Aller au contenu
Accueil - Chtipecheur d'images - Photoreportage - Phares et balises - Les phares des Hauts-de-France : le Pas-de-Calais

Les phares des Hauts-de-France : le Pas-de-Calais

Les phares dans le Pas-de-Calais en Hauts-de-France – Lors de votre prochain séjour sur la Côte d’Opale, profitez en pour découvrir les phares qui longent le littoral. La Côte d’Opale englobe 120 km de côtes entre la frontière belge et la frontière de la Somme, au niveau de Berck-Plage.

Liste des phares du Pas-de-Calais (Hauts de France)

  • Phare de Walde,
  • Phare de Calais,
  • Phare du cap Gris-Nez,
  • Phare de Boulogne,
  • Phare d’Alprech,
  • Phare du Touquet,
  • Phare de Berck

Le phare de Walde (Pas-de-Calais)

C’est ici, à la délimitation entre Manche et Mer du Nord, au large de la plage de la Huchette à Marck près de Calais que se dresse cette tourelle métallique aujourd’hui partiellement détruite, à l’abandon.

Mis en service à partir de 1859, le phare de Walde permettait au navire d’éviter les bancs de sable qui entourent le littoral entre Calais et Dunkerque. Il est définitivement éteint en 2001.
Son signal portait à 10 miles au large, la tourelle, haute de 18 mètres, est conçue pour dominer de 11 mètres le plus haut niveau de la mer.

Ce curieux phare de Walde face à la plage de la Huchette de Marck est désormais entouré d’une colonie de phoques et de veaux marins.

S’y rendre à marée descendante, compter 3 km à partir du parking de la plage de la Huchette (Avenue de la Mer, 62730 Marck.). Vous serez également intéressé par les articles :

Caractéristiques

Construit en 1856 – éteint en 2001,
Hauteur 18m – Élévation 11m.

Le phare de Walde, un phare qui se mérite
Le phare de Walde, un phare qui se mérite, (Pas-de-Calais)
Le phare de Walde et sa colonie de veaux-marins, Marck (Pas-de-Calais)
Le phare de Walde et sa colonie de veaux-marins, Marck (Pas-de-Calais)

Calais – la Tour du Guet

Cet édifice médiéval est l’un des plus vieux monuments de Calais et se situe à côté de la place d’Armes dans le centre-ville. Au XIIIe siècle, il était le centre d’un château médiéval mais il trouverait ses origines parmi l’une des nombreuses tours à feu que Charlemagne fit construite en 810.
La tour mesure 39 mètres et servait de phare jusqu’au XIXe siècle puis elle fut remplacé par le phare actuel.

Elle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1931 et ne se visite pas.

Elle ferait partie du système de défense créé par Philippe Hurepel (1224).
C’est de la plateforme du 1er étage que Jean de Vienne, Gouverneur de Calais, annonça aux survivants du siège les conditions imposées par Edouard III d’Angleterre pour la reddition de la ville (1347).
Le sommet culmine à 38,55 mètres au dessus du niveau des hautes mers.
En 1580, un tremblement de terre fit écrouler une moitié de la tour.
Elle subit ensuite l’impact d’un boulet anglais (1696) puis les bombes et obus allemands(1940), et les bombardements alliés et de la Libération (1940-1944).
Au cours de sa longue existence, elle eut divers usages :
– colombier militaire (1914-1918),
– support au télégraphe Chappe (1816),
– phare (1818-1848),
– poste de télégraphe optique pour le Génie (1885-1910).
La cloche date de 1770.

Histoire de la Cité 15 – Tour de Guet (Ville de Calais)
Tour du Guet à Calais, 2022
Tour du Guet à Calais, 2022
Calais était l’une des cinq villes de France à être autorisée à avoir son propre drapeau sur ordonnance royale.
Celui-ci est le pavillon d’Antoine Thomas SOUVILLE (1777-1839) célèbre Corsaire Calaisien. Il flotte au sommet de la tour du Guet.

Calais – le phare

Allumé en 1848, le phare de Calais devait remplacer l’ancienne tour du Guet. Il se trouve à proximité du centre ville tout comme celui de Dunkerque, ce qui est rare pour un phare. Il est reconnaissable par sa couleur blanche et son sommet noir (la lanterne et le dessous de celle-ci).

Cet édifice fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 2011.

Depuis 1818, un fanal existait en haut de la tour du Guet. Dans son plan d’amélioration des ports français, louis Philippe décida la construction d’un phare de première classe entré en service en 1848.
Haute de 53 mètres, sa tour octogonale à l’extérieur, circulaire à l’intérieur, a des murs épais de 1,90 mètre à la base et 1,15 mètre au sommet.
Les fondations s’enfoncent à 7,40 mètres de profondeur sous le sol des caves et les divers escaliers totalisent 271 marches.
Electrique depuis 1883, le feu est fixe.
La lanterne dotée de parois d’occultation tourne autour de lui et laisse passer 4 éclats de 2/10e de seconde toutes les 15 secondes.

Histoire de la Cité 14- le phare (Ville de Calais).

Caractéristiques

Mis en service en 1848,
Électrifié en 1883 – Automatisé,
Non gardienné,
Se visite (association Opale Tour) – 271 marches
+ d’infos www.pharedecalais.com,
Hauteur 59m – Hauteur focale 59m,
Halogènes métalliques, 250 W – Optique de verre taillé à 4 panneaux, focale 0,30 m,
Portée 22 mille nautique.

Le phare de Calais, 2022
Le phare de Calais, 2022
E.S. 3017. Calais - Le Phare - Tour Octogone (58m), feu électrique de 1er ordre, visible à 30 milles.
E.S. 3017. Calais – Le Phare – Tour Octogone (58m), feu électrique de 1er ordre, visible à 30 milles.
Une ancienne bouée nous accueille au phare de Calais, 2022
Une ancienne bouée nous accueille au phare de Calais, 2022
Le bas de l'escalier - Phare de Calais, 2022
Le bas de l’escalier – Phare de Calais, 2022
L'escalier du phare de Calais, 2022
L’escalier du phare de Calais, 2022
L’étoile est le symbole du service des phares & Balises de France.
Escalier de 271 marches au phare de Calais, 2022
Escalier de 271 marches au phare de Calais (vue en contre-plongée), 2022
La lanterne du phare de Calais, 2022
La lanterne du phare de Calais, 2022

Calais – Feux de l’avant port

Le feu de la jetée Ouest est le quatrième du nom, passant d’une simple potence en bois, à des montants en fer avec une cabane en tôle, à une tourelle métallique peinte en blanc (1900-1940). En 1925, une nouvelle jetée de 320 mètres de longueur est construite, le feu est ensuite replacé.
Le feu actuel daterait de la fin des années 50 (mars 1959 selon une source de phares-et-feux.fr).

Sortie d’un ferry Seafrance - Avant-port de Calais
Sortie d’un ferry Seafrance – Avant-port de Calais avant travaux
Un Ferry vu du haut du phare entre dans le port de Calais, 2022
Un bateau Irish ferries vu du haut du phare entre dans le port de Calais, 2022
Feu de la jetée Ouest - sortie du ferry Spirit of Britain, 2011
Feu de la jetée Ouest – sortie du ferry Spirit of Britain, 2011
E.S. 3019. Calais - Le Phare de la jetée Ouest et sortie d'un Bateau de pêche
E.S. 3019. Calais – Le Phare de la jetée Ouest et sortie d’un Bateau de pêche
Jetée Est de Calais, 2022
Jetée Est de Calais, 2022

Audinghen – le phare du Cap Gris-Nez

Construit en 1937 sur la commune de Audinghen, le phare fut détruit par les Allemands en 1944 puis reconstruit en 1952. Le phare actuel fut mis en service en 1957. C’est une tour cylindrique en maçonnerie de pierres d’une hauteur de 31 mètres et qui surplombe le détroit du Pas-de-Calais, du haut du Griz-Nez à 72 mètres. Sa portée est de 29 milles.
À son pied se trouve le CROSS Gris Nez.
Le phare fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis 2010. Il ne se visite pas.

Caractéristiques

Construit en 1837 puis rehaussé en 1861,
Electrifié en 1869,
Automatisé – Non gardienné,
Pas de visite,
Hauteur 31 m – Hauteur focale 72 m,
Halogènes métalliques, 1 000 W – Verre taillé à 2 panneaux, focale 0,375 m,
Portée 29 mille nautique.

Le phare du cap Gris-Nez, (Pas-de-Calais) 2015
Le phare du cap Gris-Nez, (Pas-de-Calais) 2015

Boulogne-sur-Mer – La digue Carnot et le phare

Le phare de Boulogne-sur-Mer est un phare classé phare en mer, c’est d’ailleurs le seul de la région. Il se trouve au bout de la digue Carnot bâti sur des anciennes fortifications. La tour cylindrique est en maçonnerie lisse blanche, verte en son sommet.

Caractéristiques

Construit en (date non connue) –  classé phare en mer 
Automatisé en 1968 – Non gardienné
Pas de visite
Hauteur 22 m – Hauteur focale 25 m
Halogènes métalliques, 250 W – Verre taillé à 6 panneaux, focale 0,25 m
Portée 23,5 mille nautique

Phare de Boulogne-sur-Mer à l’extrémité de la digue Carnot vu de la plage
Phare de Boulogne-sur-Mer à l’extrémité de la digue Carnot vu de la plage

La digue Carnot à Boulogne-sur-Mer est un ouvrage dont la construction remonte au XIXe siècle, elle a été construite par tronçons entre 1880 et 1958 et qui s’étend sur de plus de 3 kilomètres.

La digue Carnot longue de 3 km
La digue Carnot longue de 3 km

Boulogne-sur-Mer – le feu de la jetée Nord-Est

A l’extrémité de la jetée Nord-Est, ce feu signale l’entrée du port de Boulogne-sur-Mer. Il s’agit ici du cinquième feux construit au cours des siècles, le premier daterait de 1814 et l’actuel fut construit en 1928.

  • Hauteur : 10 m – Élévation : 11 m
  • Portée : 7 milles
Feu de la jetée Nord-Est de Boulogne-sur-Mer, 2019
Feu de la jetée Nord-Est de Boulogne-sur-Mer, 2019

Boulogne-sur-Mer – La tour d’Ordre

La Tour d’Ordre (ou Tour d’Odre) était à l’origine un phare romain, modifié au Moyen Âge et qui s’écroula en 1644. Il dominait alors le port de Boulogne-sur-Mer dans les hauteurs de la falaise à quelques pas du Calvaire des Marins. Haute de 60 mètres, elle était de forme pyramidale sur plan octogonal. Des vestiges seront visibles jusqu’en 1930. Il fut le premier phare français dont l’existence est avérée dans les textes.
Vous serez peut être intéressé par l’article la tour Caligula (histopale.net).

Phare romain, dit Tour d’Odre, d’après la vue de Boulogne de 1611 par Duviert Bibliothèque municipale de Boulogne-sur-Mer. © Ville de Boulogne-sur-Mer / Service Communication
Phare romain, dit Tour d’Odre, d’après la vue de Boulogne de 1611 par Duviert
Bibliothèque municipale de Boulogne-sur-Mer. © Ville de Boulogne-sur-Mer / Service Communication
E.S.291. Boulogne-sur-Mer Débris de la Tour Caligula - Edit. Stevenard
E.S.291. Boulogne-sur-Mer Débris de la Tour Caligula – Edit. Stevenard

Le Portel – Phare de la pointe d’Alprech

Le phare actuel est le quatrième construit sur la pointe d’Alprech, entre Le Portel et Equihen-Plage.
Dès le 18ème siècle, on trouve trace de la présence d’un sémaphore militaire à l’endroit de l’actuel phare. Ce phare, de par sa position élevée culmine à 62 mètres au-dessus de la mer.
Cet édifice est une colonne cylindrique métallique à nervures verticales avec un escalier hélicoïdal menant à une passerelle portant une lanterne de couleur noire.

Caractéristiques

Construit en 1962,
Automatisé – Non gardienné,
Pas de visite,
Hauteur 17m – Élévation 62,35m,
Lanterne 650W – Feu blanc de 3 éclats groupés 15s,
Portée de 26 milles (48 km),
Feu blanc (3 éclats groupés 15 s).

