Poisson-Lune ou Môle (Mola mola) un poisson étrange

Les Poissons-Lunes" ou Mola mola sont d’étranges poissons qui parfois approchent et s’échouent le long des côtes françaises en Méditerranée, en Atlantique et parfois en Mer du Nord.


Un poisson-lune s’est éclipsé sur le quai à Sète

Sunfish2
Mola mola

Son cadavre joufflu a été aperçu dimanche, flottant sur le Canal royal. Les pompiers l’ont repêché et l’ont déposé sur le quai Adolphe-Merle. Sabrina Briski passait par là avec sa fille, et l’a pris en photo. Pas tous les jours que l’on découvre un poisson-lune échoué à Sète.

Ce spécimen-là, sans doute mort depuis plusieurs jours, devait être très jeune. Ses dimensions, certes, en imposent : environ 75 cm de long pour 45 cm de large. Mais s’il avait vécu plus longtemps, sa longueur aurait pu atteindre 1,80 mètre à l’âge adulte, et son poids... une tonne ! La môle (Mola mola ), plus familièrement appelée poisson-lune en raison de sa forme sphérique, est en effet l’une des plus lourdes espèces de poisson. Elle est répandue dans les eaux tropicales et tempérées du monde entier.

Poisson-lune à Sète - Photo MidiLibre.com
Poisson-lune à Sète - Photo MidiLibre.com

Sa chair et ses nageoires sont très appréciées en Extrême-Orient, notamment à Taïwan et au Japon, mais sa commercialisation est interdite dans l’Union européenne.

Comment un représentant de cette espèce pélagique a-t-il pu se retrouver dans le port de Sète ? Pour Renaud Dupuy de la Grand-Rive, directeur de la réserve naturelle du Grand-Bagnas, il a certainement été victime de ce qui menace le plus souvent ses congénères : être pris au piège des filets, sans doute d’un chalutier.

Mais pour Michel Cantou, plongeur scientifique, il est très probable qu’il soit arrivé de lui-même dans le canal. En effet, en raison de la prolifération de méduses, on a relevé la présence de nombreux poissons-lune sur tout le littoral . Ce petiot aurait-il été victime de sa gourmandise ?
En tout cas, resté plusieurs heures affalé sur le quai, il a subi les attaques des mouettes avant d’être finalement ramassé par les services municipaux d’astreinte. Et le poisson-lune s’est définitivement éclipsé.

Un article publié sur Midi Libre.com le 26 mai 2010 - Sète Insolite

Un poisson lune très rare s’échoue sur une plage à Lombardsijde

Un poisson lune très rare s’est échoué jeudi matin sur la plage de Lombardsijde (Belgique) à hauteur du camp militaire. Les pompiers de Nieuwpoort ont emporté le poisson qui mesure près d’un demi-mètre et pèse environ 40 kilos.

"Un poisson lune dans nos contrées reste rare. Il s’agit cependant d’un phénomène qui se produit de plus en plus souvent au cours des dernières années, particulièrement dans les eaux néerlandaises", explique Jan Haelters de l’Institut royal des sciences naturelles de Belgique.

En décembre 2003, un poisson lune encore vivant s’est échoué sur la plage de Middelkerke. En 2005, deux de ces poissons ont été vus en mer et un autre a été retrouvé mort sur la plage de Knokke-Heist. En 2006 et 2007, un poisson lune a également été aperçu en mer.

poisson lune en belgique - photo 7sur7
Poisson lune en Belgique - photo 7sur7

Le poisson lune, également appelé môle, vit principalement dans l’Océan atlantique. Il se pourrait qu’il passe au cours des mois d’été de l’Océan atlantique à la mer du Nord. Le plus imposant poisson lune mesuré pesait 3,10 mètres de longueur sur 4,26 mètres de hauteur. Le plus lourd poisson jamais pesé faisait 2.305 kilos.

Un communiqué de 7sur7

La taille du Môle ou Poisson-Lune

Un poisson-Lune capturé par W.N. McMillan of E. Africa, at Santa Catalina Isl., Cal. 
1er avril 1910. Poids estimé 1500kg.

The monster sun fish caught by W.N. McMillan of E. Africa, at Santa Catalina Isl., Cal. April 1st, 1910. estimated wt. 3500 lbs