Aller au contenu
Accueil - Pêche en bord de mer - Comment pêcher au bouchon lumineux

Comment pêcher au bouchon lumineux

  • 18 février 20215 juin 2022

La pêche de nuit au bouchon coulissant est appréciée des estivants car c’est souvent l’occasion de passer de bons moments entre amis.
L’activité de certains poissons carnassiers, comme le loup, d’autres comme la dorade, s’exerce notamment de nuit; tard le soir ou tôt le matin avant le lever du jour; le long des quais, dans les bassins portuaires; le long des nombreuses anses de la Méditerranée; le long des estuaires.
L’utilisation d’un flotteur lumineux est alors indispensable.

Le matériel de base pour la pêche de nuit au bouchon

Un flotteur éclairant, en plus d’être coulissant, est parfait pour la pêche de nuit. Il en existe deux modèles, celui que l’on éclaire avec un petit bâtonnet chimique et le second par pile électrique.

Le flotteur à starlite

Il est reconnaissable par son épaisse antenne en forme de tube dans laquelle se glisse le bâtonnet chimique appelé starlite. Certains modèles disposent d’un capuchon-antenne qui referme simplement le réceptacle.
Il existe de nombreux modèles de flotteurs lumineux, des fixes généralement utilisés pour les pêches de nuit de la carpe, des coulissants traditionnels et des modèles en dérivation type waggler (pêche à l’anglaise).

Matériel pour pêcher au flotteur lumineux
Matériel pour pêcher au flotteur lumineux

Le starlite est un petit bâtonnet en plastique jaunâtre que l’on casse afin de l’allumer grâce à une réaction chimique. Il demeure efficace une dizaine d’heures.
Ils sont caractérisés par leur diamètre et leur longueur et sont distribués généralement sous la marque Starlite sous des références du type SL-suivi d’un chiffre. A l’achat, le pêcheur averti retiendra le modèle compatible avec le flotteur.

Indicateur lumineux flashmer starlite SL-4
Indicateur lumineux flashmer starlite SL-4

Le flotteur lumineux à piles

Les fabricants proposent également des flotteurs électriques à diode. En contrepartie, une pile spécifique sera indispensable au bon fonctionnement et leur durée de vie dépendra de la durée de vos parties de pêche, il est rare de pêcher toute une nuit.
La lumière obtenue restera visible de loin en comparaison avec le starlite.

flotteurs à diode Flashmer
Flotteurs à diode Flashmer

Les flotteurs Toki FF de chez Fuji sont équipées d’une diode rouge alimentée par une pile au lithium mais s’utilise en fixe. Si l’olivette qui leste le flotteur est fournie avec le package, il manque la bague en silicone pour le maintien sur la ligne.
Leur coût est relativement élevé, autour de 15 Euros.

Flotteur à diode Fuji-Toki
Flotteur à diode Fuji-Toki

Enfin, n’oubliez pas que les piles usées ne doivent pas être jetées dans la nature. Glissez-les dans votre poche, vous les jetterez dans un conteneur identifié, situé généralement à l’entrée des magasins.

Montage du flotteur lumineux type waggler

Un flotteur à l’anglaise

Pour l’exemple ce sera cette fois-ci avec un flotteur de type waggler ou pêche à l’anglaise. C’est un modèle classique pour la pêche de nuit du bord de mer. Il peut être réglé en fixe ou en coulissant. L’antenne en forme de tube se déboîte du corps, le starlite activé est alors glissé à l’intérieur.

Le waggler est un flotteur qui se fixe en un seul point. Noyer la bannière en présence de vent demeure son principal atout.

Flotteur coulissant à l'anglaise démonté
Flotteur coulissant à l’anglaise démonté

Ligne coulissante

La ligne se monte rapidement:

  • enfiler un ou deux stop-float (ou deux nœuds d’arrêt) puis le bouchon coulissant;
  • le manchon souple – qui sera plus long que le bouchon-;
  • l’olivette d’un poids égal ou légèrement inférieur à la portance du flotteur;
  • la perle en caoutchouc qui amortira les chocs et protégera ainsi le nœud de l’émerillon.
  • Fixer en bout de ligne un émerillon à agrafe ou non.

Un anti-emmêleur souple évitera de nombreux déboires lors des lancers (emmêlements du bas de ligne), Il s’agit d’un tube dit Anti Tangle que l’on trouve dans différentes teintes, dans les marron verts et également en translucide. Il devra être un peu plus long que le flotteur.

