Aller au contenu
Accueil - Pêche en bord de mer - Pêche à pied - Pêche à pied au platier d’Oye

Pêche à pied au platier d’Oye

Pêche à pied au platier d’Oye après un coup de mer : étoile de mer, couteaux, myes, coquillages bivalves.

Une pêche à pied inattendue alors que j’étais venu pour piquer quelques arénicoles pour l’hiver.
La météo laissait quelques heures de répits, comme l’œil d’un cyclone, entre deux perturbations venteuses et pluvieuses.

  • Marée basse à 11 heures coefficient 76, samedi 4 octobre 2008
  • Plage des Ecardines au Platier D’Oye (Pas-de-Calais)
Laisse de mer, Les Ecardines 2008
Laisse de mer, Les Ecardines 2008

Etoiles de mer, bivalves – pêche à pied au platier d’Oye

Les étoiles de mer étaient échouées sur la plage, mélangées avec les carcasses de crabes, parmi les coquilles vides de solens. Et puis, je découvre un premier couteau demi ensablé, puis un second, un troisième… des coques, des clovisses (ça y ressemble), des moules, des bulots.

Etoile de mer sur la plage des Ecardines. - Oye-Plage, 2008
Etoile de mer sur la plage des Ecardines. – Oye-Plage, 2008
Une huitre vide attestant de la violence de la mer, 2008
Une huitre vide attestant de la violence de la mer, 2008
Coquillages bivalves à gogo, 2008
Coquillages bivalves à gogo, 2008
Couteau au platier d’Oyes, 2008
Couteau au platier d’Oyes, 2008

la Mye – pêche à pied au platier d’Oye

Voilà un drôle d’animal, je le connais de par mes lectures mais je n’en avais jamais vu auparavant. J’ignorais qu’il y en avait sur les côtes du nord : la mye.

C’est un coquillage bivalve déjà de belle taille, les plus grands peuvent atteindre 15 cm. C’est sans doute le coquillage le plus grand que l’on peut trouver sur les côtes françaises.

Un large et long siphon qu’il ne peut rentrer à l’intérieur de sa coquille en fait toute sa curiosité.

Mye ensablée sur la plage, Oye-Plage 2008
Mye ensablée sur la plage, Oye-Plage 2008
La Mye, coquillage le plus grand des côtes françaises, ici un petit exemplaire, 2008
La Mye, coquillage le plus grand des côtes françaises, ici un petit exemplaire, 2008

Surfcasting au platier d’Oye

Côté pêche, rien de bon, rien que des algues engluées de sable et une mouette prise à la ligne. Cet oiseau, sans doute pris à une patte ou à une aile a pu se libérer comme un grand, ramener le fil l’aurait noyé. Je dois admettre que j’étais désappointé.

La mer roulait avec force sur la plage. Vers 15h00, la pluie et les rafales de vent étaient de retour, près de 80 km/h en soirée.

Surfcasting sur la Plage des Escardines, Oye-Plage 2008
Surfcasting sur la Plage des Escardines, Oye-Plage 2008
Des algues et du sable, 2008
Des algues et du sable, 2008

Vous aimerez également

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Article publié initialement en 2008
Il constitue un outil de documentation pour la pêche de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Étiquettes: