Clarification par arrêté du 30 décembre 2021 (NOR: MERM2137860A)

« Les spécimens des espèces pêchées par des pêcheurs de loisir embarqués ou des pêcheurs de loisir sous-marins pêchant à partir d’un navire sont marqués dès la mise à bord, sauf pour les spécimens qui sont conservés vivants à bord dans un vivier afin d’être relâchés ou ceux qui sont relâchés immédiatement après leur capture dans le cadre du pêcher-relâcher.
Pour les pêcheurs de loisir sous-marins pratiquant à partir du rivage, ce marquage doit intervenir dès qu’ils ont rejoint le rivage.
Pour les pêcheurs de loisir à la ligne pratiquant depuis le rivage et les pêcheurs à pied de loisir, ce marquage doit intervenir dès la capture. »

Couper une partie de la nageoire caudale (NOR: AGRM1107007A)

Désormais les pêcheurs plaisanciers devront couper une partie de la nageoire caudale de certaines espèces de poisson.
L’ arrêté du ministère de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement du 17 mai 2011et dont l’application est effective depuis sa parution au Journal officiel du 27 mai. L’objectif est de lutter contre le braconnage.

Source Le Télégramme - Bretagne
Source www.letelegramme.fr - Bretagne

Liste des poissons concernés

Extrait NOR: AGRM1107007A 01/2022
NOM COMMUNNOM SCIENTIFIQUE
Bar/ loupDicentrarchus labrax
BoniteSarda sarda
CabillaudGadus morhua
CorbSciaena umbra
DentiDentex dentex
Dorade coryphèneCoryphaena hippurus
Dorade royaleSparus aurata
Dorade rosePagellus bogaraveo
EspadonXiphias gladius
Espadon voilierIstiophorus platypterus
Homard*Homarus gammarus
Langouste*Palinurus elephas
Lieu jaunePollachius pollachius
Lieu noirPollachius virens
MaigreArgyrosomus regius
Makaire bleuMakaira nigricans
Maquereau *Scomber scombrus
Marlin bleuMakaira mazara
PagrePagrus pagrus
Rascasse rougeScorpaena scrofa
Sar communDiplodus sargus sargus
SoleSolea solea
Thazard/ jobAcanthocybium solandri
Thon albacoreThunnus albacares
Thon germonThunnus Alalunga
Thon listaoKatsuwonus pelamis
Thon obèseThunnus obesus
Voilier de l'AtlantiqueIstiophorus albicans

Vous aimerez également


Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.