Ligne waggler coulissant
Ligne waggler coulissant

Ligne à l’anglaise fixe

Le flotteur, le même que précédemment, sera cette fois maintenu de chaque côté de son œillet métallique par un ou deux petit plombs fendus. Leur serrage sera obligatoirement réalisé en « coulissant-dur » c’est à dire qu’ils auront la possibilité de glisser en force le long de la ligne et, dans le cas présent de régler la hauteur de pêche.

Bouchon waggler trapu et lumineux
Bouchon waggler trapu et lumineux

Quels poissons et quels appâts

Les poissons de roche et les sparidés seront les premiers à se faire prendre, oblades, marbrés, sars, mulets.
De nuit, le bar et le loup en méditerranée seront une proie de choix dans les ports.
Afin de conserver l’équilibre de la ligne, les petits appâts légers seront à privilégier, des vers marins, des moules décortiquées, la sardine en fleurette, la crevette vivante ou encore les mies de pain.

Action de pêche – Le loup de nuit au flotteur

Situation
Nous sommes sur le bord de la Méditerranée, au mois d’août entre chien et loup, le long d’un chenal ou le long d’un quai, ici, le bar se nomme le loup. Il est particulièrement actif de nuit et n’hésite pas à pénétrer les ports en quête de nourriture.
Le matériel de pêche est le même que pour la pêche au flotteur coulissant de jour. Corps de ligne (fil du moulinet) en 24 ou 28/100, bas de ligne en 20 ou 22/100 armé d’un hameçon N°2 ou N°4 selon la taille des appâts, fin de fer et largement courbé.
Le bas de ligne en fluorocarbone pourra mesurer jusque 1,50 mètres de longueur. Le flotteur proposera une portance de 15 grammes. Une olivette de 10 grammes devrait suffire, compléter avec quelques cendrées si nécessaire.
Régler le fond avec une sonde de manière à ce que l’esche se trouve à environ entre vingt et trente centimètres du fond.

L’appât
La crevette grise servira d’appât, le Graal pour ce type de pêche.
Sur le trajet, vous aurez passé quelques minutes à arpenter les roches et rochers, le long des digues et des jetées, avec une lampe frontale éclairant la surface de l’eau et un havenet de pêche à pied enfoncé le plus profond possible pour les attraper. Les crevettes seront attirées par la lumière de votre lampe.
Leurs yeux reflètent la lumière et trahissent de leur présence. Lorsque le nombre de points lumineux augmente, relever rapidement le filet. Il en faut une bonne douzaine pour une partie de pêche.
Conserver les plus grosses dans un seau rempli à moitié d’eau de mer et relâcher les petites.

Le plus difficile reste à venir: l’eschage de la crevette qui doit rester vivante pour intéresser le loup. Elle est accrochée par un ou deux segments de son long abdomen en partant par la queue.

L'hameçon traverse la crevette au niveau de la jointure entre le deuxième et le troisième anneau.
L’hameçon traverse la crevette au niveau de la jointure entre le deuxième et le troisième anneau.

Si dès le début de la partie de pêche, vous constatez que le bouchon s’enfonce de trop, l’olivette devra être changée par une moins lourde. Votre appât est trop lourd et déséquilibre la ligne. Normalement avec la grise, vous n’aurez pas ce problème.

L’action de pêche
C’est une pêche de prospection le long des quais, des chenaux et des pontons. Privilégiez, si il y en a, les zones à courant, brassées par la vague. le bar et le loup recherchent les eaux oxygénées.
Prospecter c’est lancer la ligne laquelle va dériver naturellement, n’hésitez pas à donner régulièrement un peu de mou. Lorsque la ligne est suffisamment éloignée, on commence la récupération, quelques tours de moulinet, un instant de relâche, et ainsi de suite.
La touche est franche.
Selon la voracité du prédateur, le ferrage peut être immédiat mais parfois il vaut mieux patienter une seconde avant de s’exécuter. Il arrive que seule la tête de la crevette soit dans la gueule du poisson, ce qui se concrétise par un beau loupé si l’on ferre trop tôt.
Pour chaque prospection, je lance une fois à droite sur environ 45°, puis à gauche et enfin de face. Si rien ne se passe au bout de deux tentatives il est temps de se décaler d’une dizaine de mètres et de recommencer.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Cet article a été publié initialement en 2004, mis à jour en 2021
Il constitue un outil de documentation pour la pêche de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.