - Les cannes stand-up

Les pêches par grands fonds (+100m) nécessitent des cannes plus puissantes du type stand-up. Ces cannes auront une longueur comprise entre 1,65 et 1,80m et pourront être utilisées avec des moulinets électriques.

Pêche au gros à Cerbère

«Pêche sportive à Cerbère.»

Source documentaire: PacificPeche
Attard-Maraninchi, Marie-Françoise. "Les photographies des Excursionnistes marseillais, témoignage d’une « conquête » de la Provence (1897-1914)". Imageson.org, 30 janvier 2008


Vous avez aimé cet article...

alors vous aimerez les articles suivants :

Retrouvez-moi sur Facebook @chtipecheur

Partager cette page à vos amis

  

Ajouter un commentaire




Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.