Aller au contenu
Accueil - Chtipecheur d'images - Phares et balises - Les phares en Occitanie – Gard, Hérault, Aude et Pyrénées-Orientales.

Les phares en Occitanie – Gard, Hérault, Aude et Pyrénées-Orientales.

Notre balade photographique sur le thème des phares et feux se poursuit en Occitanie c’est à dire dans les départements du GardHéraultAude et Pyrénées-Orientales.
Photographies et cartes postales.

La région Occitanie dispose d’une façade maritime sur la mer Méditerranée. Les départements sont le Gard, l’Hérault, L’Aude, et les Pyrénées-Orientales

Phares du Gard (Occitanie)

Liste des phares du Gard (Occitanie):

  • Le Grau-du-Roi – Son ancien pharePhare de l’Espiguette,

Aigues-Mortes – Le phare de la tour Constance

Construction : 1242 – Hauteur : 33 m

Par les temps passés, Aigues-Mortes était un port méditerranéen mais l’ensablement progressif de la côte rendit ce phare inutile.
Installé au sommet de la tour Constance érigée par Saint-Louis en 1242, une tourelle d’une dizaine de mètres coiffée d’une cage de fer tenait lieu de phare. Un feu y était entretenu. Ce phare est éteint.

Tour de Constance à Aigues-Mortes - La terrasse sommitale est surmontée d'une tourelle de guet qui servait du XIIIe au XVIe siècle de phare.
Tour de Constance à Aigues-Mortes
– La terrasse sommitale est surmontée d’une tourelle de guet qui servait du XIIIe au XVIe siècle de phare.
Nikon D5300 – 320 ISO – 18 mm

Le Grau-du-Roi – Le vieux phare ou phare du Grau d’Aigues-Mortes 

Bâti en 1868 dans le cadre du premier programme d’éclairage des côtes françaises lancé par Fresnel en 1825, l’ouvrage appartenait à la ville d’Aigues-Mortes jusque 1879, date à laquelle la ville se détacha du Grau-du-Roi.
Le feu demeura en activité 40 ans de 1829 à 1869. C’est ainsi que le phare de l’Espiguette le remplaça dès 1869.

Ainsi, l’ancien phare du Grau d’Aigues-Mortes est une tour cylindrique placée sur un soubassement carré d’une hauteur de 19 mètres.

Mais c’était en réalité le phare du port d’Aigues-Mortes qui se détacha du Grau-du-Roi en 1879.

Ancien phare du Grau du Roi / Chenal maritime - Le Grau du Roi
Ancien phare du Grau du Roi / Chenal maritime – Le Grau du Roi
Nikon D60 – 160 ISO – 25 mm

Le Grau-du-Roi – les feux du Chenal

Les archives du Service maritime ne peuvent être très importantes dans ce département, le Gard n’ayant que 20 km de côtes. Cette zone sableuse comporte cependant deux ports : celui d’Aigues-Mortes à l’intérieur des terres, également desservi par le canal du Rhône à Sète, et le port du Grau-du-Roi, sur le littoral, au débouché du chenal maritime d’Aigues-Mortes.
La rareté des ports sur la côte languedocienne depuis Palavas à la hauteur de Montpellier jusqu’à Port-Saint-Louis à l’embouchure du Rhône a donné une certaine importance aux ports d’Aigues-Mortes et du Grau-du-Roi.

earchives.gard.fr
Feu de la jetée Ouest à l'entrée du port du Grau du Roi, 2010
Feu de la jetée Ouest à l’entrée du port du Grau du Roi, 2010
Nikon D60 – 100 ISO – 58 mm
Feu de la jetée Est au Grau du Roi, 2010
Feu de la jetée Est au Grau du Roi, 2010
Nikon D60 – 100 ISO – 18 mm
8 Grau-du-Roi. - Le phare de la rive gauche. - ND Phot.
8 Grau-du-Roi. – Le phare de la rive gauche. – ND Phot.

Le Grau-du-Roi – les feux de Port Camargue

Initialement le port devait être Port Espiguette mais devint Port Camargue. Il se situe à égale distance de la Corse et des Baléares: c’est le point maritime de convergence entre le Nord et le Sud de l’Europe.

Feu de la jetée Ouest de Port-Camargue, 2014
Feu de la jetée Ouest de Port-Camargue, 2014
Nikon D5300 – 320 ISO – 32 mm
Feu de la jetée Est de Port Camargue, 2014
Feu de la jetée Est de Port Camargue, 2014
Nikon D5300 – 320 ISO – 105 mm

Le grau-du-Roi – Le phare de l’Espiguette

Le phare de l’Espiguette, construit par M. Dupuy en 1869, était à l’époque situé à 150 mètres du rivage. Au fil du temps et des vagues, l’ensablement du littoral a évolué, éloignant cette tour carrée à près de 700m de la mer.
Depuis plus de 150 ans, le Phare de l’Espiguette éclaire notre côte. À l’heure actuelle sa portée est de 24 milles et son feu est tournant à 3 éclats blancs groupées toutes les 12 secondes.
Propriété de l’Etat, il est classé Monument Historique depuis 2012 et son accès réglementé, d’autant qu’il est situé dans un espace bénéficiant de nombreuses protections environnementales (Site classé, Natura 2000…).

