Aller au contenu
Accueil / 📌Pêche sportive / Ephéméride et Cie / Petite histoire des marées

Petite histoire des marées

L’histoire des marées remonte à plus de 3000 ans où les marins étaient fascinés par les changements de niveau de la mer et cherchaient à comprendre leurs causes.

Les marées au temps de l’Antiquité

En ces époques lointaines, les marées étaient perçues différemment en fonction des cultures et des connaissances scientifiques de l’époque.

Le philosophe grec Aristote (384-322 av. J.-C.) expliquait le phénomène des marées comme le resserrement des côtes, le battement du cœur de la Terre.

Mais c’est le philosophe grec Thalès de Milet (624-547 av. J.-C.) qui fut sans doute le premier à proposer une théorie des marées causée par l’attraction gravitationnelle de la lune. Mais cette théorie a été largement ignorée pendant des siècles, jusqu’à ce qu’elle soit redécouverte et développée par Isaac Newton au XVIIe siècle.

Thalès de Milet - Une illustration de "Illustrerad verldshistoria utgifven av E. Wallis. volume I" - Domaine Public
Thalès de Milet – Une illustration de « Illustrerad verldshistoria utgifven av E. Wallis. volume I » – Domaine Public.

D’autres savants de l’Antiquité, comme Pythéas le Massaliote (380- av. J.-C.) , ont commencé à observer et à étudier les marées de manière plus scientifique. Pythéas était un marin et un explorateur grec qui a vécu au IVe siècle avant J.-C. Il est connu pour avoir voyagé jusqu’aux régions septentrionales de l’Europe et pour avoir décrit le phénomène des marées. Selon lui, les marées étaient causées par l’attraction de la Lune et du Soleil sur la Terre, et variaient selon les phases lunaires: «…par la Lune qui devient pleine, les marées montantes et par la disparition de la Lune, les marées descendantes».

Au fil du temps, les observations et les connaissances sur les marées se sont accumulées et ont permis une meilleure compréhension du phénomène.

Les Romains ont également contribué à l’étude des marées. Le scientifique romain Pline l’Ancien (23-79 après J.-C.) a écrit sur les marées dans son ouvrage « Histoire naturelle« . Il a décrit les marées comme étant causées par l’attraction de la lune et du soleil, ainsi que par la topographie des fonds marins et des côtes.

Pline l'Ancien - http://www.nlm.nih.gov/hmd/breath/Faces_asthma/VIIA29.html - Domaine public.
Pline l’Ancien – https://www.nlm.nih.gov – Domaine public.

En Chine, les astronomes ont également étudié les marées en relation avec les phases de la lune et ont développé des calendriers lunaires pour aider à prédire les marées.

(1) – L’Antiquité arrive après la Préhistoire et précède le Moyen Âge. Elle est généralement délimitée par l’invention de l’écriture apparue vers 3 500 av. J.-C. et la chute de l’Empire romain d’Occident en 476.

Les marées au Moyen Âge

L’obscurantisme s’installe. Au Moyen Âge (2), les marées étaient encore souvent associées à des forces surnaturelles ou à des divinités. Les croyances populaires de l’époque attribuaient les marées à des forces magiques ou à des démons.

Cependant, certains scientifiques du Moyen Âge ont commencé à étudier les marées de manière plus systématique et à développer des théories pour expliquer le phénomène.

Par exemple, le scientifique persan Al-Biruni (973-1050) a écrit un traité , intitulé « Kitab al-Tafhim« , sur les marées au 11ème siècle, dans lequel il a proposé que les marées étaient causées par les forces gravitationnelles de la lune et du soleil. Al-Biruni a également décrit les marées semi diurnes et diurnes, qui se produisent deux fois ou une fois par jour, respectivement.

Al-Biruni - The original uploader was Romanm at Slovenian Wikipedia., Public domain, via Wikimedia Commons
Al-Biruni
The original uploader was Romanm at Slovenian Wikipedia.,
Public domain, via Wikimedia Commons

Au fil du temps, les connaissances scientifiques sur les marées se sont accumulées, et les théories ont évolué. Au 13ème siècle, les scientifiques anglais Robert Grossetête (1175-1253) puis Roger Bacon (1214-1294) font une tentative audacieuse pour expliquer que les marées étaient causées par des mouvements d’ondes dans l’océan, une théorie qui a été développée plus tard par le scientifique français Pierre-Simon Laplace.

De son côté, Roger Bacon utilisait les observations visuelles pour prédire les marées. Bacon a également été l’un des premiers à proposer l’utilisation de marégraphes pour mesurer les variations du niveau de la mer.

Roger Bacon - Ernest Board, CC BY 4.0 , via Wikimedia Commons
Roger Bacon
Ernest Board, CC BY 4.0 , via Wikimedia Commons

Cependant, malgré ces avancées scientifiques, les croyances populaires sur les marées persistaient et le phénomène était souvent considéré comme un mystère inexplicable. Les marées étaient également souvent perçues comme une menace pour les marins et les pêcheurs, en raison de leur caractère imprévisible et potentiellement dangereux.

(2) – Pour les historiens, le Moyen Âge débute en 476 avec la chute de l’Empire romain et prend fin en 1492, année de la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb.

Les marées aux Temps Modernes

Les marées ont continué d’être étudiées et explorées au cours des Temps Modernes (3), avec une avancée significative dans la compréhension scientifique du phénomène.

Il faut attendre le début du XVIIe siècle pour que les premières révélations astronomiques virent le jour, grâce aux grandes découvertes. Les savants repensent alors les marées en terme d’astronomie.

Savant génial, Johannes Kepler (1571-1630) est l’un des fondateurs de l’astronomie moderne. Sa découverte des lois du mouvement des planètes a bouleversé la pensée de son époque et ouvert la voie à Newton. Il évoque un magnétisme lunaire et solaire.

Portrait of Johannes Kepler - August Köhler, Public domain, via Wikimedia Commons
Portrait of Johannes Kepler
August Köhler, Public domain, via Wikimedia Commons

Astronome et physicien italien, Galilée (1564-1642) est célèbre pour avoir montré plusieurs lois de physique comme la « relativité du mouvement ». Il a également défendu les découvertes et théories de Nicolas Copernic, selon lesquelles les astres tournent autour du Soleil plutôt qu’autour de la Terre.

Le portrait de Galilée par Justus Sustermans, 1636 - Justus Sustermans, Public domain, via Wikimedia Commons
Le portrait de Galilée par Justus Sustermans, 1636
Public domain, via Wikimedia Commons

Au XVIIe siècle, Isaac Newton (1642-1727) présenta sa théorie de la gravitation universelle, qui fournit une explication de la manière dont la gravité des corps célestes, tels que la lune et le soleil, influencent les marées. Cette théorie explique comment la gravité de la lune et du soleil affecte les marées et a permis de prédire les marées avec une plus grande précision.

Portrait d'Isaac Newton - James Thronill after Sir Godfrey Kneller, Public domain, via Wikimedia Commons
Portrait d’Isaac Newton
James Thronill after Sir Godfrey Kneller, Public domain, via Wikimedia Commons

La théorie de Newton a permit à Edmond Halley (1656-1742) d’expliquer les marées par une différence d’attraction exercée par la Lune au centre de la Terre et à sa surface dans le «Discours au roi sur les marées».

Le portrait d'Edmond Halley peint par Richard Phillips, avant 1721 - Source National Portrait Gallery London (Creativ Commons CC BY-NC-ND 3.0)
Le portrait d’Edmond Halley peint par Richard Phillips, avant 1721
National Portrait Gallery London, (Creative Commons CC BY-NC-ND 3.0)

(3) – L’époque des temps modernes couvre la période historique allant de la fin du Moyen Age à la Révolution française, généralement de 1492 à 1789.

Les marées à l’époque contemporaine

À l’époque contemporaine (4), l’étude des marées a connu des avancées significatives grâce aux progrès de la technologie et des sciences. L’observation des marées s’est développée grâce aux avancées dans les techniques de mesure, avec l’utilisation de capteurs, de satellites et de radars pour recueillir des données en temps réel.

Au XIXe siècle, le scientifique français Pierre-Simon Laplace (1749-1827) a développé une théorie plus précise des marées, en utilisant des équations mathématiques pour modéliser le mouvement des océans et des corps célestes. Ces travaux ont permis de prédire les marées avec une précision sans précédent et ont ouvert la voie à une meilleure compréhension des marées.

Portrait de Pierre-Simon Laplace - Sophie Feytaud (fl.1841), Public domain, via Wikimedia Commons
Portrait de Pierre-Simon Laplace
Sophie Feytaud (fl.1841), Public domain, via Wikimedia Commons

Toujours au XIXe siècle, les marégraphes ont été développés pour mesurer les variations du niveau de la mer. Ces instruments ont permis une mesure plus précise des marées et ont permis de créer des cartes de marées pour les navigateurs.

Dans les années 1900, l’étude des marées a également commencé à avoir des applications pratiques, notamment dans la navigation, la pêche, la production d’énergie et la gestion de l’environnement.

D’autres physiciens et mathématiciens comme Kelvin (1834-1907), Poincaré (1854-1912) et Harris (1863-1918) développèrent la théorie des harmoniques qui est aujourd’hui universellement utilisée.

Les marées ont commencé à être utilisées pour produire de l’électricité à travers l’énergie marémotrice, qui est une source d’énergie renouvelable. Les marées ont également un impact important sur les écosystèmes marins et côtiers, et leur surveillance est devenue cruciale pour comprendre leur rôle dans ces écosystèmes et pour prendre des mesures de conservation.

(4) – On appelle époque contemporaine la période qui s’étend de la fin de l’époque moderne en 1789 à aujourd’hui. Cette période commence avec la Révolution française.

Et pour conclure cette histoire …

En conclusion, l’histoire des marées est une histoire de découverte scientifique, de curiosité humaine et d’exploration. De nos jours, la surveillance des marées est devenue encore plus précise grâce aux développements technologiques, et l’étude des marées continue d’être un sujet important dans de nombreux domaines, de la science à l’industrie.

Notes et sources

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Publication initiale en 2009. Mise à jour en 2023
Cet article constitue un outil de documentation de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Temps estimé de lecture : 9 minutes

Dans la même catégorie :