Vue générale sur le phare à la pointe d’Alprech, (Pas-de-Calais) 2019
Vue générale sur le phare à la pointe d’Alprech, (Pas-de-Calais) 2019
Le phare d’Alprech, 2019
Phare d’Alprech, 2019
Le phare d’Alprech au début du 20e siècle 40 - Le Portel - Le phare d’Alprech - LL Edition du Bazar Porielois
Le phare d’Alprech au début du 20e siècle 40 – Le Portel – Le phare d’Alprech
– LL Edition du Bazar Porielois

Le Touquet-Paris-Plage – le phare

Le phare consiste en une tour octogonale de 57,60 m de haut. Il se situe à 800 m de la mer près de l’estuaire de la Canche. D’autres phares et sémaphores ont existé, notamment la construction de deux phares dans les années 1850.

Caractéristiques

Construit en 1949 – Mis en service en 1951,
Automatisé en 2001,
Peut-être visité (week-ends et vacances scolaires) – 274 marches,
Hauteur 57,6m – Hauteur focale 54m – Élévation 67m,
Lanternes halogènes métalliques, 250 W – Optique de 2 jumelles en verre taillé à 4 panneaux chacune, focale 0,30 m,
Portée 25 milles marins (46 km).

62- Le Touquet-Paris-Plage (P.-de-C.) "Au cœur de la côte d’Opale" Le Phare - Editions GAM
62- Le Touquet-Paris-Plage (P.-de-C.) « Au cœur de la côte d’Opale » Le Phare – Editions GAM

Berck-Plage – le phare

Un premier phare bâti en 1836 fut détruit pendant la seconde guerre mondiale en 1944. le phare actuel date de 1950, à quelques pas de l’hôpital maritime.
C’est une tour en maçonnerie de béton précontraint avec tirants de force peinte de bandes blanches et rouges, bien reconnaissable, surnommé la chaussette.

Inventé en 1928 par Eugène Freyssinet, le béton précontraint est un matériau de construction composite qui vise à améliorer la résistance de celui-ci face à des sollicitations très élevées, en introduisant des tensions opposées à celles qu’il devra subir.

Le phare ne se visite pas – www.berck-tourisme.com

Caractéristiques

Construit en 1950,
Automatisé – non gardienné,
Pas de visite,
Hauteur 44,50m – Élévation 57m,
Lanterne halogènes métalliques, 250 W – Optique en verre taillé à 4 panneaux, focale 0,30 m,
Portée 24 milles marins (44 km),

Phare de Berck, (Pas-de-Calais) 2013
Phare de Berck (Pas-de-Calais)
50 Berck-Plage (Pas-de-Calais). Le Phare -Artaud Frères - Editeur Nancy, 1968
50 Berck-Plage (Pas-de-Calais). Le Phare -Artaud Frères – Editeur Nancy, 1968
Berck-Plage (Pas-de-Calais) H.1.203.R - Le Phare - Editions Estel
Berck-Plage (Pas-de-Calais) H.1.203.R – Le Phare – Editions Estel

Notes

[1] – Mer du Nord ou Manche, une incertitude bien orchestrée

Le Pas-de-Calais est-il dans la Manche ou dans la mer du Nord ?
Faute de convention sur ce point, les ouvrages géographiques rattachent le détroit à l’une ou l’autre mer, sans d’autres justifications qu’un discours d’évidence. Ce flou des limites orientales ne s’est jamais dissipé.

Une mer pour deux royaumes Chapitre III. Situer la Manche – Renaud Morieux

Pour certains, le cap Gris-Nez dans le Pas-de-Calais, délimiterait une frontière fictive entre la Manche et la mer du Nord.
Cependant, une autre version établirait cette frontière entre deux points géographiques l’un situé en France, l’autre en Angleterre.
Le phare de Walde, également dans le Pas-de-Calais, matérialiserait ce premier point. Le second se situerait sur la falaise de South Foreland au nord de Douvres.

[2] – Egalement nommé tour Caligula – En 39 après J.C , l’empereur romain Caligula projetait de débarquer en Angleterre mais il renonce à cette invasion ; en contrepartie il décide de construire un édifice monumental. Un phare où les feux devaient briller toutes les nuits comme à Alexandrie.

Vous aimerez également

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.
Publication initiale: 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Étiquettes: