Aller au contenu
Accueil / 📌Pêche sportive / Ethique /  L’anguille européenne, espèce en danger critique d’extinction

 L’anguille européenne, espèce en danger critique d’extinction

20 déc. 2023 Communiqué de presse – Anguille européenne / Conseil des ministres

«Vous trouverez ci-joint notre communiqué de presse faisant suite au Conseil des ministres européens de la pêche, qui s’est tenu la semaine dernière à Bruxelles et qui a décidé de maintenir la pêche de l’anguille européenne, espèce en danger critique d’extinction, et ce, malgré les avis scientifiques.
Vous trouverez également notre dossier de presse via le lien suivant

www.ethic-ocean.org

Ci-dessous une compilation du dossier de presse :

▶ Autrefois abondamment présente partout en Europe, l’anguille a quasiment disparu de nos cours d’eau.
Sa population a décliné en quelques décennies, au point d’être classée en danger critique d’extinction, le stade ultime avant sa disparition de la planète à l’état sauvage.

Comment expliquer la disparition de l’anguille autrefois si commune?
Destruction de son habitat, pollution, surpêche : difficile de hiérarchiser ces causes par ordre d’importance, mais à chaque fois, l’Homme en est le responsable.

La disparition de l’anguille suscite peu d’intérêt de la part du grand public. Les scientifiques par ailleurs cherchent encore à percer certains de ses secrets.
Ce «serpent des mers» a pourtant une vie fantastique au cours de laquelle il multiplie les exploits.

Dès l’an 2000, les scientifiques du CIEM conseillaient de ne plus pêcher d’anguilles. Mais les politiques n’ont jamais appliqué ces recommandations. Contrairement aux autres espèces, ce poisson en voie d’extinction ne fait même pas l’objet de quotas européens pour encadrer les quantités pêchées. Seules des fermetures temporaires de pêche ont été imposées au niveau européen, mais pas forcément pendant les périodes les plus à risques.

Par sa position sur la façade atlantique, la France est la terre d’accueil des civelles. Le plan national de gestion de l’anguille mis en place en 2009 à la demande de l’Europe prévoit des quotas pour limiter la pêche de ces juvéniles.
La France autorise la pêche de 65 tonnes de civelles pour 2024, alors que les scientifiques du CIEM recommandent un quota à zéro.

Pour pallier le manque d’anguille, plusieurs pays européens ont décidé de repeupler leurs rivières artificiellement, en y relâchant des civelles dans les milieux plus propices à leur survie. Un business lucratif pour la filière française qui fournit 90 % des juvéniles, mais dont les bénéfices en termes de protection sont jugés « inconnus » par les scientifiques du CIEM qui recommandent d’interdire la pêche de civelles destinées au repeuplement.

Avec 90 millions de chiffre d’affaires chaque année, l’anguille est une manne pour la pêche européenne.
La France profite tout particulièrement de ce business grâce à «l’or blanc» des civelles qu’elle est la seule à commercialiser. ◀

En conclusion

L’anguille européenne est une espèce de poisson migrateur qui vit en eau douce et se reproduit en mer, plus précisément en mer des Sargasses. Elle est classée comme en danger critique d’extinction par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) depuis 2008. Les principales menaces qui pèsent sur elle sont la surpêche, la pêche illégale, la dégradation de la qualité de l’eau et des habitats, les aménagements sur les cours d’eau, les maladies, les parasites et le changement climatique. Son cycle de vie est très complexe et dépend du maintien des différents écosystèmes dans lesquels elle évolue. Sa population a fortement diminué depuis les années 1980 et n’a pas montré d’amélioration malgré les programmes de sauvegarde mis en place par l’Union européenne et les États membres.

Ce communiqué de presse vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Ces publications peuvent aussi vous intéresser

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Temps estimé de lecture : 4 minutes

Dans la même catégorie :