Aller au contenu
Accueil / 📌Pêche sportive / Etang / Pêche de la carpe / L’arachide

L’arachide

L’arachide est une plante annuelle tropicale de grande culture, c’est une légumineuse de la même famille que les haricots ou les fèves et non pas une noix.

L’arachide pour les carpes

L’arachide est nutritive, énergétique, plus digeste grillée que fraîche, mais n’en demeure pas moins très lourde.
C’est une graine très nourrissante, mais surtout un aimant à carpe grâce à sa teneur en huile d’environ 50%. La protéine de l’arachide est particulièrement importante puisqu’elle contient l’assemblage de 8 acides aminés « essentiels », mais on la dit incomplète à cause de sa faible teneur en lysine.

De plus, sa grande quantité d’hydrates de carbone est une importante source d’énergie à destination des muscles. D’ailleurs, les amours blancs qui sont de vraies torpilles vivantes l’apprécient en connaissance de cause.

L’arachide contient toutes les vitamines du groupe B, leur rôle concerne la croissance et de nombreuses fonctions du métabolisme. Elle contient aussi 5 substances minérales en quantité appréciables (potassium, calcium, phosphore, magnésium, fer).

En conclusion l’arachide constitue une source d’énergie précieuse pour la croissance. C’est certainement pour cela qu’elle est très appréciée des carpes.

Utilisation

On ne répétera jamais assez que le trempage est important pour permettre le gonflage des graines avant leur ingestion par les carpes.
Pour l’arachide, c’est une obligation, car sèche elle est nettement plus légère que l’eau, ce qui fait qu’à l’amorçage, toutes les graines flotteraient à la surface.

Le seul gros problème de l’arachide est qu’elle peut être contaminée par l’aflatoxine, et, contrairement à ce qui a souvent été écrit, une légère cuisson ne permet pas de la détruire. Elle peut tout au plus la diluer, car celle-ci est une toxine thermostable, donc insensible à la chaleur.

Si vous pêchez à longue distance, faites attention au temps de cuisson, pour éviter de trop la ramollir, ce qui aurait pour effet de séparer les deux cotylédons lors de l’impact.

Amorçage et eschage

L’utilisation seule de l’arachide (amorçage et eschage) peut s’avérer redoutable toute l’année.
Inconvénient : avec un amorçage exclusif à l’arachide il est difficile de faire en sorte que les carpes s’intéressent à vos bouillettes.

L’arachide a aussi la particularité de posséder une densité relativement neutre grâce à la cavité remplie d’air qui se trouve en son centre. Elle est donc la graine à utiliser en plan d’eau sur un fond vaseux, comme esche mais aussi comme amorçage.

Pour l’amorçage, il suffit de mettre sur un tamis la quantité voulue (trempées et cuites) et de laisser les graines s’égoutter, ce qui aura pour effet de les alléger.
Sur un fond dur, l’arachide va être rendue très mobile par sa faible densité et, au moindre mouvement de queue ou de nageoire d’un poisson de passage, celle-ci va s’élever pour se reposer lentement sur le fond et générer une attraction visuelle par effet de leur.
C’est peut être pour cette raison que les résultats sont excellents avec un montage flottant décollé de 3 ou 4 cm.

Pour le montage flottant, le mieux est de vous servir d’une tête de ligne plombée qui à l’avantage de plaquer efficacement la partie du corps de ligne proche du montage grâce à son âme en plomb.

Arachide ou Peanuts carp (www.blakesbaits.co.uk)
Arachide ou Peanuts carp (www.blakesbaits.co.uk)

Vous aimerez également

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Publication initiale en 2013.
Les textes sont extraits du logiciel Fishing version 2.1
Cet article constitue un outil de documentation de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *