Aller au contenu
Accueil - Chtipecheur d'images - Phares et balises - Phares de Normandie : la Seine-Maritime

Phares de Normandie : la Seine-Maritime

Les phares en Seine-Maritime (Normandie) : phares, feux et amers du Tréport, de Dieppe, d’Ailly, Fécamp, d’Antifer, Le Havre, Tancarville.

La côte d’Albâtre correspond à la région côtière du pays de Caux située sur la Manche. Elle s’étend sur 130 kilomètres de falaises entrecoupées de valleuses. Nous nous trouvons sur le littoral de la Seine-Maritime.

Phare du Tréport (Normandie)

Le phare du Tréport, tour blanche et verte, se trouve au bout de la jetée Ouest du Tréport. Il mesure 15 mètres de hauteur et sa portée est de 14 milles marins (26 km).

Jusque 2005, lorsque le temps était mauvais, une corne de brume sonnait 2 heures avant et 2 heures après la pleine mer.

Eléments techniques

Construction 1844, automatisé, non gardienné,
Ne se visite pas,
Hauteur 13.5 m,
Portée 14 milles marins (26 km) – Feux FI(2) G 10s
Aide sonore : corne de brume et cloche si panne de cette dernière.

Phare du Tréport (Normandie)
Phare du Tréport (Normandie)

Le feu de la jetée Est fut installé en 1999. La hauteur est de 7 mètres et la portée est de 6 milles.

La jetée Est du Tréport
La jetée Est du Tréport

Phare de Dieppe

Le feu d’entrée du port de Dieppe date des années 90. Il présente une hauteur de 7 m et une portée de 8 milles. La jetée Ouest est plus longue que la jetée Est qui lui fait face afin de protéger l’avant port.

Feu de la jetée Ouest à Dieppe
Feu de la jetée Ouest à Dieppe
La jetée Est de Dieppe
La jetée Est de Dieppe

Naufrages célèbres

Le Furet s'échoua en sortant du port de Dieppe - Louis Ambroise Garnenay 1827
Le Furet s’échoua en sortant du port de Dieppe
(Louis Ambroise Garnenay, 1827)
Musée Château de Dieppe, 2022
Naufrage du Stream boat l'Angers près des jetées de Dieppe - Théodore de Broutelles 1899
Naufrage du Stream boat l’Angers près des jetées de Dieppe – Théodore de Broutelles 1899
Musée Château de Dieppe, 2022

Phare d’Ailly – Sainte-Marguerite-sur-Mer

Ce phare fut construit en 1775 sur le cap des Roches. On l’a malheureusement placé trop au bord de la falaise, dont une partie s’éboule chaque année. Sa tour quadrangulaire est surmontée d’une plate-forme ronde. Nous demandâmes à y monter.

Le gardien nous fit inscrire sur un livre nos noms, adresses et qualités. Après avoir rempli cette formalité, indispensable, parait il, quoique nous n’ayons pu en comprendre le motif, nous nous engageâmes à sa suite dans l’étroit escalier de la tour. L’ascension n’est pas bien difficile. Arrivés sur la plate-forme, à 93 mètres d’altitude, nous découvrîmes le plus magnifique des panoramas, et pûmes examiner de près le beau phare à éclipse dont les réverbères projettent leur lumière à dix lieues en mer.

Les côtes de la France. De Dunkerque au Havre (Edition 1886), Mme De Lalaing.
Le phare d’Ailly – Ste-Marguerite-sur-Mer
Le phare d’Ailly – phares en Seine-Maritime (Normandie)

Il est exact que trois phares se sont succédé sur la falaise laquelle recule régulièrement sous les assauts répétés des marées et des tempêtes.

Le premier phare dont il est question dans le passage précédent date de 1775 et se situait sur la pointe d’Ailly. Le second fut construit dans les années 1896-97 et fut détruit par les bombardements alliés en 1944.

Le phare actuel est allumé en 1953, mesure 24 mètres et présente une élévation de 84 mètres. Sa portée est de 31 milles (57 km). Pour atteindre le sommet, un escalier de 91 marches est à gravir.

Caractéristiques

Construction en 1773, 1896 et 1953 – Mise en service le 22 avril 1958,
Électrification 1932,
Non gardienné,
Hauteur 24 m – Hauteur focale 95 m au-dessus des plus hautes mers – Élévation 84 m,
Portée 31 milles (57 km),
Lanterne Halogénures métalliques de 250 W,
Optique Tournante à 3 panneaux 1/5, focale 0,7 m,
Feux 3 éclats groupés, 20 secondes,
Quelques journées de visites sont organisées et sont annoncées dans l’agenda du site de Sainte-Marguerite-sur-Mer, 91 marches,
Monument historique Inscrit MH (2010).

Le phare d’Ailly – lanterne à coupole contemporaine peinte en vert
Le phare d’Ailly – lanterne à coupole contemporaine peinte en vert

Phare de Saint-Valery-en-Caux

Construit en 1872, le phare d’une portée de 5 à 15 milles selon la brume) fonctionne à l’électricité depuis 1938.

Phare de Saint-Valéry-en-Caux, 2022
Phare de Saint-Valéry-en-Caux, 2022

Caractéristiques

Construction 1805-1882,
Automatisé,
Non gardienné,
Pas de visite de l’intérieur
Hauteur 12 m – Hauteur focale 13 m – Élévation 13 m
Portée 5 à 15 milles marins
Feux FI(2) G 6s

Détails de la tourelle du phare de Saint-Valéry-en-Caux, 2022
Détails de la tourelle du phare de Saint-Valéry-en-Caux, 2022

Le feu de la jetée Est de Saint-Valéry-en-Caux

Le feu de la jetée de l’Est à l’extrémité de la jetée, est un candélabre métallique de 6 mètres de hauteur. Il génère 2 éclats rouges toutes les secondes.

Jetée Est de Saint-Valery-en-Caux, 2022
Jetée Est de Saint-Valery-en-Caux, 2022

Si en 1857, il ne s’agissait que d’un feu rouge monté sur un pilonne, une tourelle métallique de près de 6 mètres peinte en blanc voit le jour en 1914. Cette tourelle fut détruite pendant la guerre, en 1943.

Le 2 feux au bouts des jetées de Saint-Valéry-en-Caux avant la 2eme guerre mondiale.
Le 2 feux au bouts des jetées de Saint-Valéry-en-Caux avant la 2eme guerre mondiale.
Copie de la photographie exposée au musée d’histoire de Saint-Valery-en-Caux.

Amer de Saint-Léger – Saint-Valery-en-Caux

Vestige d’une chapelle construite en 1640 puis détruite à la révolution, le clocher Saint-Léger, d’une hauteur de 16 mètres, dominait le vallon du même nom.

La chapelle aurait été édifiée là où Saint Léger, évêque d’Autun en 659, aurait perdu son chapelet.

Le clocher Saint-Léger comme il devait être avant sa destruction, Seine-Maritime 2022
Le clocher Saint-Léger comme il devait être avant sa destruction, Seine-Maritime 2022

Supposant que ce clocher pouvait servir d’amer aux navigateurs alliés, le général Rommel donna l’ordre de le détruire entièrement. Nous sommes le 14 février 1944.
Il n’en reste que 2 piliers de grès et la porte.

Ruines du clocher Saint-Léger, Seine-Maritime 2022
Ruines du clocher Saint-Léger, Seine-Maritime 2022
Ruines du clocher Saint-Léger, Seine-Maritime 2022
Ruines du clocher Saint-Léger, Seine-Maritime 2022

Phare de Fécamp

Le premier phare se situait sur ce que l’on appelle la pointe Fagnet, le phare de Fécamp mesurait alors 9,40 mètres de haut et daterait de 1836. Inactif au tout début du XXème siècle, on érigea deux phares sur les digues du port de Fécamp afin de le remplacer.

En 1952, deux nouveaux phares ont été mis en service au bout des deux digues.

Caractéristiques

Construit en 1836 sur la pointe Fagnet – Feu inactif depuis 1901
puis sur la digue nord :
1838 : feu fixe blanc avec éclats sur une tourelle cylindrique de 9,40m de hauteur,
1899 : tour cylindrique en maçonnerie de 14,50m de hauteur,
1952 : Automatisé et non gardienné,
Ne se visite pas,
Hauteur 14,5 m – Élévation 21 m

Maquette du phare de Fécamp, XiXe siècle - Vincent Alexandre Le Grand (1796-1875) - Musée Les Pêcheries à Fécamp
Maquette du phare de Fécamp, XiXe siècle.
Vincent Alexandre Le Grand (1796-1875)
Musée Les Pêcheries à Fécamp, 2022

En 1952, deux nouveaux phares sont mis en service au bout des deux digues. C’est ainsi qu’une tourelle semi elliptique de 14 mètres de haut, avec une galerie et une lanterne rouge, apparait au bout de la digue nord.
Le phare émet deux flashs blancs toutes les 10 secondes.

Phare de Fécamp, 2022
Phare de Fécamp, 2022
Phare de Fécamp, 2022
Phare de Fécamp, 2022

Feu de la jetée Sud – Fécamp

Il est couplé avec le phare précédent.

En 1859, un simple candélabre en fonte permettait d’allumer un feu fixe rouge à 47 mètres de l’extrémité de la jetée. Puis en 1870, le feu est déplacé à la pointe extrême de la jetée.

Quelques décennies plus tard, le feu de marée est supprimé puis remplacé par un feu fixe blanc et vert sur une tourelle en maçonnerie peinte en blanc de 10,30m de hauteur. En 1928 s’ajoute un dispositif sonore pour les temps de brume.

En 1952, sur la digue sud est érigée une tourelle semi elliptique de 10 m de haut, avec une galerie et une lanterne verte.
Ce phare émet un flash rapide vert.

Feu de la jetée sud de Fécamp, 2022
Feu de la jetée sud de Fécamp, 2022
L'entrée du port de fécamp, vue de la plage - 2022
L’entrée du port de Fécamp, vue de la plage – 2022

Phare d’Antifer

Le phare d’Antifer est situé sur le cap d’Antifer près d’Étretat, sur la commune de La Poterie-Cap-d’Antifer. Une petite route depuis le village nous permet d’accéder au phare mais il ne se visite pas.

Le phare fait office de signal lumineux, de radiophare et de signal sonore. La bâtiment, construit en 1949, est une tour octogonale à faces incurvées de 37,90 mètres de hauteur au-dessus du sol et 130 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Phare d'Antifer, 2022
Phare d’Antifer, 2022
Effet photographique Dragan

Caractéristiques

Construction 1949,
Automatisé et géré du havre,
Non gardienné,
Pas de visite,
Hauteur 37,90 m – Élévation 102 m
Lanterne Halogène 650 W
Optique tournante à 4 panneaux, focale 0,70 m,
Portée 29 milles,
Feu blanc à 1 éclat toutes les 20 secondes

+ d’info : Phare de la Poterie (www.lehavreseine-patrimoine.fr)

Ancienne balise flottante à proximité du phare d'Antifer, 2022
Ancienne balise flottante à proximité du phare d’Antifer, 2022

Phare de la Hève

Le phare de la Hève se situe sur les falaises crayeuses du cap du même nom au niveau de l’estuaire de la Seine, sur la commune de Sainte-Adresse. 

63 LE HAVRE. - Les phares de la hève. - LL - Les deux phares en 1900
63 LE HAVRE. – Les phares de la hève. – LL
Les deux phares en 1900

Caractéristiques

Automatisé en 1988,
Non gardienné,
Pas de visite,
Hauteur 32 m – Hauteur focale 123 m – Élévation 102,5 m
Lanterne halogénure métallique 70W,
Optique tournante à 4 panneaux, focale 0,30 m,
Portée de 23.7 milles marins (42.5 km),
Feux 1 éclat blanc, 5 secondes

Feux de port du Havre (digues Nord et Sud)

La mise ne place des feux d’entrée de port actuels date de 1948.

Au nord, il s’agit d’une tourelle cylindrique blanche de 15 mètres de hauteur dont le sommet est rouge. Automatisé en 1975.
Le feu de la nouvelle digue Sud est une tourelle cylindrique blanche de 14 m de hauteur. Feu à 3 éclats verts .

Phare de Tancarville

Ce bâtiment privé se trouve en contrebas du village de Tancarville. Il domine le pont du même nom au dessus de la Seine.

C’est une maison phare qui date du XIXème siècle : mis en service en 1838, éteint en 1868 et vendu en 1901.

Caractéristiques

Construction en 1838,
Propriété privée – ne se visite pas,
Hauteur 9,7 m – Élévation 50 m,
Feu éteint.

Vous aimerez également

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Publication initiale: 2017
Il constitue un outil de documentation de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Étiquettes: