La canne et le moulinet

La canne de surfcasting supporte de longs lancers avec des poids parfois importants.
Ainsi une longueur de canne de 3,90 mètres reste un minimum, 4,20 mètres me semble être un bon ratio.
Elle sera à emmanchements avec 3 éléments. Les télescopiques, plus épaisses mais beaucoup plus courtes une fois repliées, sont intéressantes pour le transport et tout particulièrement lors du va-et-vient des grandes vacances si vous voyez ce que je veux dire.
La puissance devra être de 100-200 grammes. Les caractéristiques d’une canne sont inscrites sur le talon.

Surfcasting au Braek - Dunkerque
Surfcasting au Braek - Dunkerque, 2005

Le moulinet à tambour fixe mer doit pouvoir contenir 250 à 300 mètres de nylon de 50/100 à 35/100 (+ utilisation d’un arraché), il s’agit de gros moulinets dont les références résonnent souvent en 5000, 6000 7000, 8000...Plus ce nombre est gros plus le moulinets l’est. On considère souvent 80 mètres pour le lancer, 100~200 mètres pour reculer. Une récupération de 60 à 80 cm au tour de manivelle.
Une bobine supplémentaire est également intéressant car vous pouvez ainsi avoir une bobine garni d’un gros nylon et une autre de tresse.
Comme pour la canne les informations de contenance et le ratio sont notées sur la bobine du moulinet.

Inscriptions sur une bobine de moulinet de pêche
La bobine de ce moulinet peut contenir 220 m en 50/100

Les supports de cannes - le pique de surfcasting et le trépied

le pic
C’est le plus simple et le moins onéreux.
Indispensable, léger et en aluminium, on enfonce le pic verticalement dans le sable avant d’y fixer la canne. Il faut prévoir un pic en alu par canne posée.

le trépied
Le trépied présente l’avantage par rapport au pic de surfcasting de s’adapter à tous les types de sol comme les plages de galets mais il est beaucoup plus onéreux. Le trépied permet de poser deux cannes.

Le Surfcasting
Surfcasting, 2008

Le Wader et les cuissardes

Le Wader en néoprène est indispensable dans le Nord en hiver car il tient chaud.

Il n’est pas rare de voir des pêcheurs s’enfoncer progressivement dans les premières vagues pour de gagner ainsi plusieurs dizaines de mètres au lancer. Imaginez si l’eau venait à s’engouffrer dans le wader... Prenez garde de ne pas tomber ou être emporté par le flot, le wader pourrait vous noyer.

Ne prenez aucun risque pour gagner 10 mètres, cela n’en vaut pas la peine! La bonne solution est d’apprendre à exécuter de longs lancers à partir du bord.

Les cuissardes sont beaucoup moins utilisées mais je les aime bien. Ils me permettent de passer les bâches sans souci en automne et au printemps les pieds au sec. Leur inconvénient est lorsqu’il pleut et que l’eau de pluie trempe abondamment le pantalon. Un poncho imperméable sauve alors la mise. En été, elles sont trop chaudes.

Traversée d'une bâche en wader, la mer monte...
Traversée d’une bâche en wader, la mer monte... - Autoportrait, 2006

La caisse de pêche, le sac, avec roulettes ou non

Là on y trouve de tout... Des caisses type à outils ou la Shakespeare, le sac à dos, le chariot à roulettes... Plus c’est grand plus on en met, plus on est chargé!

Surfcasting aux Ecardines
Surfcasting aux Escardines, 2010

Le petit matériel de pêche

  • Un seau pour les appâts - perso j’utilise un petit seau comme celui qu’utilise les enfants sur les plages.
  • Un mètre ou une toise d’au moins 50 centimètres afin de contrôler la taille minimale des captures
  • un chiffon
  • Un grand sac à congélation que l’on trouve en grande surface pour les poissons que l’on ramène chez-soi après les avoir tués
  • Des dégorgeoirs de différentes tailles
  • Une paire de ciseau
  • Des aiguilles à ver
  • Des plombs débrayables allant de 110, 150 , 175 grammes - J’utilise fréquemment les plombs à grappin fixes 110, 150 grammes lesquels tiennent mieux le fond lorsqu’il y a beaucoup de courant.
  • Plusieurs bas de lignes pré-montés à la maison, rangés dans des plioirs ou un classeur à bas de ligne
  • Du nylon amnésia et fluorocarbone pour les bas de lignes 6 et 9 kg
  • Des hameçons de différentes tailles du N°1 au N°6
  • Un kit premier soin
  • Une lampe frontale. Si il y a une chose a ne pas oublier pour la pêche de nuit, c’est bien l’éclairage
  • Facultatif : un appareil photo qui ne craint ni l’eau ni le sable et un mini trépied (Je ne conçois plus une seule partie de pêche sans mon appareil photo)
Ligne de pêche sur son plioir
Ligne de pêche sur son plioir

Qu’utilisez-vous pour monter vos lignes de pêche ?

Chaque année et curieusement à pareille époque, je reçois plusieurs courriels dans lesquels on me demande la liste du matériel et accessoires de pêche que j’utilise pour le montage des lignes de Surfcasting. Je n’y répondais généralement pas et je m’en excuse auprès de ces personnes, car ceci reviendrait à inventorier une boite bien trop grande et dont le contenu pourrait sans doute se réduire de moitié.
Aujourd’hui, j’ai réalisé ce tri ne conservant que ce qui m’est vraiment utile et l’inventaire est facile à faire.

Nylons

  • Une bobine de nylon 60/100 (environ 20kg) translucide pour le bas de ligne
  • Une bobine de fil type Amnesia 19kg noir (ou translucide) pour le bas de ligne
  • Deux bobines de fil type Amnesia 9kg translucide et 7kg translucide (une translucide, une seconde rouge) pour les empiles
  • Un reste de bobine de nylon jaune en 35/100 pour la réalisation de ligatures d’arrêt

Agrafes

  • L’agrafe Fixvit® + Accroche-Appâts Ragot est un système d’attache rapide avec accroche-appâts. L’attache se positionne à la fin du montage pour y recevoir le plomb.
  • Le Fast Links Clips est un système de connexion instantanée qui permet de changer de plomb ou de montage très rapidement.
agrafes de surfcasting
agrafes de surfcasting

Émerillon

  • Le classique émerillon rotatif type rolling numéro 8 ou 10 pour la réalisation des rotatifs
  • Le mini coulisseau à émerillon incorporé type SWIVEL TEES idéal pour toutes les pêches fines de poissons méfiants. Il se positionne en un instant avec le Coil Crimps et supprime tout risque de vrillage. Peut très bien servir pour montage coulissant.
  • Le standard émerillon type Berkley numéros 1 à 5 pour la ligature avec le corps de ligne (fil du moulinet)

Accroche et protège appâts

  • L’accroche-appâts cascade se monte sur le corps de ligne pour maintenir la première empile de votre montage. En accrochant un rolling ou émerillon dans l’encoche, une deuxième empile pourra être ajoutée.
  • L’accroche-appâts déflecteur est la seule solution pour lancer loin des appâts fragiles qui seront protégés par sa forme bouclier. En tombant dans l’eau, il libérera automatiquement l’hameçon.
accroche-appât de surfcasting
L’accroche-appât de surfcasting
  • Le CASCADE SWIVELS est un petit accessoire très utilisé dans le surf moderne. Monté comme un émerillon, il reçoit un bas de ligne. Le petit ergot sert d’accroche-appât à l’empile supérieure.
BREAKAWAY, accroche appât cascade
BREAKAWAY, accroche appât cascade

Ressorts

  • Le ressort de compensation type GEMINI Mini Ressort SRT protège des décrochages intempestifs dus à l’étirement du nylon lors des lancers.
  • Le ressort de blocage type COIL CRIMPS est un système de mini ressort en inox avec des perles d’arrêt qui permet de bloquer perle, émerillon, cascade swivels, …
ressorts de -surfcasting
Ressorts de -surfcasting

Gaine, teaser, perles, sleeves

  • De la gaine de montage rouge et jaune
  • Les classiques tubes de sertissage (sleeves) de diamètre intérieur 0,8 mm à 1,2 mm pour la fixation des rotatifs
  • Des perles jaunes et noires de différents diamètres
  • Des perles phosphorescentes pour les pêches d’hiver
  • Des sequins de différentes couleurs
sequin tube sleeve pour le surfcasting
Sequin tube sleeve pour le surfcasting

Outillage

  • Une paire de ciseaux
  • Une pince plate à bec fin pour le serrage des sleeves
  • Un mètre
  • Colle rapide
outil pour le surfcasting
Les outils pour le surfcasting

Vous aimerez également


Finalement cette liste d’accessoires de pêche n’a rien de bien exceptionnelle mais il vrai que devant toute cette quincaillerie, je ne peux m’empêcher à mon tour de vous poser la question: ”Qu’utilisez-vous pour monter vos lignes de pêche ?”.