Aller au contenu
Accueil - Pêche en bord de mer - Poissons de mer - Dorade Royale

Dorade Royale

La dorade royale est une espèce de poisson de mer appartenant à la famille Sparidés.

Sparus aurata (Linné, 1758)
Autres noms : Daurade (1), «Belle aux sourcil d’or»

Description

La daurade est un poisson au corps ovalisé et arrondi vers la tête. De couleur grise sur le dos et argenté sur le ventre. Elle a une tâche noire qui se situe au début de la ligne latérale.
Une autre tâche dorée relie les deux yeux. Sa bouche est garnie de dents puissantes.

Le frai a lieu de octobre à décembre en pleine mer. En France, l’exemple le plus connu est la migration des daurades de la lagune de Thau vers la mer qui se produit chaque automne et génère des excès de pêche le long des canaux de Sète.

La dorade royale naît mâle avant de devenir femelle aux alentours de la troisième année. Elle mesure déjà une vingtaine de centimètres deux ans seulement après l’éclosion.

Elle se nourrit de mollusques, oursins, crustacés. Elle aime les huitres et autres coquillages.
Taille : elle atteint régulièrement 50 cm pour 2 kg . – jusqu’à 70 cm pour 6 kg.
La royale dispose d’une bonne défense et elle est extrêmement méfiante. On pense qu’elle peut vivre 20 ans.

La daurade - (Ancienne illustration)
La daurade – (Ancienne illustration)

Habitat

La daurade est un poisson côtier de la Méditerranée, Mer du Nord, Manche et Atlantique. On la trouve le long des côtes jusqu’à une profondeur de 150 mètres mais elle est de plus en plus rare au fur et à mesure que les eaux se refroidissent.
Elles vont aussi dans les estuaires et les lagunes à la recherche de coquillages qu’elles arrivent à broyer. Ces poissons vivent en bandes et dès l’arrivée de l’automne, migrent vers la mer pour se reproduire.

Tache dorée entre les yeux de la dorade.- Les Saintes-Maries-de-la-Mer, 2011
Tache dorée entre les yeux de la dorade.- Les Saintes-Maries-de-la-Mer, 2011

Pêche de la dorade royale

On pêche la daurade à la calée ou au surfcasting avec un montage trainard long mais également en canal ou sur digue,

Sa chair est excellente, fine et blanche.
Appâts : principalement crevette, crabe, couteau, mye, bibi.
Période de pêche: surtout de juillet à octobre puis mai, juin et novembre. Toute l’année en méditerranée.

Daurade - Les Saintes-Maries-de-la-Mer, 2011
Daurade – Les Saintes-Maries-de-la-Mer, 2011

Note – dorade ou daurade ?

(1) Les deux orthographes sont acceptées avec une préférence pour celle de daurade dès lors qu’elle se réfère à la dorade royale.
Sous la dénomination commerciale dorade, on trouve sur le marché la dorade grise (généralement d’élevage), le pageot rose (également nommé dorade rose), quant à la dorade royale celle-ci répond à la dénomination commerciale de dorade royale ou de daurade.

Vous aimerez également

Daurade en canal ou depuis une digue en méditerranée (www.pechedorade.com)
La pêche en canal ou depuis une digue est une pêche à la dorade du bord en méditerranée. Elle vise les dorades qui se déplacent pour chercher leur nourriture notamment entre les étangs et la mer. 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Article publié initialement en 2011
Il constitue un outil de documentation pour la pêche de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.