Aller au contenu
Accueil / Nœuds de pêche / Résistance à la rupture d’un nœud

Résistance à la rupture d’un nœud

La résistance à la rupture d’un nœud de pêche dépend de plusieurs facteurs, tels que le type de fil, le diamètre du fil, le type de nœud, le nombre de tours, la méthode de serrage et l’humidité.

Des frottement qui réduisent la solidité

La principale caractéristique d’un nœud est sa résistance à la rupture par rapport à celle du fil utilisé. Cette résistance est exprimée en pourcentage et il n’est pas toujours simple d’en trouver la valeur.

Ainsi un nœud à 60% de résistance allié un un fil d’une résistance(1) de 1 kg réduit le point de rupture à 0,6 kg. Il faut savoir que chaque nœud réduit la résistance globale d’une ligne de pêche: plus le nœud est serré, plus les spires (ou les boucles) se resserrent, se frottent sur elles-mêmes et chauffent, plus le risque de casse augmente.

On admet que plus il y a de boucles, plus les frottements se répartissent et augmentent la résistance à la rupture.
Il faut donc choisir soigneusement les nœuds qui n’affaiblissent pas trop le montage de pêche.

Testing Stren monofilament (source Popular Mechanics, 1980 page 178)
Testing Stren monofilament (source Popular Mechanics, 1980 page 178)

Méthodes de test du point de rupture

La résistance à la rupture d’un nœud de pêche est une mesure de la capacité du nœud à supporter une force de traction sans se rompre. Il existe plusieurs méthodes pour tester la résistance à la rupture d’un nœud de pêche, mais l’une des plus courantes est la suivante :

  • Attacher le nœud de pêche à un crochet fixé à un dynamomètre, qui est un appareil qui mesure la force exercée sur un objet.
  • Accrocher un poids à l’autre extrémité du fil et augmenter progressivement la masse du poids jusqu’à ce que le nœud se rompe.
  • Noter la valeur de la force affichée par le dynamomètre au moment de la rupture du nœud.

Cette méthode permet d’évaluer la résistance à la rupture d’un nœud de pêche en fonction du type de fil, du diamètre du fil, du type de nœud et de la manière dont le nœud est serré.

(1) Cette indication correspond à la limite à laquelle le nylon casse sous l’étirement d’un poids.

La résistance à l'abrasion des nouvelles lignes est obtenue en tirant sur des chevilles poncées.
La résistance à l’abrasion des nouvelles lignes est obtenue en tirant sur des chevilles poncées.
(source Popular Mechanics, 1980 page 178)

Exemple test de résistance : nœuds de cuiller

L’auteur réalise plusieurs tests de rupture et conclut que le noeud de Clinch présente une résistance de 52% et que le noeud de Clinch amélioré présente une résistance de 77%.

Test de résistance - www.awesomefishingknots.com
Test de résistance – www.awesomefishingknots.com

YouTube : Testing Fishing Knots Test 1: Clinch vs Improved Clinch Knot – How to Fish

Nœuds de pêche Test 1 : Clinch contre Nœud Clinch amélioré

En conclusion

Un nœud de pêche idéal doit être facile à réaliser, solide, discret et adapté à la situation. Il existe de nombreux types de nœuds de pêche, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients. Certains sont plus adaptés aux fils fins, d’autres aux fils épais, d’autres encore aux jonctions entre deux fils de diamètres différents. Il est donc important de choisir le nœud le plus approprié en fonction du matériel et du type de pêche pratiqué.

Vous aimerez également

Vous aussi, partagez vos astuces en laissant un commentaire.

Initialement écrit en 2011, cet article a été repris et mis à jour en Septembre 2022.
Cet article constitue un outil de documentation pour la pêche de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Temps estimé de lecture : 4 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *