Mot-clé-Appâts

Les appâts et les amorces pour la pêche en bord de mer

Pour le pêcheur en bord de mer se pose le problème des appâts et plus précisément de leur recherche puis de leur conservation. Cette difficulté est d’autant plus vrai que l’on habite loin de la côte où bien souvent ce souci se résout par un achat chez le dépositaire de pêche ou le poissonnier le plus proche de chez soi.
En eau douce et de nos jours, la situation est différente et dans 90% des cas les appâts et les amorces sont achetés au magasin de pêche. Il faut du courage pour élever des asticots! Dans tous les cas, la première des qualités d’un appât doit être sa fraîcheur. L’appât doit également correspondre à la nourriture habituelle du poisson.

Lire la suite

Pêche à pied - Le Hénon

Ce qu’il y a de bien avec les anciens écrits - je vous propose ici un retour dans le passé en 1951 - c’est que l’on replonge dans nos souvenirs de jeunesse et de vacances. Je me souviens des ramassages de coques que nous réalisions mon frère et moi, accompagnés des parents pendant les vacances à Quend-Plage-Les-Pins, à côté de fort-Mahon.
Les coques, nous les trouvions à la baie d’Authie à foison et à la touffe. C’était toute une expédition à une époque un peu folle souvent dénuée de tout sens écologique et je ne parle pas des risques de noyade dans cette baie où l’on disait de prendre garde aux sables mouvants et au flux rapide de la marée. De nos jours la pêche du hénon en baie d’Authie est réglementée voire interdite.

Lire la suite

Le Couteau ou Solen - Comment le pêcher, le conserver et l'utiliser

Les couteaux ou Solen (Ensis spp) vivent dans le sable en creusant un trou d’environ 80 cm de profondeur. Ces mollusques ne peuvent être pêchés que lors des marées à forts coefficients, supérieur à 90.
Très coriaces, ils tiennent très bien à l’hameçon et peuvent faire l’objet de lancers appuyés.

Lire la suite

La pêche des crevettes grises sur la côte d'opale - Pêche et cuisson

Les crevettes grises sur la côte d’opale - Septembre reste le mois phare pour la pêche des crevettes grises. Esche de choix pour la pêche, elle est aussi excellente dans notre assiette!

Lire la suite

Pêche au posé à la sardine

Une technique locale sur la Côte Vermeille est la pêche à la sardine dans les roches.
C’est un ami pêcheur Banyulencque rencontré au fil de l’eau qui m’a montré cette technique locale. J’ai pu apprécier les résultats de pêche : rascasses, oblades, grisets, le tout dans des tailles plus que respectables. Le loup, m’explique-t-il, se laisse prendre de la même manière mais en dehors de la saison touristique ou de nuit.

Lire la suite

Les néréides et les vers coréens

Le Néréis est un ver annélide marin de la classe des polychètes mais on le connait plus sous le nom de néréide.
Ce ver vit dans les sols sableux plus ou moins vaseux qui se découvrent à chaque marée, il ne vit pas tout le temps dans le sable, capable de nager dans l’eau de mer à marée haute à l’aide de pieds munis de soies. Se tortillant dans l’eau, il devient alors très attrayants et une proie facile pour les poissons. La Néréide se nourrit principalement d’algues vertes.

Lire la suite

Comment récolter, conserver et escher les vers marins type arénicoles

Les vers de côte sont très répandus sur notre littoral. Dans la région des Hauts-de-France vivent deux espèces d’arénicoles : le ver noir, gros et long, et le ver d’eau plus petit et rouge. La distinction des deux espèces est récente car elle date de 1993 [voir note 1] . Le ver noir est un appât facile à conserver, de quelques jours à plusieurs mois.
Les autres appellations courantes sont ver de côte, ver de sable, ver marin, verrot.

Lire la suite

Mentions légales | A propos
Gérer les cookies (vidéos et partages)

Toute reproduction, même partielle interdite
© Tous droits réservés Chtipecheur 2003- 2021 - Facebook - Flickr
Propulsé par Dotclear