Aller au contenu
Accueil - Pêche en étang - Poissons d'eau douce - Le saumon de fontaine

Le saumon de fontaine

Le saumon de fontaine est une espèce de poisson d’eau douce de la famille des salmonidés. Il ne s’agit pas d’un saumon ni d’une truite, mais d’un omble.
Il se distingue de l’Omble chevalier par sa bouche plus grande et par le liseré noir et blanc bordant ses nageoires pelviennes et anales.

Salvelinus fontinalis (Mitchill, 1814)
Autres noms : Omble de fontaine, omble mouchetée, truite mouchetée

Description

La morphologie générale du saumon de fontaine rappelle celle de la truite.

La bouche est largement fendue, le maxillaire dépassant le bord postérieur de l’œil. L’extrémité de la nageoire caudale est peu échancrée.
Sa coloration est souvent très vive, surtout en période de reproduction. Le dos et les flancs sont vert bleuté, ils présentent des taches vermiculées pâles. Sur les flancs on remarque la présence de taches rouges entourées d’un halo clair caractéristique.
Le ventre est rose plus ou moins prononcé. Le bord antérieur des nageoires pectorales, pelviennes et anale est souligné par un liseré blanc.
Taille : elle dépasse rarement 40 cm.

Saumon de fontaine
Saumon de fontaine

Biologie

Le saumon de fontaine est une espèce d’eau fraîche qui colonise les parties les plus apicales des cours d’eau ainsi que quelques lacs.

Dans son aire d’origine, la ponte se déroule en automne mais peut déjà avoir lieu en août. Suivant les auteurs, la fraie peut être diurne ou nocturne. L’âge de la maturité sexuelle est de 2 à 3 ans. Les ovules sont déposés dans un nid fermé; ils sont de taille moyenne pour un omble (3 à 5 mm). La durée d’incubation, variable avec la température est de 50 à 100 jours.

Contrairement au cristivomer la durée de vie du saumon de fontaine est courte, environ 5 à 7 ans (Scott et Crossman, 1974).

Origine et habitat

Le saumon de fontaine est originaire du continent nord américain, il a été introduit en France au siècle dernier en même temps que la truite arc-en-ciel.

La première introduction d’alevins en eau libre semble avoir eu lieu en 1904 dans la région de Grenoble (Anonyme, 1907). Gensoul (1908) le signale en Saône et Loire. Espèce d’eau fraîche et pure, de nombreuses introductions échouèrent (Roule, 1931) ainsi par exemple dans la Seine où 10.000 alevins ont été déversés sans succès en 1907 et 1908 (Gerdili et Lefebvre, 1910). Des introductions ont eu lieu de 1930 à 1934 dans les cours d’eau pyrénéens (Chimits, 1955).

Pêche du saumon

Moins méfiant que la truite, il se pêche comme elle.
On le pêche dans les Alpes, les Pyrénées, les Vosges, le Massif Central et la montagne Corse.

Vous aimerez également

Omble Chevalier
L’Omble chevalier est une espèce de poisson de la famille des salmonidés.
Omble chevalier

Les poissons d’étang
Sans plus tarder, voici un petit inventaire des poissons d’étang : gardon, perche, brochet, carpe, truite,…
Brème, 2007 - étang de Wambrechies

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Publication initiale en 2012.
Les paragraphes «description, biologie, origine et habitat» sont extraits du logiciel Fishing version 2.1
Cet article constitue un outil de documentation de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.