Aller au contenu
Accueil - Chtipecheur d'images - Photoreportage - Phares et balises - Les phares de Normandie : la Manche

Les phares de Normandie : la Manche

La Manche compte dix phares d’est en ouest : Phares de Gatteville, du Cap Lévi, la Hague, de Carteret, du Sénequet, la Pointe d’Agon, Chausey, Granville, la pointe du Roc de Granville, Arquets.

Avec ses 350 km de côtes, le département de la Manche a vu s’édifier au fil des années des ouvrages faits pour surveiller la mer. Les visites des phares se méritent car bien souvent leur nombre de marches à gravir se comptent par centaines mais cela en vaut la peine, Les panoramas une fois tout en haut sont bien souvent à couper le souffle.

Saint-Vaast-la-Hougue (Manche) – le Phare

Le phare de Saint Vaast-la-Hougue (Manche) se trouve en bout de la jetée du Saint Vaast, face à l’île de Thatiou.
Il disposait de la toute dernière corne de brume qui fonctionnait encore en 2010. Installée dans les années 30, elle se déclenchait de jour comme de nuit lors des forts brouillards. Il s’agit d’un feu rouge à l’entrée du port.

Caractéristiques

Feu rouge, à proximité le feu de l’épi et le feu du brise-lames,
Hauteur environ 11 mètres,
Portée de 7 milles marins.

Phare de Saint-Vaast-La-Hougue (Manche)
Phare de Saint-Vaast-La-Hougue (Manche)

Morsalines – Le phare des Arquets (Manche)

Le phare des Arquets est situé à Quettehou, dans la commune déléguée de Morsalines.

Il est situé dans le village de Beauvais, à 800 mètres du rivage et à une altitude de 70 m.

Il est construit en 1953 à l’emplacement de l’ancien phare, construit en 1928 et détruit lors du débarquement allié en juin 1944. La tour mesure 13 m de hauteur et porte à 11 milles. Il participe au balisage de la baie de Saint-Vaast-la-Hougue et souligne à l’accès à Morsalines avec l’alignement du phare de Saint-Vaast-la-Hougue.

Caractéristiques

Construit en 1953 – Mis en service en 1954, éteint la même année (par économie),
Hauteur 13m,
Portée de 11 milles

Barfleur – Feux d’alignement

Avec l’accroissement du trafic en mer, en 1832, le port de pêche de Barfleur se voit doté de deux feux d’alignement, le premier pour assurer l’alignement à l’entrée du port et le second au fond du port derrière le premier.
Les marins alignent alors les 2 feux qui ne sont pas à la même hauteur et indiquent ainsi le chemin à suivre pour entrer dans le port.

Barfleur – Feu antérieur d’alignement

C’est un feu d’alignement de couleur blanc d’une hauteur de 7 mètres et d’une portée de 10 milles.

Feu antérieur d’alignement - Barfleur,  (Manche Normandie) 2019
Feu antérieur d’alignement – Barfleur (Manche Normandie), 2019

Barfleur – Feu postérieur d’alignement

Ce deuxième dispositif est constitué d’une tour carrée centrée en façade d’une maison, d’une hauteur de 13 m et d’une portée de 10 milles.

Feu postérieur d’alignement - Barfleur,  (Manche Normandie) 2019
Feu postérieur d’alignement – Barfleur (Manche Normandie), 2019

Gatteville-le-Phare – Le phare de Gatteville

Le phare de Gatteville se situe sur la pointe de Barfleur sur la commune de Gatteville-le-Phare afin de prévenir des forts courants du Raz Blanchard.

Il est inscrit au titre des monuments historiques.

Caractéristiques

Construit entre 1829-1835 – Mis en service en 1835,
Électrifié en 1893 – Automatisé en 1984,
Non gardienné depuis 1990,
Peut être visité – 365 marches + d’infos www.phare-de-gatteville.fr
Hauteur 74,75m – Hauteur focale 72m – Élévation 78,85m,
Lampes au xénon 1 600 W, 1 par temps clair, 2 si brume,
2 lentilles de Fresnel à 4 panneaux 1/4 jumelés, focale 0,30 m – Feux de 2 éclats blancs 10 s,
Portée de 29 milles (54 km).

Phare de Gatteville  (Manche Normandie)
Phare de Gatteville (Manche Normandie)
Phare de gatteville - 2 lentilles de Fresnel - Lanterne au xénon de 1600 Watts - 2 éclats blancs toutes les 10 secondes
Phare de Gatteville – 2 lentilles de Fresnel –
Lanterne au xénon de 1600 Watts – 2 éclats blancs toutes les 10 secondes
Panorama du haut du phare de Gatteville (Manche Normandie)
Panorama du haut du phare de Gatteville (Manche Normandie)

Fermanville – Le phare du cap Lévi

Il s’agit d’un phare relais entre celui de Gatteville et de la Hague. Le bâtiment est inscrit aux Monuments Historiques et ne se visite pas.

Caractéristiques

Construit entre 1854-1947,
Électrifié en 1937 – Automatisé en 1975,
Non gardienné,
Pas de visite,
Hauteur 28m – Hauteur focale 36m – Élévation 36,85m,
Lampe halogène 650 W – Optique de type STPB en verre moulé à 4 panneaux – focale 0,375 m,
Portée de 20 milles (37 km) – Feu rouge à éclats, 5 s.

Phare du cap Lévi
Phare du cap Lévi
Autour du Cap Lévi
Autour du Cap Lévi

La Hague – Le phare de Goury

Près du cap de la Hague dans la Manche, à un kilomètre de la côte, sur un écueil appelé le Gros-du-Raz, se dresse un phare haut de 47 mètres, ayant 9 mètres de diamètre à la base et 7 mètres au sommet. Ce rocher, battu de tous les côtés par une mer houleuse, est d’un abord difficile et même dangereux. Désirant cependant le visiter, nous nous procurâmes un canot et nous y fîmes conduire; mais ce ne fut pas sans peine que nous y abordâmes. Heureusement le temps était parfaitement claire ce jour-là, et le magnifique panorama, qui du rocher frappa nos regards, celui des îles anglaises et françaises, émergeant du sein des eaux tourmentées de la baie, nous fit facilement oublier les difficultés que nous avions éprouvées pour arriver jusque-là.

Les côtes de la France. De Cherbourg à Saint-Nazaire page 8 (Edition 1888), Mme de Lalaing.

Le phare se situe à 800 mètres du rivage au cap de la Hague en Manche. Autre appellation: phare de Goury.
Outre son rôle de phare, il signale le fort et dangereux courant le Raz Blanchard l’un des courants de marée les plus puissants d’Europe.

Caractéristiques

Construit entre 1834 et 1837,
Électrifié en 1971 – Automatisé en 1989,
Non gardienné,
Pas de visite,
Hauteur focale 48m – Élévation 52m,
Lampe incandescence 250 W – Lentille BBT à 4 panneaux au 1/4, focale 0,30 m,
Portée de 19 milles (35 km) – Feu blanc à éclats, 5 s.

Le phare de la Hague vu du rivage.
Le phare de la Hague vu du rivage.
Une vache à proximité du phare de la Hague
Une vache à proximité du phare de la Hague
Environs de Cherbourg LA HAGUE - Le Phare de Goury - Alex Becquemin Edit. Cherbourg, 1957
Environs de Cherbourg LA HAGUE – Le Phare de Goury
– Alex Becquemin Edit. Cherbourg, 1957

Barneville-Carteret – Le phare de Carteret

Caractéristiques

Construit en 1839
Automatisé en 1976 – Non gardienné
Peut être visité –
+ d’infos Le phare de Carteret se visite (www.manchetourisme.com)
Hauteur 18m – Élévation 84m
Lampe halogène 660w – Ø 3 m, Lentille de Fresnel à 6 panneaux, focale 0,50 m
Portée de 27 milles (50 km) – Feu blanc à éclats (2+1), 15s

Gouville-sur-Mer (Manche) – Le phare du Sénéquet

Caractéristique

Construit en 1857,
Automatisé en 1981 – non gardienné,
Pas de visite,
Hauteur 17m – Élévation 23m,
Lampe halogène 180 W,
Portée de 13 milles marins (24 km),
Feu fixe à 3 éclats groupés normaux.

Agon-Coutainville – Le Phare de la Pointe d’Agon

L’établissement d’un phare à cet endroit fut décidé en 1848, les marins risquant de ne pas repérer le port durant les nuits sans lune. La communication étant difficile par mer et par terre, il fut nécessaire d’y adjoindre une habitation pour loger un gardien.
Pas de visite de l’intérieur.

Caractéristiques

Construit en 1856,
Automatisé – Non gardienné,
Ne se visite pas,
Maison phare Hauteur 9m.

Phare de Agon-Coutainville - Image Google Street View
Phare de Agon-Coutainville – Image Google Street View

Granville – Le phare de Chausey

Le phare de Chausey désigne une maison phare située sur la Grande-Île de Chausey (Manche). Sa présence a été rendue indispensable à cause du nombre considérable d’îles et d’îlots rendant la navigation hasardeuse. – Wikipedia

Caractéristiques

Construit entre 1846-1847,
Automatisé – non gardienné,
pas de visite,
Hauteur 19m – Hauteur focale 39m – Élévation 37m,
Lampe halogénure 250 W – Lentille 4 panneaux au 1/4, focale 0,30 m,
Portée de 23 milles marins (43 km) – Feux éclats blancs/ 5s,
Corne de brume (corne 1 son/30 s).

Granville – le phare du Cap Lihou

Le phare de Granville appelé aussi phare du Cap Lihou se situe sur la pointe du Roc, au cap Lihou (Manche).

Caractéristiques

Construit en 1826,
Électrifié en 1924,
Automatisé – Télécommandé depuis le phare de Chausey,
Pas de visite,
Hauteur 16m – Hauteur focale 49m – Élévation 52m,
Lampe halogène 250 W – Lentille à 4 panneaux au 1/6, focale 0,30 m,
Portée de 23 milles marins (43 km),
Feu de 4 éclats blancs, 15s.

Vous aimerez également

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Publication initiale: 2019.
Il constitue un outil de documentation de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Étiquettes: