Comment pêcher à la bombette Milo

La pêche à la Bombette est une technique qui permet de pêcher loin du bord, avec des appâts naturels ou non, de faible poids, d’animer ces appâts à distance, et de prospecter toute la couche d’eau. Les bombettes ont été développées par Silvio Leonardi pour la pêche de la truite en réservoir ou dans les grands lacs de montagne, cette technique se trouve être terriblement efficace en bord de mer.

Les poissons recherchées sont d’une manière générale des carnassiers comme la truite, la perche, l’orphie, et le loup. Le mulet est également intéressé par cette technique de pêche de même que les serrans et les oblades en Méditerranée.


Les bombettes Milo

Les Bombettes de Silvio Leonardi ont déjà une bonne trentaine d’années et pour origine l’Italie. La petite histoire dit qu’elles auraient été utilisées pour la première fois lors d’un concours de truite en lac. Depuis la pêche à la Bombette est un grand classique. Les Bombettes de Silvio Leonardi ont le petit plus qui fait la différence par rapport aux autres fabricants et sont distribuées par Milo.
On comprendra aisément que la première utilité de la bombette, tout comme la bulle d’eau, est de lancer beaucoup plus loin des appâts ou des leurres très légers comme par exemple une cuiller de 4~5 grammes. En complément, les bombettes Milo présentent des caractéristiques de pêche très précises.

Pêche à la bombette, La Rochelle 2014
Pêche à la bombette, La Rochelle 2014

Principe de la bombette

Il y a deux actions fondamentales à connaître:

  • dans l’air, le poids de la bombette permet de lancer à bonne distance des leurres de faibles poids.
  • une fois à l’eau elle remplace avantageusement les chevrotines et autres petits plombs fixés sur une ligne classique. Remarquable, la bombette glisse sur le fond et accroche peu.
bombette affondante Milo
bombette affondante Milo

Caractéristiques d’une bombette Milo

Une bombette ressemble à un flotteur inversé, souvent en plastique transparent, plombée ou non.
Il y a quatre types de bombettes et donc quatre manières de les utiliser.

  • La flottante: la bombette flotte et n’a pas de plomb à l’intérieur
  • La semi-plongeante: la bombette coule lentement par le poids même du plastique
  • La plongeante: la bombette coule un peu plus rapidement, le lest interne est placé au milieu du corps
  • La super plongeante: la bombette coule rapidement, le lest se trouve sur la tête de la bombette.

Les bombettes "ordinaires" ne proposent qu’une seule caractéristique, le poids, et ont une fâcheuse tendance à évoluer d’une manière difficilement contrôlable. Il en est tout autre pour celles de Silvia Leonardi lesquelles présentent des caractéristiques particulières identifiées sur le corps de la bombette.

photo d'une bombette

Le poids de la bombette hors de l’eau
On trouve des bombettes de 10, 15 ,20, 25, 30 et 40 grammes. Leur poids permet d’exécuter de longs lancers avec des esches très légères.

L’indice EC
Il s’agit de l’indice de pénétration dans l’eau.
Une bombette d’indice 0 coulera verticalement alors qu’avec un indice de 15 elle coulera avec une pente de 15°. Aujourd’hui (nous étions en 2004 lors de la première édition du billet), seule la super-plongeante a un indice EC de 15, les autres sont à 0.
Cet angle reste valable lorsque aussi bien lorsque celle-ci coule tout comme lorsqu’elle est ramenée.
La bombette "glisse" horizontalement quel que soit la vitesse du ramener.

L’indice N ou Indice de navigabilité
Les bombettes de même indice N auront la même action dans l’eau et évolueront dans la même zone de profondeur quel que soit leur poids.

Modèle grammages disponibles évolution en eau propriétés
Semi Affondante ½ plongeante 6-8-10-12,5-15-20-25-30-40-50-75 grammes N=10 navigue à 50 cm sous la surface ne sort jamais de l’eau, évolue parallèlement à la surface
Affondante plongeante 4-6-8-10-12,5-15-20-25-30-35-45-50-70-100 grammes N=30 navigue entre 1 et 2 m sous l’eau conserve un axe parfaitement parallèle avec la surface
Super Affondante super plongeante EC=15° 6-8-10-12,5-15-20-25-30-35 -40-55-70 grammes N=45 navigue à plus de 2 mètres de profondeur permet de gagner de la distance grâce à son effet de coin

D’autres modèles sont disponibles sur le catalogue Milo (ref2002)

caractéristiques des bombettes
caractéristiques des bombettes
caractéristiques des bombettes

Documentation Milo à consulter

Cliquer sur l’image pour agrandir ou voir en annexe pour télécharger

Bombette_Milo_1-page-001.jpg
Bombette_Milo_2-page-001.jpg

DVD - Technique de pêche à la bombette

Disponible chez VIDEOTEL en DVD et VOD : Enfin, vous allez savoir comment utiliser finement ces fameuses bombettes !!! Nées pour la pêche en étang, elles sont vite apparues aussi efficaces en mer qu’en rivière ! LÉO, véritable scientifique de la pêche et inventeur de la bombette, et Gérard TRINQUIER vous livrent dans les moindres détails son utilisation dans tous les types de pêches. Une variété impressionnante de poissons est pêchée : truite, perche, mulet, dorade, orphie, pageot, loup, etc..

technique-de-peche-a-la-bombette.jpg
Technique de pêche à la bombette avec Léo et Gérard Trinquier - Vidéo Pêche - Multi pêche

Comment monter la ligne pour la pêche à la Bombette

Le petit matériel à réunir demeure classique à deux accessoires près que sont les bombettes et les émerillons triples.
Une bombette autour des 30 grammes conviendra pour les pêches du bord de mer, avec une caractéristique de plongée en relation avec le poisson recherché, selon qu’il vive en surface, à mi-eau ou au fond.
Les émerillons type rolling ou baril disposent d’un système anti-vrillage, lequel s’avère indispensable lorsque l’on utilise des leurres qui tournent sur eux-mêmes car sans ce système, le nylon risque de faire de nombreuses perruques et de futurs emmêlements. Le triple renforce encore ce système anti-vrillage.
A cette liste, il convient d’ajouter quelques perles de caoutchouc dont la fonction sera de protéger l’un des noeuds de l’émerillon des à-coups de la bombette.

Emerillon triple baril et triple rolling
Emerillon triple baril et triple rolling

Côté moulinet, ce dernier sera garni d’un fil nylon de 26/100 à 30/100. Personnellement, j’utilise pour la mer un 28/100, transparent. Le bas de ligne sera en fluorocarbone et d’un diamètre de 18/100 ou de 20/100. Le fluorocarbone présente un indice de réfraction proche de l’eau et devient alors "presque" invisible.
Enfin ce bas de ligne sera armé soit d’un hameçon N° 6, 8 ou 10 soit d’un leurre.

Montage Bombette
Montage Bombette

Le pêcheur commence par enfiler la bombette au corps de ligne. Attention de ne pas vous tromper de sens: la queue vers la canne.
Vient ensuite la petite perle de caoutchouc qui protégera le nœud de l’émerillon. Il restera alors à fixer le triple émerillon au corps de ligne, chacun utilisant le noeud qu’il considérera le plus fiable. Pour ma part, j’utilise 9 cas sur 10, le nœud de Grinner.

Le bas de ligne devra être d’une longueur conséquente, entre 1,5 m et 2 m, mais dépend de l’habileté du pêcheur et de la longueur de la canne.
Le montage du bas de ligne est très simple à réaliser puisque, après avoir coupé un morceau de longueur adéquat, il suffit de fixer un bout à l’émerillon triple et d’armer l’autre extrémité d’un hameçon ou d’un leurre.


Le lancer ramener à la bombette

La pêche au lancer-ramener est une pêche dite sportive de prospection

La canne et le moulinet

Mobile, notre pêcheur privilégiera un équipement léger. Une canne dite Bombette demeure le choix idéal: légère, longue de 3,90 m à 2 ou 3 brins et d’une puissance comprise de 40 à 80 grammes. On peut également opter pour une canne à bombette télescopique, un choix particulièrement intéressant pour voyager. Elle est moins solide que le modèle à emmanchement mais tellement pratique.
Il est également possible d’utiliser une canne à lancer classique la plus longue possible, au minimum 3 mètres. Généralement elle présente une action de pointe rapide permettant de lancer et animer avec précision les appâts.

Canne bombette 3,95 m 20-60 g
Canne bombette 3,95 m 20-60 g

Le moulinet ne doit pas déséquilibrer la tenue de la canne et devra être léger. La bobine sera taillée pour recevoir environ 200 mètres en 25/100 (100 mètres en 18/100 pour la pêche en eau douce) et déterminera ainsi la taille du moulinet. Son ratio se situera environ entre 75 et 90 cm par tour de manivelle.

Action de pêche: le lancer-ramener

Le principe est simple, après avoir exécuté le lancer, le pêcheur laisse la bombette toucher la surface, attend quelques secondes pour que celle-ci prenne position à la bonne hauteur d’eau puis il commence à ramener la ligne.
Le ramener n’est pas une course de vitesse, il est important que le leurre évolue correctement ou que l’appât tourne sur lui-même.

