Aller au contenu
Accueil - Chtipecheur d'images - Photoreportage - Pêche de la poutine

Pêche de la poutine

La pêche de la poutine est une pêche traditionnelle de la région niçoise, qui a lieu au début du printemps. C’est une pêche réglementée qui se pratique avec une senne à mailles serrées.

Les poissons sont capturés à la surface et en pleine eau en les encerclant à l’aide d’un filet.

La poutine, un petit poisson

La poutine est le nom vernaculaire utilisé aujourd’hui pour désigner un alevin de poisson, particulièrement le Sardina pilchandrus et l’Engraulidae encrasicolus.

Sardina pilchardus.- Gervais et Boulart, Public domain, via Wikimedia Commons
Sardina pilchardus.- Gervais et Boulart, Public domain, via Wikimedia Commons

Pêche à la poutine à Cagnes-sur-Mer

Encore 15 jours pour pêcher la « poutine tardive »

Depuis une quinzaine de jours, les dix pêcheurs du Cros traquent l’infiniment petit. Après quelques coups d’essai non fructueux début mars, la pêche à la poutine a démarré cette année avec un peu de retard au Cros.

Une pêche strictement réglementée par l’Europe qui va durer 45 jours. Pas un de plus. Le comité local de pêche y veille. « ça va nous mener jusqu’à fin avril » explique Antoine Saïssi de retour sur le petit port de pêche après une matinée de traque. « Au début, il n’y en avait pratiquement pas et puis, depuis quelques jours ça a vraiment démarré. On le voit rien qu’en regardant la mer. La surface est un peu trouble, c’est le micro-plancton qui est remonté. C’est de ça que se nourrissent les alevins. » C’est donc un signe que les rejetons de sardines – « ceux qui disent que c’est autre chose que des alevins de sardines sont des bonimenteurs ! » certifie Antoine Saïssi – ne sont pas très loin.

Nicematin le 13 avril 2009

YouTube – La poutine au Gros de Cagnes

Une pêche bien ancrée dans les traditions niçoises. La poutine est composée d’alevins dits de poisson bleu : ce sont les alevins de sardines, le caviar du Comté de Nice, bien apprécié de tous que l’on pêche au filet depuis le rivage.

– NiceRendezVous – Reportage d’Alain Natali mars 2008

Pêche devant le Cros

Un banc de poutine devant le Cros

Justement. « En ce moment il y a un banc qui se déplace juste devant le Cros, ce n’était pas comme ça l’année dernière. On a de la chance. Il n’est pas très loin du bord. » Ah ! Et où exactement ? « Eh, vous ne croyez pas que je vais tout vous dire ! » Car, si le banc est crossois cette année, la pêche à la poutine reste quand même une loterie et les pêcheurs doivent avoir du flair. « En ce moment, il y a un ou deux bateaux bien placés par rapport au banc qui en prennent et les huit autres, et bien, ils regardent ! ».

Si la prise de la matinée a été bonne, pour assurer le coup le lendemain, les pêcheurs marquent le terrain en laissant sur la plage leur barque, placée juste en face de « leur » endroit. Le lendemain matin, à l’aube, ils placent les filets et repartent sur la plage pour les hâler. Sans doute en disant « pourvu que le banc d’alevins ne se soit pas trop déplacé. » Mais ça ne marche pas toujours ! « Eh oui, rigole Antoine Saïssi, la poutine ça se joue sur un coup de filet et sur un endroit précis. Aujourd’hui, d’autres ont eu de la chance ! »

Julie Baudin – NiceMatin

Pêche à la poutine - Antoine Saïssi est optimiste : Au début, il n'y en avait pratiquement pas et puis, depuis quelques jours, ça a vraiment démarré...
Pêche à la poutine – Antoine Saïssi est optimiste :
Au début, il n’y en avait pratiquement pas et puis, depuis quelques jours, ça a vraiment démarré.
photo Nicematin

Vous aimerez également

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager pour informer vos proches.

Article publié initialement en 2008
Il constitue un outil de documentation pour la pêche de loisirs et n’engage pas la responsabilité du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Étiquettes: