Aller au contenu
Accueil - Poissons et animaux aquatiques - Les poissons plats

Les poissons plats

  • 13 janvier 20207 juin 2022

Ce volet inventorie les espèces communes de poissons plats que l’on rencontre sur les côtes françaises. Toutes les espèces présentées ci-dessous vivent non seulement le long de nos côtes mais aussi au fond des mers. on dit alors que ce sont des espèces benthiques.

La sole commune

Solea solea (Linné, 1758)
Famille des Soleidés
Zone géographique : Mer du Nord, Manche, Atlantique et Méditerranée.

La sole est commune de la Mer du Nord à l’Atlantique puis devient rare en méditerranée où elle est souvent de petite taille. Elle vit au ralenti en hiver puis s’approche des côtes par mer calme au début du printemps et dans les sols à substrats mous. Elle y reste jusqu’à l’automne.
Très méfiante, la sole ne vient que la nuit au bord des côtes profitant du flux montant pour se nourrir. La sole se nourrit de vers, de mollusques et de petits poissons.
On la retrouve sur les plages, dans les estuaires, les chenaux et les bassins portuaires.
La couleur de ce poisson s’harmonise avec celle du fond marin, de vase ou de sable: grisâtre, blond, brunâtre. Le corps est elliptique et la petite bouche en biais la rend facilement identifiable.
Caractérisée par une dissymétrie par aplatissement latéral, la sole se confond avec le sol et se déplace en ondulant.
Elle mesure communément entre 24 et 35 cm pour un poids d’environ 350 grammes et pourrait atteindre plus de 70 cm.
Elle se reproduit en mer du Nord et en Manche de février à avril. la femelle pond entre 130 000 et 1 300 000 œufs, les petites soles restent sur le bord toute l’année tandis que les adultes retrouvent les fonds jusqu’à 130 mètres.
Sa chair est très appréciée et cette espèce répond à des règles de quota de pêche et à une taille minimale de capture.

Solea solea - © Hans Hillewaert , via Wikimedia Commons
Solea solea
© Hans Hillewaert , via Wikimedia Commons

Techniques de pêche
La sole est surtout capturée par les pêcheurs professionnels au chalut de fond ou au filet.
Pour ce qui concerne la pêche de loisirs, ce sera à la calée ou au surfcasting. Le montage idéal comprend 2 ou 3 potences en 30/100 armées d’hameçons n°4 eschés d’un ver marin.
La sole est active de nuit.
Appâts: arénicole et néréide blanche, parfois au lançon et au crabe mou.
Période de pêche de mai à novembre, principalement à partir de la mi-août et septembre.

MoisReproductionPériode de pêche
Janvier  
FévrierX 
MarsX 
AvrilX++
Mai ++
Juin ++
Juillet ++
Août +++
Septembre +++
Octobre ++
Novembre  
Décembre  
Périodes de reproduction et de pêche

La plie commune ou carrelet

Pleuronectes platessa (Linné; 1758)
Autres noms: carrelet, plie européenne
Famille des Pleuronectidés
Zone géographique : mer du Nord, manche, Atlantique
Statut de conservation: préoccupation mineure (LC)

C’est une espèce commune de la Mer du Nord, Manche et Atlantique mais rare en Méditerranée.
La plie commune également appelée dans le nord de la France et en Belgique carrelet est un poisson plat, à la face brune ou jaunâtre parsemée de taches orangées et rouges plus ou moins nettes. Elle se présente avec un côté droit où se trouvent les yeux et la bouche et un côté gauche aveugle.
Elle vit du bord jusqu’à des profondeurs de 150 mètres sur des sols sableux ou vaseux et fréquente également les eaux saumâtres des estuaires et des ports.
Ce poisson aime les plages conditionnées par le rythme des marées, il profite et utilise les courants des marées. Il se nourrit de vers, de mollusques et de petits crustacés et parfois de petits poissons.
La plie mesure communément entre 15 et 45 cm pour un poids de 400 grammes avec une taille maximale de 95 cm.
La maille biologique (taille minimale de reproduction), des plies communes est de 35 cm. Selon la répartition des populations, le carrelet ou plie se reproduit l’hiver ou au printemps et dans des zones bien déterminées parfois éloignées de son lieu de vie. La femelle peut pondre jusqu’à 500 000 œufs.
Les larves de quelques millimètres de longueur subissent alors une étrange métamorphose: l’un des yeux rejoint l’autre face. Lorsqu’il atteint une taille de 15 mm environ, il gagne la côte pour s’y développer pendant près de deux ans. Les adultes se rencontrent un peu plus au large, jusqu’à 200 m de profondeur.

he European plaice, Pleuronectes platessa - in Norway. - By Arnstein Rønning, via Wikimedia Commons
he European plaice,
Pleuronectes platessa – in Norway. – By Arnstein Rønning, via Wikimedia Commons
Un Carrelet - photo prise à Naussica - Boulogne-sur-Mer, 2007
Un Carrelet – photo prise à Naussica – Boulogne-sur-Mer, 2007

Technique de pêche
Cette espèce de poisson plat se nourrit de jour et il semble que son activité alimentaire atteint son point culminant juste après la marée haute. En surfcasting ou à la ligne dérivante, on utilisera un montage de 1 à 3 empiles de 30/100 armées d’hameçons n°2 à 4.
Appâts: arénicoles ou gravette.
Si vous pensez que ce sont là de gros hameçons alors vous n’avez jamais capturé de carrelet. C’est un véritable goinfre et un hameçon n° 1 ne fait pas peur à un jeune d’une quinzaine de centimètres. Il est courant d’ajouter aux empiles deux ou trois perles colorées pour titiller sa curiosité.
Période de pêche: Toute l’année, de préférence durant les mois de juin, juillet et août.

Les pêcheurs professionnels capturent ce poisson au chalut de fond et au trémail. Dans certaines régions, ce poisson est toujours pêché au « carrelet « , un filet formant une poche que l’on descend horizontalement dans l’eau avec un treuil à partir des jetées.

Sur le Petit Rhône - carrelet
Sur le Petit Rhône – carrelet
MoisReproductionPériode de pêche
JanvierX 
FévrierX 
MarsX 
Avril  
Mai ++
Juin +++
Juillet +++
Août +++
Septembre ++
Octobre  
Novembre  
DécembreX 
Périodes de reproduction et de pêche

Le flet commun

Platichthys flesus
Autres noms: flet européen, flondre, picaud, flounder
Famille des Pleuronectidés
Zone géographique : Mer du Nord, Manche et Atlantique

Le flet vit sur tout le littoral, dans les fonds vaseux de la Mer du Nord, de la Manche et de l’Atlantique, il est plus rare en Méditerranée. Le flet vit de la côte à 60 mètres de profondeur et remonte les embouchures parfois jusque dans les eaux douces.
Plutôt actif de nuit où il fouille la vase pour se nourrir de vers, de coquillages, d’alevins, de crabes et de petits crustacés comme les gammares.
De jour la marée montante est le moment privilégié, il suit alors les premières vagues et avale les proies à sa portée et cela bien souvent à quelques dizaines de mètres du bord.
C’est un poisson plat en forme de losange allongé, les yeux à droite, en haut. Comme tous les poissons plats, ce poisson présente une face aveugle blanchâtre et une face de couleur gris brun avec marbrures et points rougeâtres. La ligne latérale est en partie rugueuse. Par ailleurs, il présente des tubercules épineux vers l’arrière à la base des nageoires dorsales et anales (passer la main de l’arrière vers l’avant pour s’en rendre compte).
Il mesure en moyenne 30 à 50 cm pour un poids de 2kg.
Sa période de reproduction s’étale de février à mai. Il migre vers des eaux plus profondes jusqu’à 60 mètres où il se reproduit. Après éclosion, les œufs encore très petits flottent avant de rejoindre progressivement le fond. Le flet s’hybride souvent avec le carrelet, les zones de reproduction étant les mêmes.

Platichthys flesus, © Hans Hillewaert, via Wikimedia Commons
Platichthys flesus,
© Hans Hillewaert, via Wikimedia Commons

Technique de pêche
Le flet fréquente surtout les zones abrités. Au surfcasting ou à la ligne dérivante, on pourra utiliser un montage à 1 ou 2 empiles de 30/100 armées d’hameçons n°2 ou 4.
Appâts: arénicole ou gravettes, néréides de vase conviendront parfaitement.
La pêche à la tirette est également une technique qui donne de bons résultats. Dans les estuaires et les bassins portuaires de la Manche et de la Mer du Nord, il assure le gros des prises en poissons plats au printemps et en automne.
Sa chair est fade et peut être cuisinée à la poêle.
Période de pêche toute l’année mais principalement au printemps et à l’automne.

MoisReproductionPériode de pêche
Janvier  
FévrierX 
MarsX++
AvrilX+++
MaiX+++
Juin ++
Juillet ++
Août ++
Septembre +++
Octobre +++
Novembre ++
Décembre  
Périodes de reproduction et de pêche
Flet photographié sur la digue du Braek - Dunkerque, 2003
Flet photographié sur la digue du Braek – Dunkerque, 2003

La limande commune

Limanda limanda (Linné, 1758)
Autres noms: flondre, limande européenne
Famille des Pleuronectidés%%%Zone géographique : Mer du nord, manche et Atlantique

La limande est un poisson plat ne dépassant pas 40 cm de long pour 800 grammes. Il présente une peau rugueuse et une ligne latérale en forme de S allongée au dessus de la nageoire pectorale. Les yeux sont du côté droit. La face aveugle peut être parfois pigmentée, la robe de la face visible est de couleur gris-jaunâtre, parfois avec des taches orangées.
Ce poisson vit dans la Mer du Nord et de la Manche où il affectionne les fonds sableux sans vase en retrait des plages entre 20 à 150 mètres de fond.
Cette espèce de poisson plat vient rarement sur la zone de marée et n’aime pas les eaux agitées.
La limande s’approche parfois des côtes en été.
Elle se nourrit de vers, de crustacés, de petits poissons.
La reproduction a lieu de février à mai.

Technique de pêche
On pêche la limande pendant la saison froide.
Le surfcasting ou à la calée depuis une jetée aux appâts naturels: arénicole, coquillages. Elle se pêche également à partir d’une embarcation, à soutenir ou à la palangre, de la plage au raccroc et aux lignes mortes.

Limanda limanda (Linnaeus, 1758) © Hans Hillewaert , via Wikimedia Commons
Limanda limanda (Linnaeus, 1758)
© Hans Hillewaert , via Wikimedia Commons
MoisReproductionPériode de pêche
Janvier ++
FévrierX++
MarsX+++
AvrilX+++
MaiX++
Juin  
Juillet  
Août  
Septembre  
Octobre +++
Novembre +++
Décembre ++
Périodes de reproduction et de pêche

Note – Reconnaitre une limande d’une limande-sole

Une question a été posée par Willy R. en 2018: y a-t-il une technique appropriée pour reconnaitre a coup sur limande d’une limande sole ?

La limande est un faux-carrelet , la limande-sole par son aspect ressemble à la sole mais une image vaut parfois mieux que du texte.

limande-ou-limande-sole
limande-ou-limande-sole

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Cet article a été modifié le 13 janvier 2020, publié initialement en 2016
Il constitue un outil de documentation pour la pêche de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.