Aller au contenu
Accueil - Pêche en étang - Poissons d'eau douce - Le Goujon

Le Goujon

Le goujon est une espèce de petits poisson d’eau douce de la famille des cyprinidés.

Gobio gobio (Linné, 1758)
Autres noms : goujon commun, gofi, gouvin, gouvion, touret, tragan.

Description

Le corps est allongé, le dos est vert-bleu, les flancs sont plus clairs avec une rangée longitudinale de tâches bleues et violettes. La nageoire caudale et la nageoire anale sont ornées de tâches noires.

La mâchoire supérieure porte 2 courts barbillons, la tête est longue, les yeux sont grands. Il y a de 40 à 42 écailles le long de la ligne latérale.
Taille : de 10 à 25 cm.
Poids : max. 175 grs.

Goujon
Goujon

Biologie

Le goujon vit près des rives dans les cours d’eau rapides sur des fonds limoneux. On le trouve de plus en plus souvent dans des eaux calmes et riches en matières organiques y compris les lacs
La reproduction s’effectue en mai-juin parmi les pierres et la végétation des eaux courantes. Le mâle arbore alors un tubercule nuptial sur la tête. Les oeufs (de 1000 à 3000 par femelle) incubent pendant 2 à 3 semaines.
Les goujons vivent en bancs au fond de l’eau.

Origine et habitat

D’après Spillmann (1961), le Goujon, espèce autochtone, est largement répandu dans toutes les eaux suffisamment claires et fraîches; Brunet (1972) le situe entre 42 et 62 degrés de Latitude Nord (isotherme de juillet entre 15 et 27°C).
Il a été introduit dans le lac d’Annecy (Vivier, 1939).

Pêche du goujon

Le goujon se pêche au coup à la longue canne ou à la télescopique. Ce petit poisson se pêche toute l’année mais, comme celui-ci craint la chaleur, les meilleures pêches sont réalisées en automne, hiver et printemps. Il peut être utilisé comme appât pour la pêche du brochet.
Appâts: Mystic, vers de vase, ver de terre, asticot, pinkie, pâte

goujon (Gobio gobio)
goujon (Gobio gobio)

Exemple – Ligne de pêche pour le goujon

Pour pêcher le goujon, une petite canne télescopique de 3 à 5 mètres suffit. Un nylon en 10/100 pour la ligne, un bas de ligne en 8/100 d’une longueur de 15 à 30 centimètres selon que l’on pêche au raz du fond ou à la plombée forment la ligne.
Le flotteur est un modèle simple de type carotte, d’une portance comprise entre de 0,5 à 0,8 gramme. La plombée peut être constitué d’une seule olivette ou de petits plombs, cette plombée massive peut à la demande coulisser sur la ligne.
Régler cette plombée à 30 centimètres de l’hameçon demeure un bon point de départ.
La taille de l’’hameçon dépendra de l’esche utilisée: N°22 ou 24 avec le ver de vase voire un numéro N°20. Le goujon ayant une petite gueule ne montez pas un hameçon trop grand, n’excédez pas le N° 18.
Autres appâts: vers de terre tronçonné, ver de terreau tronçonné, mystic rouge.

Ligne de pêche pour le goujon
Ligne de pêche pour le goujon
Pêchomètre
Pêchomètre

Pêche facile pour l’été, friture et goujon à la patouille

Je vous présente aujourd’hui une pêche facile au coup pour les plus petits et les plus grands !
Vous aurez besoin de très peu de matériel mais pour beaucoup de plaisir ! Idéal quand il fait chaud, cette pêche sera à coup sur une réussite !
Il faudra une ligne légère, adaptée à la petite bouche du goujon. Le plus souvent, on pêche dans très peu d’eau, donc un flotteur supportant 0,50 gramme est suffisant. La ligne sera au maximum en nylon 10 centièmes, avec un bas de ligne en 8 ou 6,5 centièmes. L’hameçon sera un numéro 22 ou 24. L’esche sera un fifise, un ver de vase ou un pinkie.
Le principe est de pêcher vers l’aval avec une petite canne, 3 à 4 mètres de longueur étant souvent suffisant. On règle le fond de façon à ce que l’appât traîne. N’oubliez pas que le goujon se nourrit sur le fond. Il rechigne à venir prendre l’appât en pleine eau. Il faut cependant penser à freiner la dérive, pour que l’appât arrive en premier vers la bouche du poisson. La touche est en général très nette, elle sera suivie d’un ferrage immédiat.

– FUSSY CARP TEAM FISHING

Vous aimerez également

Les poissons d’étang
Sans plus tarder, voici un petit inventaire des poissons d’étang : gardon, perche, brochet, carpe, truite,…
Brème, 2007 - étang de Wambrechies

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Publication initiale en 2010 – Dernière mise à jour en 2016
Cet article constitue un outil de documentation de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Les paragraphes «description, biologie, origine et habitat» sont extraits du logiciel Fishing version 2.1

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.