www.letsgrau.com
Le phare de l'Espiguette. - Le Grau du Roi, 2010
Le phare de l’Espiguette. – Le Grau du Roi, 2010
Nikon COOLPIX S220 – 90 ISO – 18,9 mm

Phares de l’Hérault (Occitanie)

Liste des phares d’Hérault (Occitanie):

  • Sète – Phare Saint Louis – Phare du Mont-Saint-Clair,
  • Etang de Thau – Feu des Onglous

Phares de l’Aude (Occitanie)

Liste des phares de l’Aude (Occitanie):

  • Phare du cap Leucate,
  • Phare de Port-la-Nouvelle

Phares des Pyrénées-Orientales (Occitanie)

Liste des phares dans les Pyrénées-Orientales (Occitanie):

  • Phare du cap Béar,
  • Phare du cap Cerbère,
  • Port-Vendres – Feu métallique du môle,
  • Redoute du Fanal

Cerbère – Le phare solaire

Le phare du cap Cerbère est le dernier que l’on trouve avant la frontière espagnole. Erigé en 1982, la tour présente une hauteur de 10 mètres et une portée de 15 milles.
Des panneaux solaires alimentent le phare afin d’éviter les câbles électriques disgracieux.

Caractéristiques

Construit en 1982,
Automatisé – pas de gardien,
Pas de visite,
Hauteur 10m – Hauteur focale 55m,
Feu blanc à éclats / 4s,
Portée de 15 milles.

Phare solaire de Cerbère, 2005
Phare solaire. – Cerbère, 2005
Nikon E3100 – 100 ISO – 5.8 mm

Port-Vendres – le phare du Cap Béar

En 1836, le premier phare fut une petite tour cylindrique de 9 mètres de hauteur, munie d’un feu fixe blanc. Son élévation serait alors de 23 mètres au-dessus de la mer.

Ensuite, en 1905, c’est un deuxième phare qui est construit à une altitude d’environ 50 mètres.
Avec sa hauteur de 27 mètres, son élévation totale est donc de 80 m au-dessus du niveau de la mer. Du marbre rose de Villefranche constitue la tour à section carrée.

  • Phare tournant à trois éclats blancs suivie d’une éclipse de 11 secondes 6. La durée totale de rotation est de 20 secondes.
  • L’intensité des rayons lumineux est de 5 000 00 de bougies.

De plus, un radiophare s’installe à proximité.
Le phare et le site alentour sont classés monument historique en 2012.

Caractéristiques

Construit en 1905 (phare actuel),
Automatisé – pas de gardien,
Pas de visite,
Hauteur 27m – Élévation 80m,
lampe HM 250W – Feu blanc à éclats groupés par 3 en 15s,
Portée de 30 milles marins (55km).

Phare du Cap Béar. - Diapositive Kodachrome 64 - 1988
Phare du Cap Béar.
– Diapositive Kodachrome 64 – 1988 CHINON CE-4S – ASA 64 – 50 mm

Port-Vendres -Le feu métallique du môle

Ce feu métallique est installé au bout de la jetée, haut de 16,30 mètres et d’une portée de 8 milles marins (15 km). Il posé sur une maçonnerie de 3 mètres de haut de forme hexagonale.

La tourelle est constituée de 6 piliers en fonte soutenant une partie pleine où se trouve la chambre de veille. On y accède par un escalier en colimaçon. Les marches de cet escalier sont conçues pour être escamotables afin de résister aux vagues lors des fortes tempêtes. Sa construction date de 1885.

Caractéristiques

Construit en 1885 (phare actuel),
Automatisé – pas de gardien,
Pas de visite,
Portée de 8 milles marins (15km).

Plage de l'Espelugas, la jetée du Môle abri en arrière plan - Port-Vendres, 2003 Nikon E3100 - 100 ISO - 7.1 mm
Plage de l’Espelugas, la jetée du Môle abri en arrière plan – Port-Vendres, 2003
Nikon E3100 – 100 ISO – 7.1 mm

En 2008, une forte tempête projeta des rochers contre le phare, l’escalier vrilla et se déchiqueta. En fait, on avait oublié de relever les marches.

Le phare métallique en piteux état. - Port-Vendres, 2009
Le phare métallique en piteux état. – Port-Vendres, 2009
Nikon D60 – 200 ISO – 66 mm

Collioure – l’Eglise Notre-Dame des Anges, un ancien feu

C’est à l’époque médiévale que le phare de Collioure trouva toute sa place et son utilité en annonçant aux marins l’entrée du port par l’usage de fumées le jour et de feux la nuit.
L’église Notre-Dame des Anges fut construite dans les années 1684 à 1691 dans un style gothique méridional s’adossant au phare existant. Mais Vauban préféra le port profond de Port-Vendres à celui de Collioure, le phare fut définitivement éteint et sera transformé en clocher pour l’église.

Collioure - l'église Notre-Dame des Anges en arrière plan, 2009
Collioure – l’église Notre-Dame des Anges en arrière plan, 2009
Nikon D60 – 200 ISO – 22 mm

Collioure – le feu de port

Le feu est situé à l’extrémité du môle et marque l’entrée du port de Collioure.

Feu du môle. - Collioure, 2009
Feu du môle. – Collioure, 2009

Vous aimerez également

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Publication initiale: 2012.
Il constitue un outil de documentation de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.