Aller au contenu
Accueil / Hors-sujets / Les phares et balises maritimes de France / Hérault

Phares maritimes de l’Hérault

L’Hérault, une région de France située en Occitanie, est célèbre pour ses phares maritimes qui guident les navires à travers les eaux de la Méditerranée. Parmi eux, le Phare du Mont-Saint-Clair, Phare Saint Louis, Phare de la Méditerranée.

Cet article est une ébauche, en cours de rédaction.

Agde

🎯Phare de l’île de Brescou

«L’île de Brescou héberge deux phares situés dans l’enceinte du fort.

Le premier, qui daterait de la fin du xvième siècle, n’est en fait qu’une simple tour de pierres noires, un fanal au sommet duquel on se contentait autrefois d’allumer un feu. Il est toujours bien visible aujourd’hui sur les remparts, face au large.

Le second a été construit en 1836 sur les restes de la grosse tour, à l’ouest de l’île. Il avait une hauteur de 9 m seulement, ce qui justifia son rehaussement à 11,20 m en 1901 pour augmenter la portée de la lanterne. Aujourd’hui, le phare est une tour de 12 m de hauteur, de couleur blanche en bas et rouge en haut. Il s’élève à 22 m au-dessus des eaux et sa portée maximale est de 13 milles marins.

Autrefois, le fonctionnement du phare exigeait la présence d’un gardien. Jusqu’au déclassement du fort, ce rôle était tenu par des militaires qui furent remplacés ensuite par des civils. Le gardien habitait alors sur l’île avec sa famille dans la maison située au fond de la cour, face à l’entrée. Depuis 1989, date de son automatisation totale, le phare n’est plus gardienné.» – Wikipedia

L’île est accessible par bateau mais le fort ne se visite pas.

  • Année de construction : 1836, électrification en 1970, automatisation en 1989,
  • Hauteur 12 m, élévation : 22 m,
  • Optique : 13 Watts, 10 Milles, période de 6 secondes secteurs blancs et rouge.
Fort de Brescou. - Bastien65, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons
Fort de Brescou. – Bastien65, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Feu de la jetée Est du Grau d’Agde

Le feu de la jetée Est du Grau d’Agde présente une hauteur de 11 m; la portée de son feu vert est de 7 milles.

Feu de la jetée Est du Grau d'Agde .- www.phares-et-balises.fr
Feu de la jetée Est du Grau d’Agde .- www.phares-et-balises.fr

Balaruc-les-Bains

Balise du Rocher de Roquerol

La balise du rocher de Roquerol au large de Balaruc-les-Bains, au début du XXème siècle.
Il s’agit, en 2021, d’une balise cardinale Sud haute de 7 m.
Son feu est donc à 6 scintillements + 1 éclat long toutes les 15 secondes et a une portée de 4 milles.

Sète

🎯Phare du Mont-Saint-Clair

Le Phare du Mont-Saint-Clair, situé à Sète dans la région de l’Occitanie, est un monument historique français remarquable.
Construit entre 1900 et 1903, ce phare octogonal en pierre se dresse fièrement à 23 mètres de hauteur sur le flanc du mont Saint-Clair. Il offre une vue imprenable sur la ville, le cimetière marin et le musée Paul-Valery, à proximité du fort Richelieu.

Historiquement, le phare a été électrifié en 1938, remplaçant son ancien système de vapeur de pétrole, et a été inscrit aux monuments historiques en 2011. Sa portée lumineuse de 29 milles marins (environ 53 km) en fait un point de repère essentiel pour la navigation dans la région. Bien que les visites ne soient pas possibles, le phare reste un symbole de l’histoire maritime de Sète et un point d’intérêt pour ceux qui explorent la ville et ses environs.

Caractéristiques:

  • Hauteur au dessous de la mer : 92,70 m, taille Générale : 23 m
  • Portée : 29 miles

Historique:

  • 23 avril 1903 : feu à 1 éclat blanc toutes les 5 secondes. Optique de 0, 70 m. de focale à 4 panneaux au 1/4.
  • 1903 : Cuve à mercure + vapeur à pétrole
  • 26/04/1923 : Feu à un éclat blanc toutes les 5 sec.
  • 1938 : Electrification

🎯Phare Saint-Louis

Construit à la fin du XVIIe siècle, il a guidé de nombreux marins avant de subir les ravages de la guerre. Sa destruction pendant la Seconde Guerre mondiale n’a été qu’un chapitre sombre dans son histoire, car il a été reconstruit peu après, continuant à servir de repère pour les navires naviguant vers le port de Sète.

Le phare Saint-Louis dans les années 30
Le phare Saint-Louis dans les années 30

Le phare Saint-Louis sert aujourd’hui de signalisation interne au port, marquant le brise-lames avec son feu latéral rouge. La structure circulaire du phare, avec sa base de 6,50 mètres de diamètre et son sommet de 4,75 mètres, s’élève majestueusement à 33,5 mètres au-dessus du sol, offrant une vue imprenable à 35,85 mètres au-dessus de la mer. La construction de cette tour a été une entreprise colossale, nécessitant 2297 blocs de pierre calcaire jurassique, soigneusement extraits des carrières de Frontignan, à l’exception des trois premières assises du fût, composées de pierre de Cassis et héritées du phare précédent, détruit en 1944.

Avec ses 14 fenêtres, dont 12 ornent le fût et 2 la chambre de veille, le phare Saint-Louis est baigné de lumière naturelle, tandis que son escalier hélicoïdal de 94 marches et ses deux échelles totalisent 126 marches, invitant à une ascension vers le ciel. Les ingénieurs Deymie et Molo, assistés par les entreprises locales Guinet et Mazza, ont conçu ce phare avec une précision et une attention aux détails qui témoignent de leur expertise.

Vue sur la billetterie au travers de l'escalier hélicoïdal du phare Saint-Louis de Sète
Vue sur la billetterie au travers de l’escalier hélicoïdal du phare Saint-Louis de Sète

Le phare est équipé d’un feu fixe de 3ème ordre, émettant 4 éclats toutes les 12 secondes dans un secteur rouge et blanc, visible jusqu’à 15 milles nautiques, soit environ 28 kilomètres. La source de lumière est une lampe halogène solaire, une technologie moderne qui reflète l’engagement de la ville envers l’efficacité énergétique et la durabilité. Enfin, les vers de Paul Valéry 1 gravés à la base du phare face à la mer, «Son œil mobile mêle aux éclairs de périls l’eau riante et la danse infidèle des vagues», capturent poétiquement l’essence de ce monument, reliant le patrimoine culturel de la France à son identité maritime. Le phare Saint-Louis reste un symbole vivant de l’histoire et de l’innovation, veillant sur les eaux de Sète avec une présence rassurante et intemporelle.

Vue sur le chemin de ronde du phare Saint-Louis à Sète
Vue sur le chemin de ronde du phare Saint-Louis à Sète

Pour ceux qui souhaitent découvrir le Phare Saint Louis, il est recommandé de vérifier les heures d’ouverture et les visites guidées disponibles, afin de profiter pleinement de cette perle historique de Sète.

Le phare Saint-Louis à Sète avec en arrière plan un bateau de croisière amarré au port.
Le phare Saint-Louis à Sète avec en arrière plan un bateau de croisière amarré au port.

Feu de la Tourette

Le feu de la Tourette était un phare historique de Sète. Construit en 1869, ce feu fixe et vert avait une portée initiale de 11 milles, qui fut réduite à 3 milles en 1948. Malheureusement, ce phare a été détruit entre 1971 et 1974 lors de travaux d’extension du port de Sète. Cet ancien phare était situé à l’extrémité de la jetée de Frontignan, marquant l’avant-port de la ville. Aujourd’hui, même si le feu de la Tourette n’existe plus, son histoire reste un témoignage fascinant de l’évolution du port et de la ville de Sète.

En aparté : le brise-lames de Sète

Le brise-lames de Sète est une structure emblématique et historique, servant de digue de protection pour le port de cette ville pittoresque. Construit en plusieurs étapes, avec la partie la plus ancienne datant du début du 19e siècle, ce brise-lames sépare les eaux calmes des ports de commerce et de plaisance des eaux parfois tumultueuses de la mer.

Les habitants de Sète apprécient de s’y promener, profitant de la vue imprenable sur le Mont Saint Clair et la cathédrale de Maguelone au loin. Le brise-lames est également un témoin de l’engagement écologique avec des opérations de nettoyage organisées pour préserver sa beauté et celle de l’environnement marin environnant.

Marseillan

Feu des Onglous à l’Etang de Thau

Ce feu se situe sur la commune de Marseillan au bord de l’étang de Thau annonçant l’entrée du canal du midi.
Haut de 10 m, sa portée est de 13 milles pour le secteur blanc et de 10 milles pour le secteur rouge
Ses coordonnées géographiques sont: 43° 21′ 0 N – 003° 32′ 2 E

Feux des jetées Sud-Est et Nord-Est

Le feu de la digue Sud-Est et le feu de la digue Nord-Est du port de Marseillan-Plage

Pavalas-les-Flots

🎯Phare de la Méditerranée

Le Phare de la Méditerranée à Palavas-les-Flots se distingue par son histoire et son architecture unique. Cet ancien château d’eau transformé en phare offre une vue panoramique à 360° sur le Golfe du Lion et l’arrière-pays languedocien.

Cartographie

43.43092762793177, 3.6724517865997073

Quai Commandant Méric, La Tamarissière, Agde, Béziers, Hérault, Occitanie, France métropolitaine, 34300, FrancePhare des Onglous, Canal du Midi à Vélo, Marseillan, Montpellier, Hérault, Occitanie, France métropolitaine, 34340, FranceLe Phare de la Méditerranée, Rue Courte, Palavas-les-Flots, Montpellier, Hérault, Occitanie, France métropolitaine, 34250, FrancePhare Saint-Louis, Môle Saint-Louis, Sète, Montpellier, Hérault, Occitanie, France métropolitaine, 34200, FrancePhare du Mont-Saint-Clair, Chemin du Phare, Sète, Montpellier, Hérault, Occitanie, France métropolitaine, 34200, FranceFort de Brescou, Agde, Béziers, Hérault, Occitanie, France métropolitaine, 34300, France

En conclusion

Ces structures ne sont pas seulement fonctionnelles mais aussi des témoins de l’histoire maritime de l’Hérault, attirant visiteurs et passionnés de patrimoine.
Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Vous aimerez également

Article publié initialement en 2022
Il constitue un outil de documentation pour les loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Temps estimé de lecture : 8 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *