Aller au contenu
Accueil - Poissons et animaux aquatiques - Les poissons de roche et côtiers méditerranéens

Les poissons de roche et côtiers méditerranéens

  • 18 août 201819 juin 2022

Les poissons de roche et côtiers méditerranéens sont nombreux, souvent de petites tailles et colorés.
Profitant du temps des congés d’été, j’ai longtemps pêché du bord dans les Pyrénées-Orientales le long de la côte rocheuse, entre Cerbère et Port-Vendres en passant par Banyuls-sur-Mer.

La réserve naturelle marine borde une longue partie de la côte et la réglementation s’est retrouvée contraignante pour le pêcheur de loisirs.
Il est cependant possible à condition de savoir nager de profiter du sentier sous-marin à Peyrefitte et pouvoir les admirer dans leur milieu. Palmes, masque et tuba obligatoires.
Les poissons présentés sur cette page peuvent également se retrouver en Atlantique comme en Manche et en Mer du Nord.

Boops-boops

Boops boops (Linné, 1758)
Autres noms : bogue
Famille des Sparidés
Zone géographique: Méditerranée

le bogue est un poisson très commun de la Méditerranée. Poisson benthique et grégaire, les bogues se déplacent en bancs sur les fonds côtiers rocheux ou vaso-sableux recouverts d’algues ou encore dans les herbiers de posidonie, parfois à plus de cent mètres. Ils se rapprochent de la surface et sont abondants le long de la côte en été.
Son corps est fusiforme, bleuâtre sur le dos et argenté sur les flancs avec 3 à 5 lignes longitudinales dorées assez proche de la saupe. La ligne latérale est bien marquée.
Il peut atteindre 30 cm mais la taille moyenne est plutôt comprise entre 10 et 15 cm.
Il est omnivore.
La reproduction a lieu au printemps sur la côte. Le bogue change de sexe au cours de son existence et commence sa vie d’adulte femelle avant de se transformer.

Technique de pêche
Pêché à la canne au coup au ver marin, ce poisson peut être consommé frit ou grillé.

Boops-boops - Albert kok, CC BY-SA 3.0 , via Wikimedia Commons
Boops-boops – Albert kok, CC BY-SA 3.0 , via Wikimedia Commons

Castagnole de roche

Chromis chromis (Linné, 1758)
Autres noms: demoiselle bleue, petite castagnole, hirondelle
Famille des Pomacentridés
Zone géographique: Méditerranée, Atlantique

La castagnole de roche vit en banc peu serrés au-dessus des fonds rocheux ou sur les herbiers de posidonie entre la surface et 50 m de profondeur. On la trouve en Méditerranée et également sur la côte Atlantique tempérée.
En hiver ces poissons s’éloignent du bord pour rechercher une température qui ne descende pas au dessous de 13° C.
Le corps ovale, aplati latéralement, se prolonge d’une nageoire caudale fourchue. La robe est d’une teinte brune violacée avec des écailles légèrement plus pâles sur les flancs. La bouche est petite, protractile qui présente une fine dentition. Les juvéniles sont de couleur bleu cobalt vif.
À l’âge adulte, la castagnole peut mesurer de 12 à 25 cm.
Ce poisson se nourrit de zooplancton, d’œufs de poissons, de petits crustacés.
La reproduction a lieu en juin à fin août.

Technique de pêche
La castagnole n’est pas prisée par le pêcheur car sa chair est fade et pleine d’arêtes. Elle se prend par accident au coup ou à la palangrotte. C’est un poisson à remettre à l’eau.

Petite Castagnole. - Banyuls-sur-Mer, 2003
Petite Castagnole. – Banyuls-sur-Mer, 2003

Crénilabre méditerranéen

Symphodus mediterraneus (Linné, 1758)
Famille des Labridés
Autres noms: Roucaou, crénilabre rouquié
Zone géographique: Méditerranée

Le crénilabre méditerranéen fréquente les sables côtiers, les fonds rocheux et les herbiers de posidonie jusqu’à une profondeur d’environ 20 mètres.
Le corps est rosé parfois jaunâtre avec des bandes brunes et azurées. Ce poisson présente une tache sombre au niveau de la partie supérieure du pédoncule caudal et une autre, de teinte marron pour la femelle et bleue pour le mâle, à la base des nageoires pectorales. Il peut mesurer 18 cm.
Le crénilabre méditerranéen se nourrit principalement de petits mollusques, de vers, d’oursins.
La reproduction a lieu entre mai et août et le mâle construit un nid dans la roche à l’aide de végétaux qu’il défendra farouchement. Ces poissons sont hermaphrodites et passent de femelle à mâle.

