Aller au contenu
Accueil / Autres / Faune & Flore aquatiques / Poissons de mer / Le Cernier commun

Le Cernier commun

Le Cernier commun est une espèce de poissons marins de la famille des Polyprionidés.

Description

Polyprion americanus (Bloch et Schneider, 1801)
Autres noms: Cernier, Cabot, Vieille de bois, Mérou de Basques, Mérou Fanfré
Nom anglais : Wreck fish
Zone géographique: Atlantique et Méditerranée

Le Cernier commun adulte vit sur les fonds rocheux du large ou de corail, entre 40 et 400 m, mais également sur les épaves de l’Atlantique et de Méditerranée. On ne le trouve pas en Mer du Nord. Il est d’une teinte gris noir violacée, du côté de la bouche il présente un menton saillant.

Sa taille maximale est de 2 mètres pour un poids pouvant atteindre les 50 à 70 kg. Il se nourrit de poissons de belles tailles, mais aussi de crustacés ainsi que de mollusques.

Polyprion cernium - From The New York Public Library
Polyprion cernium, 1835 – From The New York Public Library

Les adultes sont solitaires et vivent en profondeur. Les jeunes se retrouvent souvent sous des objets flottants en surface et sous des pontons, son surnom de vieille des bois vient sans doute de cette particularité.

C’est un poisson hermaphrodite. Ainsi lorsqu’il atteint sa maturité celui-ci est femelle, il devient mâle en vieillissant. La taille biologique, celle pour laquelle les Cerniers se reproduisent, est de 90 cm.

C’est un poisson d’eau profonde qui est menacé par la surpêche car sa chair est très estimée.

Cernier, aquarium de Maréis, 2012
Cernier, aquarium de Maréis, 2012

Autres espèces

Source : Epinephelus caninus | DORIS (ffessm.fr)

  • Mérou badèche (Epinephelus costae) :
    c’est une espèce méditerranéenne mais exceptionnelle sur la côte provençale et catalane.
    Taille : 30 à 70 cm, maximum 1,40 m.
  • Mérou royal ou badèche rouge (Mycteroperca rubra) :
    Ce poisson se rencontre dans toute la Méditerranée, l’Atlantique central Est et Ouest.
    Elle est plus petite que E. caninus (20 à 40 cm, maximum 80 cm).
  • Mérou blanc (Epinephelus aeneus) :
    Rare sur les côtes françaises, il est plus fréquent dans le sud de la Méditerranée. 
Cernier, aquarium de Maréis, 2012
Cernier, aquarium de Maréis, 2012

Vous aimerez également

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Article mis à jour en 2022, publié initialement en 2012
Il constitue un outil de documentation pour la pêche de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles de la catégorie

Cet article constitue un outil de documentation de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.
Temps estimé de lecture : 3 minutes