Aller au contenu
Accueil - Nœuds et ligatures de pêcheur - 8 nœuds de pêche indispensables

8 nœuds de pêche indispensables

  • 9 juin 20229 juin 2022

Voici un petit inventaire des nœuds de pêche que j’utilise le plus souvent pour ne pas dire couramment.

S’il existe un très grand nombre de nœuds de pêche, il est courant qu’un pêcheur n’en utilise que quelques uns, parmi ceux qu’il trouvera simple à réaliser et dont la fiabilité aura toute sa confiance. L’habitude et le savoir-faire en résultant fait qu’il utilisera toujours les mêmes.

Les nœuds de pêche
Les nœuds de pêche

Le Grinner

Je vais donc commencer par mon couteau suisse, le nœud de Grinner que j’utilise en toute occasion : les hameçons à palette, les émerillons, les nœuds d’arrêt, en bref dès qu’il y a un œillet à fixer.

C’est un nœud qui ne m’a jamais déçu, solide et fiable. Il s’utilise autant en pêche du bord de mer qu’en étang (par exemple pour les pêches de la carpe).

L’assemblage boucle dans boucle

Indispensable pour la pêche au coup, il permet de changer de bas de ligne rapidement. C’est une ligature quasi universelle que tout pêcheur à la ligne connait.

Le nœud d’hameçon à palette

Il faut absolument en connaître au moins un.
Celui que je réalise est basé sur le clinch. C’est un vieux pêcheur qui me l’a enseigné au bord de l’eau et depuis je n’ai pas changé : fiable et robuste.

Le nœud sans nœud

Si vous pêchez la carpe au lancer, le montage au cheveux nécessite la connaissance de cette ligature. Je l’utilise uniquement qu’à cette occasion.

Le nœud d’arraché

Parmi toute la panoplie de nœud spécialisé dans la réalisation des têtes de ligne pour les pêches en bord de mer, c’est celui qui est composé d’un nœud de huit pour le plus gros fil et d’un nœud de Grinner pour le plus fin.

Le nœud d’Albright

Celui-ci, je l’utilise systématiquement lorsque je pêche le brochet à la cuiller ou au poisson-nageur. Il permet de réunir la fine tresse du corps de ligne au bas de ligne constitué d’un gros et rigide fluorocarbone.

Le nœud Davy

Un nœud miracle pour fixer un œillet ou un émerillon sur un gros fil en fluorocarbone de 50/100. Sa réalisation est extrêmement simple et fait douter de son efficacité et de sa fiabilité. Essayer, c’est l’adopter !

Le nœud Arbor

Ce n’est rien d’autre que la ligature utilisée pour fixer le fil de pêche sur un moulinet. Je ne l’emploie pas au quotidien mais il est impératif de le connaître quand on achète un nouveau moulinet ou que l’on change le fil de pêche.

Résumé

Pour conclure, un petit tableau qui récapitule les nœuds utilisés en fonction de la technique de pêche

SurfcastingNœud de Grinner (hameçon et émerillon),
nœud d’arraché ( nylon/tresse)
Pêche au lancer mernœud d’Albright (tresse/fluorocarbone),
nœud de Grinner (leurre, hameçon, émerillon).
Pêche au coupBoucle dans boucle (bas de ligne),
nœud d’hameçon à palette.
Pêche au lancer du brochetnœud d’Albright (tresse/fluorocarbone),
nœud Davy (attache rapide).
Pêche de la carpe au lancernœud de Grinner (émerillon),
nœud sans nœud (réalisation du cheveux)

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Cet article a été modifié le 03 mai 2021, publié initialement en 2011
Il constitue un outil de documentation pour la pêche de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.