Technique de pêche
A prendre au flotteur coulissant esché à la moule, pain à l’huile de sardine, néréide. il mord facilement du bord avec des coréennes demi-dures ou dures.

Crénilabre - albert kok, CC BY-SA 3.0 , via Wikimedia Commons
Crénilabre – albert kok, CC BY-SA 3.0 , via Wikimedia Commons

Girelle

Coris julis (Linné, 1758)
Famille des labridés
Autres noms: jouriol, demoiselle, girelle royale
Zone géographique: Méditerranée, Atlantique

Très commune en Méditerranée, la girelle vit dans les fonds rocheux, sableux et les prairies littorales peu profondes entre 0 et 120 mètres de profondeur.
Prenez un masque et plongez du côté du Béar dans les Pyrénées-Orientales le long de la côte, vous les apercevrez.
La nuit la girelle s’enfouit dans le sable, elle fait de même lorsqu’elle se sent menacée. C’est également dans le sable qu’elle passe l’hiver.
Le corps est allongé, élancé recouvert de mucus. La girelle mesure environ de 15 à 25 cm selon le sexe. Elle se nourrit d’oursins, de crevettes, d’annélides, de petits crustacés et de mollusques.
Hermaphrodite, ce poisson passe de femelle à mâle. Le mâle se distingue de la femelle par ses couleurs très vives. Le dos est généralement vert ou bleu, les flancs présentent une bande longitudinale en zigzag de teinte orangée. Ils prennent alors le nom de girelle royale. Le dos des femelles est d’une teinte brune et les flancs sont parés d’une bande longitudinale blanche. On les nomme girelle commune.
La reproduction se produit d’avril à septembre.

Technique de pêche
Ce poisson se pêche traditionnellement à la palangrotte, il est l’un des ingrédients de la Bouillabaisse. Il est facile à prendre à la bolognaise ou au toc à condition que l’hameçon lèche le fond.

Une Girelle - Banyuls-sur-Mer, 2004
Une Girelle – Banyuls-sur-Mer, 2004

Gobie Noir

Gobius niger (Linné, 1758)
Famille des Gobiidés
Zone géographique: Méditerranée, Atlantique

Le gobie noir vit en grand nombre sur toutes nos côtes, par faible profondeur et à moins de dix mètres dans les roches et les algues. Il se nourrit de vers et de petits crustacés.
Ce petit poisson entre dans la chaîne alimentaire de nombreux autres poissons.
Les nageoires ventrales sont soudées en une ventouse qui lui permet de se coller aux algues et aux rochers. Le Gobie est un très mauvais nageurs et se déplace d’une nage maladroite et désordonnée. Il mesure une dizaine de centimètres et peut atteindre 18 cm.
Il se reproduit selon la région en janvier (en Méditerranée) ou en avril (en Manche) et jusqu’au mois de juin. Les œufs (1000 à 5000) sont déposés en été sous une pierre ou une coquille vide utilisées comme abri.

Technique de pêche
Ce poisson se capture à la senne et à la ligne : pêche à soutenir du bord , au coup à l’aplomb des roches ou au toc avec des demi-durs, chair de moule; rock-fishing avec de petits leurres souples.
Sa chair n’est pas très estimée, mais peut entrer dans la constitution des soupes de poisson.

Gobie noir. - Aquarium d'Arcachon, 2017
Gobie noir. – Aquarium d’Arcachon, 2017

Mendole

Spicara maena (Linné, 1758)
Autres noms : Mandoule
Famille des Centracanthidés
Zone géographique: Méditerranée

Commun en Méditerranée, les mendoles vivent en petits bancs parfois mélangés avec d’autres poissons comme les bogues et les castagnoles, souvent près du fond entre 5 et 30 m au dessus des herbiers de Posidonies.
Les mendoles n’hésitent pas à entrer dans les ports et se placent souvent à l’aplomb des constructions portuaires. Si en hiver, la mendole n’hésite pas joindre des fonds jusqu’à 200 m de profondeur, elles est beaucoup plus littorales en été.
Ce poisson a un corps ovale, pas très comprimé avec une large tache brune sur les flancs de forme rectangulaire caractéristique à cette famille. La bouche est protractile et présente de fines dents saillantes. Il se nourrit d’algues, de petits crustacés, de mollusques, de plancton.
La taille de la mendole ne dépasse pas les 25 cm. La reproduction se produit du printemps à l’automne. La mendole est hermaphrodite qui passe d’abord par une phase femelle puis par une phase mâle. Le mâle creuse une large cavité dans le sable de l’herbier de posidonie et la femelle y dépose les ovules qui sont immédiatement fécondées. La coloration de ces poissons varie selon la maturité et l’inversion sexuelles. La femelle a un dos gris bleuté maculé de noir, des flancs à bandes horizontales bleues et le ventre gris. Le mâle a un dos gris bleuté tacheté, des flancs argentés avec des lignes longitudinales bleues.

Technique de pêche
Poissons de roche (ou à proximité), on les pêche au coup, au bouchon coulissant, à la bombette, à la palangrotte. Comestible mais avec beaucoup d’arêtes.

La Mendole. - Banyuls-sur-Mer, 2003
La Mendole. – Banyuls-sur-Mer, 2003

Oblade

  • Oblada melanura (Linné, 1758)
  • Autres noms : blade, uchjata (Corse)
  • Famille des Sparidés
  • Zone géographique: Méditerranée

L’oblade est un poisson côtier vivant sur les fonds rocheux de la Méditerranée, de la surface jusqu’à 40 mètres. On le rencontre fréquemment car il est peu farouche.

Son corps est fuselé, de couleur argentée. Il porte sur le pédoncule caudal une tache noire cerclée de blanc caractéristique.
C’est un poisson omnivore qui se nourrit d’invertébrés et d’algues. Sa taille est comprise entre 10 et 30 cm.

La période de reproduction de l’oblade s’étend d’avril à juin. Les sexes sont généralement séparés mais il arrive que certains individus soient d’abord femelle puis mâle.

Techniques de pêche
On pêche l’oblade au flotteur coulissant, l’hameçon est esché de moule, pain à l’huile de sardine ou d’une lanière de maquereau. La bombette donne également de bons résultats avec des appâts naturels. Il est aussi possible de le prendre au leurre, en surface, avec un petit poisson nageur à bavette en le manipulant en stop and go (arrêts puis récupérations lentes) ou encore au rusquet.

Ce poisson oppose une forte résistance sur ligne fine et un matériel léger et procure de bons moments au pêcheur. La touche est franche et brutale (départ immédiat). Sa chair est comparable à celle de la dorade.

Une Oblade. - Banyuls-sur-Mer, 2005
Une Oblade. – Banyuls-sur-Mer, 2005

Rascasse pour la bouillabaisse

Rascasse brune Scorpaena porcus (Linné, 1758)
Famille des Scorpaenidés
Zone géographie: Méditerranée, mer Noire, Atlantique Nord-Est

Scorpaena-porcus. - Dmitriy Konstantinov, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons
Scorpaena-porcus.
Dimitriy Konstantinov, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Rascasse rouge Scorpaena scrofa (Linné, 1758)
Famille des Scorpaenidés
Autre nom: chapon
Zone géographique: Méditerranée, Atlantique

Les sars de méditerranée

Diplodus vulgaris (Geoffroy Saint-Hilaire, 1817)
Diplodus sargus (Linné, 1758)
Diplodus annularis (Linné, 1758)
Famille des Sparidés
Zone géographique: Méditerranée, Atlantique

Sars communs - Aquarium d'Arcachon, 2017
Sars communs – Aquarium d’Arcachon, 2017

Saupe

Sarpa salpa (Linné, 1758)
Famille des Sparidés
Autres noms: brème de mer, daurade rayée
Zone géographique: Méditerranée, Atlantique

Très commun en Méditerranée, la saupe vit en bancs près du bord sur les fonds rocheux et les herbiers de posidonies depuis la surface jusqu’à 20 m de profondeur.
Le corps, aux reflets argentés, est ovale, comprimé latéralement. Dix à douze stries formant des lignes longitudinales jaunes vifs vont de la tête à la nageoire caudale. La petite bouche dispose d’une denture très saillante, l’œil doré est assez gros et proche de la bouche.
Ce poisson mesure en moyenne 35 cm et peut atteindre 50 cm.
Végétarien, la saupe se nourrit d’algues comme la laitue de mer et semble vivre en « troupeau » près du bord. Les jeunes sont tout d’abord omnivores avant de devenir herbivores.
Les saupes changent de sexe avec l’âge et se reproduisent au printemps et à l’automne.

Technique de pêche
On le prend au flotteur coulissant au pain, à la pâte, à la laitue de mer.
Un lien intéressant : www.marseille-sympa.com/saupe.

Ses qualités gustatives sont diversement appréciées, la saupe serait même toxique à certaines périodes de l’année.
Ce poisson aurait été consommée comme une drogue récréative à l’époque de l’Empire romain. Les hallucinations sont décrites comme effrayantes.

Photographie d'une saupe. - Banyuls-sur-Mer, 2003
Photographie d’une saupe. – Banyuls-sur-Mer, 2003

Les Serrans de la Méditerranée

Serranus scriba et Serranus cabrilla (Linné, 1758)
Famille des Serranidés
Zone géographique: Méditerranée

Les serrans sont de petits poissons osseux marins carnivores des fonds rocheux et des herbiers atlantiques et surtout méditerranéens voisins des mérous. deux espèces vivent en Méditerranée, le serran-écriture et le serran-chèvre.

Serran capturé à la Bombette - Banyuls-sur-Mer, 2005
Serran capturé à la Bombette – Banyuls-sur-Mer, 2005

Le serran écriture

Serranus scriba (Linné, 1758)
Famille des Serranidés
Autres noms: perche de mer
Zone géographique: Méditerranée

Le serran écriture est un solitaire qui évolue dans les zones rocheuses entre 0 et 40 mètres de profondeur.
Il semble que celui-ci défende un territoire et chasse à l’affût. Ce carnassier se nourrit de vers, de petits crustacés, de mollusques et de petits poissons.
La tête est bariolée de couleurs vives. Des sinuosités sur l’opercule forment des arabesques ressemblant à de l’écriture. Les nageoires sont oranges à l’exception de la dorsale laquelle est brune et rayée transversalement. La bouche largement fendue présente de fines dents acérées.
Il mesure entre 15 et 20 cm mais peut atteindre 40 cm.
Le serran écriture est un poisson hermaphrodite particulier: il arrive qu’il soit à la fois mâle et femelle mais il a besoin d’un partenaire pour la fécondation. Les œufs sont pondus et collés sur des pierres de mai à août.

Serran écriture - Cerbère, 2009 capturé à Cerbère, 2009
Serran écriture – Cerbère, 2009

Le serran chevrette

Serranus cabrilla (Linné, 1758)
Famille des Serranidés
Autres noms: perche de mer, sarran, serran chèvre, serran cabrille, serran commun
Zone géographique: Méditerranée

Le serran chevrette mène une vie solitaire dans les zones rocheuses où le coralligène est présent, entre 0 et 50 mètres de profondeur. Le Coralligène se rencontre sur les parois rocheuses ou sur les roches caractérisées par l’abondance d’algues calcaires.
Cette espèce de poisson côtier est d’une teinte variable, gris, brun à jaunâtre avec sept à neuf bandes verticales brunes et des longitudinales jaune rosé. Sa taille varie de 15 à 25 cm.
Ce poisson carnassier se nourrit de vers, de petits crustacés, de céphalopodes et de petits poissons. La reproduction se produit entre mars et juillet. Les œufs sont lisses et non collants.

Serran chevrette. - Aquarium d'Arcachon, 2017
Serran chevrette. – Aquarium d’Arcachon, 2017

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Cet article a été publié initialement en 2003, mis à jour en 2018
Il constitue un outil de documentation pour la pêche de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.