Conseils
Il est intéressant de bloquer avec l’index le fil du moulinet un mètre ou deux avant que le leurre et la Bombette ne touchent l’eau, ceci permettra au montage de bien se positionner et de diminuer les emmêlements.
La canne est tenue basse. A la touche, le ferrage pourra être effectué par un long et ample mouvement de la canne vers le haut.
Le leurre doit toujours être beaucoup plus léger que la bombette.


les leurres et les appâts naturels

Pour la pêche en bord de mer, la coréenne dite dure a toute ma préférence. Celle-ci intéresse les mulets, les serrans, les oblades et les poissons de roche. Ce ver est simplement piqué par la tête et tourne sur lui-même lors du ramener. La dure reste ma préférée en Méditerranée, une boite en carton au réfrigérateur et des appâts toujours prêts.

Vers coréens dites dures
Vers coréens dites dures

La cuiller à mulet ou à muge argentée présente une forme ovale avec une palette enrobée d’un plastique rouge. Cette cuiller peut être fort de fer reliée à un hameçon trident ou simplement reliée par un petit morceau de nylon sur lequel est attaché un hameçon simple. Elle intéresse évidemment la pêche du mulets.

cuiller à mulet avec trident - Cuiller à muge
Cuiller à mulet avec trident - Cuiller à muge

La cuiller ondulante à maquereau de couleur argentée, longue d’environ de 4 cm peut lisse ou martelée. Elle intéressera les carnassiers comme les maquereaux, les orphies et parfois le bar. Ces cuillers sont extrêmement légères.

cuiller ondulante à maquereau
cuiller ondulante à maquereau

Les leurres souples type Raglou. Il s’agit d’un petit poison en plastique armé d’un hameçon sous le ventre. Les leurres "raglou" existent dans différents coloris : blanc nacré, bleu, vert fluo et mesurent 65mm de longueur.
Dans le même registre, nous trouverons l’Anguill qui est une sorte de tube en caoutchouc souple avec à une extrémité un émerillon baril et de l’autre un “Brill”, filament irisé qui accroît l’attractivité. L’arc de cercle procure au leurre un mouvement ondulatoire. Il existe différents coloris: Blanc, Blond, Rouge et Vert. Une taille N°5 est un bon compromis et intéresse particulièrement le bar.

anguill
Anguill
Anguille La Normande
Anguille La Normande Brill - Photo rétro

Pour la pêche en eau douce, les petites cuillers tournantes intéressent les carnassiers tels les perches , les brochets et les truites. Chenilles, teignes, vers seront également des appâts attractifs qui tourneront sur eux-même dès les premiers tours de manivelle.

Cuiller façon rétro
Cuiller façon rétro

Video Youtube - Pêche à la bombette

Pêche à la bombette (Régis Gérard) - Documentaire pêche

Date de création du billet septembre 2004 - Dernière mise à jour: Septembre 2018

Commentaires

1.Le lundi 08 novembre 2004, 08:50par RENE MASTIL
Je suis vraiment satisfait de mes bombettes, par contre je suis surpris qu'elles soient pratiquement introuvable où alors trés difficilement, POURQUOI?????
2.Le jeudi 11 novembre 2004, 08:49par Kader
L'article est trés instructif,mais il me sera trés difficile de pratiquer cette technique en Algerie car on ne trouve pas de bombettes, on se consolera en pêchant le sar à la pelote. Jai appris beaucoup d'astuces sur votre site merci beaucoup. Salut ! Amicalement Kader.
3.Le mardi 01 novembre 2005, 08:50par franck d
merci ce site est tres instructif
4.Le jeudi 05 janvier 2006, 08:50par pol
vos explications et photos sont tres bien fait felicitation , et merci d'aider les pecheurs novice
5.Le mercredi 22 mars 2006, 08:51par JJDI
et vive la bombette,vous remercie pour cette technique aprés essais résultats trés satifaisant
6.Le jeudi 13 avril 2006, 08:51par salah
mon ami l'algerien qui dit que les bonbette sons introuvable on algerie moi j'abite constantine et ca se vend chez nous et tout les modele des bonbette que tu veux (rue de france) a constantine et salue
7.Le samedi 03 juin 2006, 08:52par sanglier94@wanadoo.f
bon jour,j'ai achete une bombette, elle est livrée avec un ressort et je ne sais pas ou le placer au montage.merci de me renseigner
8.Le dimanche 11 juin 2006, 08:52par Calimero
Jpeche la truite au lancer,puis je garder ce types de materiel et pecher ainsi a la bombette?Cordialement
9.Le jeudi 26 avril 2007, 08:32par peche a la ligne

bonjour, c'est la première fois que je rentre sur ce site, j'ai déjà entendu sur la pêche avec la bombette, je voudrais bien essayer. Comment sa ce pratique ainsi les endroits les mieux adpter sachant que j'habite à alger. merci cordialement

10.Le vendredi 27 avril 2007, 13:52par Foufou59

Pour sanglier94 : Le ressort à bombette à la même fonction que la bille en caoutchouc.

11.Le vendredi 27 avril 2007, 13:55par Foufou59

Pour Calimero - moi, j'emporterais pas le matos eau douce à la mer. prendre une canne de 3,3m à 3,9m d'une puissance de 80-100g (Certaines cannes à lancer mer conviendraient)- Ah oui, faut utiliser des bombettes lourdes de 50-70g pour lancer loin, la mer c'est pas un étang.

12.Le jeudi 02 août 2007, 11:47par younes

merci pour le site, je suis un habitué de la pêche sur la plage au bord de l'ocean atlantique de fortes vagues; dans le sud marocain pour le bar, j'aimerais essayer la bombette est-elle efficace dans ce genre d'endroit? merci pour le reonses je part demain

13.Le mercredi 05 septembre 2007, 21:30par karim

slt j'habite en algerie exactement à bejaia depuit que je peche a la bonbette les rèsultats sont satisfaisante mais c doumage les produit pareil n'existe pas chez nous
pour les gends qui ont pas les moyens.

14.Le mercredi 12 décembre 2007, 10:32par stan

j´ai achete une bombette,livrée avec um ressort.Je ne sais pas au le placer au montage.
pour la truite au lancer.J´ai une canne de 2,70 m.
merci cordialement

15.Le mardi 18 décembre 2007, 11:27par abdelhamid

salem a tout le monde, jhabite a alger plage je voudrais avoir qlq carte soumarine dendoit por la pratique la peche de la dorade

16.Le samedi 17 mai 2008, 13:12par kamel

pour kader l'algerienne c'est te vous je t'enverrai une bombettes 

17.Le jeudi 04 septembre 2008, 19:50par assemmar

je pratique presque toutes les peches.pour prendre les gros poissons essayer les montages fins les plombs les plus leger et de gros ameçons avec de gros appat.

18.Le dimanche 26 octobre 2008, 13:00par eddy

je peche le bar en bretagne a la bombette depuis 10 ans a etel (56), une technique entre la derive ,la tirette et le toc assemblee
excellents resultats a la crevette ,a la gravette ,au lançons, j utilise ,suivant les courants et les coefficients et surtout le vent,
des bombettes s- plongeantes,plongeantes ,s affondantes et super affondantes de chez milo en 20, 30 et 40 grs,bas de ligne en fluoro
20 centiemes de 2m, hameçons 6 fin de fer, et moulinet leger en 25 centieme ,canne bomba de chez sert en 4,50m.

19.Le jeudi 25 juin 2009, 21:15par pechman

Bonjour a tous
Je vais essayer la technique peche a la bombette en lac mais je voudrais savoir si on met un arret ligne pour arreter la bombette ou celle ci va au fond donc risque d accrochet caillou algue etc...
J ai une bombette 15g semi plongeant cela veut il dire quelle s arrete a une profondeur donner? Comment??
C est ce point qui me tracasse.Question qui peut paraitre idiote pour un habitué mais moi je suis novice à cette technique
merci pour une reponse claire

20.Le samedi 18 juillet 2009, 15:32par kratfwerk

si c'est pour les lacs de haute montagne pour la truite , voici le matériel :
- canne 4 m de longeur de puissance 10 - 35 gr téléscopique où non
- un petit moulinet de qualité récupérant 75 cm environ ( c'est une pêche à ramener donc il faut que le moulinet soit correct ) ; rempli de 18 /100 "spécial lancer"
- des bombettes extra plongeante , plongeante , semi plongeante & surface dans des grammages de 6 à 15 gr ( celà suffit ! la truite se prend au bord ; il n'y a que pour le cas du cristivomer qu'on prend une extra plongeante de 15 gr )
- des bobines de fil allant de 12 à 16 /100 ( 12 pour la surface , 14 pour le tout venant & 16 pour rammener un vairon )
- des hammeçons allant de taille 6 à 12 ( les tailles les plus utilisés sont le 10 & le 8 )
- des leurres ( nymphes pour une activité de surface , monture vairon , rapala ) & encore ce n'est pas obligatoire
- appat : teignes , vers de terre , sauterelle & vairon vivant
- longeur bas de ligne avec 1, 5 m t'es tranquille mais repporte toi au tableau en début de page

surface : en surface
semi plongeante : 1 à 1,5 m sous la surface
plongeante : 2 à 3 m sous la surface
extra plongeante : colle au fond
( pour les bombettes de surface , semi plongeante & plongeante tu prend celles de marque TECHNIPECHE ; & pour les extra plongeante les "plongeante" de WATER QUEEN ! tout ce matériel est dispo chez PECHEUR .COM )
pour le montage vas voir la photo du lien si dessous :
http://www.jcpoiret.com/bapw/index....

21.Le lundi 22 février 2010, 11:04par francis

bonjour.
en pechant avec une bombette 50 60g fils du moulinet 30 35 centiemes faut il mettre un arrachee cet de quel longueurs
merci salutations halieutiques.

Ajouter un commentaire




Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.